Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/06/2016

Demande d'aide d'une maman juin 2016

Bonjour,

Voici ci-dessous le copié/collé d'un mail d'une de nos dernières adhérentes. Nous espérons lui apporter une aide d'autant plus efficace qu'un nouveau complément nutritionnel spécial TDAH vient de sortir en France. Il est d'une meilleure absorption que ses prédécesseurs et peut être administré dès l'âge de 4 ans. 

Bien cordialement

Marie Association Remedya

" Mon fils de 5.5 ans vient d'être diagnostiqué TDAH par le psychiatre qui le suit depuis plus d'un an.

Evolution de mon fil depuis sa naissance:

- dès la naissance, il avait le sommeil léger et se réveillait au moindre bruit.

- Il a peur du noir.

- Il a une émotivité intense, aussi bien positive que négative.

- Il n'a jamais su "marcher" mais a toujours couru ( au risque de se faire mal).

- Il  bouge beaucoup, ne sait pas rester en place et il fait très souvent du bruit avec sa bouche.

- Dès son entrée en petite section à 3 ans, nous avons été alerté par la maîtresse sur son comportement ( ne pas tenir en place, faire du bruit, ne pas écouter les consignes et ne pas participer à la vie du groupe). Nous avons vu un pédopsychiatre et une psychomotricienne sans réel amélioration.

- A 4 ans en moyenne section, les difficultés augmentent et nous sommes orienté vers un autre psychiatre qui lui diagnostique une hyperactivité. Depuis il a un traitement à base de Risperdone ( qui à se jour ne lui fait plus aucun effet positif pour l'école).

- Cette année à 5 ans en grande section, le début était plutôt bien  mais à partir de Janvier  il n'y arrive plus: beaucoup de bruit, de mouvements. Il perturbe le bon fonctionnement du groupe scolaire...Il n'arrive pas à se poser seul sur son travail, il ne finit pas ou difficilement ce qu'il commence. Nous avons été convoqués pour savoir ce qu'il se passe pour Alec. La solution de l'école est de le faire sortir de la salle de classe pour qu'il se calme et qu'il revienne plus posé.

 Il n'a pas confiance en lui et se dévalorise en permanence.

Depuis son psychiatre lui a doublé son traitement mais cela n'a l'air de ne faire aucun effet.Il nous dit qu'il doit être TDAH et il nous envoie faire des examens sur 3 jours dans un hôpital Neurologique. En fonction des résultats il nous a dit que notre fils aura un traitement type méthylphénidate!

 Voulant absolument éviter cela je me renseigne sur d'autres types de traitement et c'est là que j'ai trouvé votre blog. Du coup j'aimerai explorer cette voie d'autant que moi même je suis une personne stressée, nerveuse et je me réveille presque toutes les nuits en ayant beaucoup de mal à me rendormir. Et lors de ma grossesse s'est rajouté à cela  la fatigue, l'angoisse et des crampes.

26/03/2016

Demande d'aide région parisienne

Bonjour,

Je vous prie de trouver ci-dessous (en italique) un écrit d'une maman que nous allons pouvoir aider. Bonne navigation sur ce blog ! L'admin 

"Je me permets de vous écrire ce jour car mon moral est au plus bas... Mon fils prend du méthylphénidate depuis un mois seulement et moi je culpabilise.

 Je viens de voir sa maîtresse qui me dit qu’il est plus concentré à l’école (il ne commente plus aussi fort ses erreurs et ses doutes sur ces exercices) mais il pleure beaucoup en classe. Il manque énormément de confiance en lui, et même s’il sait bien lire, il a beaucoup de mal a accepter de ne pas réussir un exercice en mathématiques par exemple.

 Je ne sais plus que faire. J'ai eu vos coordonnées par une maman qui est venue à un de vos groupe de parole. Elle m’a dit y avoir vu beaucoup de parents qui donnaient des compléments nutritionnels à leurs enfants et qui voyaient beaucoup de différence dans le comportement, beaucoup de progrès.

 Mon souci actuel est que je me pose trop de questions, j’ai l’impression d’avoir donné trop vite ce traitement à mon fils (même si les progrès en comportement en classe sont là) alors que j’ai attendu plus d’un an et demi...

 Je ne sais que faire. Y a-t-il des professionnels qui consultent en Région Parisienne ?? Comment se renseigner ???

 Merci en tous les cas, vos écrits me font comprendre beaucoup de choses, et même si mon fils n’est pas hyperactif mais « seulement » atteint de TDA avec impulsivité, je vois que je ne suis pas seule...

Bonne journée

Flo""

06/08/2014

100 idées pour mieux gérer les troubles de l'attention de Francine Lussier

Présentation de l'éditeur Chaque jour, les parents, les enseignants, sont confrontés aux problèmes que posent leurs enfants, leurs élèves qui souffrent d’une TDA/H (trouble du déficit d’attention avec ou sans hyperactivité). 100 idées pour mieux gérer les troubles de l’attention permet aux principaux acteurs qui gravitent autour de l’enfant de mieux comprendre les enjeux de ce trouble et d’identifier les signes et les symptômes qui le caractérise. Ce livre a pour but : d’aider les parents à mieux organiser l’environnement pour simplifier leur vie et celle de leurs enfants ; de guider l’enseignant dans la gestion de sa classe quand l’un de ses élèves a reçu un diagnostic de TDA/H ; de conseiller l’adolescent qui souffre des désagréments causés par ces déficits.

Préface

Chapitre I - Pour mieux connaître et comprendre le TDA/H

Chapitre II - Des idées pour les parents

Chapitre III - Des idées pour l’enseignant

Le docteur Francine Lussier détient une Maîtrise en Éducation et une Maîtrise en Psychologie de l'Université du Québec à Montréal puis son Doctorat en Neuropsychologie.

Elle a d'abord œuvré dans le milieu scolaire. Elle y avait entre autres élaboré un système d'enseignement personnalisé auprès notamment d'enfants en difficultés d'apprentissage et de comportement. Elle a, par la suite, travaillé en tant que neuropsychologue clinicienne à l'Hôpital Ste-Justine.

Elle a publié entre autres le premier livre d'importance sur la neuropsychologie de l'enfant en 2001, réédité en 2009 devenu un manuel de référence en la matière.

Elle a fondé le Centre d'Évaluation Neuropsychologique et d'Orientation Pédagogique (CÉNOP) en 1994 puis, en 2001, elle ouvre le Centre de Rééducation d'Approche Neuropsychologique (CRAN) qui offre des services personnalisés aux enfants et adolescents en souffrance psychologique ou en difficultés d'apprentissage et de comportement. Souffrant elle même d'un trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH), elle a élaboré un programme d'intervention sur les fonctions attentionnelles et métacognitives (PIFAM) présenté aux enfants sous forme d'ateliers de jeux. C'est à partir de son expérience personnelle et professionnelle qu'elle a écrit un ouvrage pour aider les parents, les professeurs et le jeune lui-même qui vivent avec un TDAH.

Conférencière internationale (Canada, Europe, Antilles, Amérique du Sud), elle présente depuis plus de 20 ans les résultats de ses recherches et de ses observations cliniques.

 

 

""Enfin un livre avec des cas pratiquesAyant lu plusieurs livres sur le sujet du tda/h, j'apprécie celui ci pour son pragmatisme. Il y a de vraies bonnes idées et surtout une base de dialogue concrète avec l'enfant et l'ado. De plus, ce livre s'adapte parfaitement au cas de tda sans hyperactivité, ce qui est rarement traité dans les autres ouvrages.""