Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/10/2012

Coup de coeur octobre 2012

Deux professeurs de médecine français viennent de faire un livre référence (le Guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux) dans lequel ils recensent 50 % de médicaments inutiles, 20 % de mal tolérés et 5 % de "potentiellement très dangereux". Ils en extraient, une liste de 56 médicaments à retirer dans l'intérêt des malades, sans tenir aucun compte de l'impact industriel ou des chantages à l'emploi. Parmi ceux-ci figurent des médicaments psychiatriques et neurologiques: des antidépresseurs, qui selon ce guide, présentent des risques importants d'accidents psychiatriques (hallucinations, violences, suicides).Les psychostimulants Ritaline et Concerta (méthylphénidate) dont la prescription est controversée pour les troubles de l'attention chez l'enfant. Vous ne pouvez vous imaginer le soulagement de voir dénoncé les redoutables dérives d'une médecine technocratique, monopoliste, financiarisée et industrialisée à outrance. Ce guide ravive la mémoire des praticiens selon laquelle SCIENCE SANS CONSCIENCE N'EST QUE RUINE DE L’ÂME.

29/09/2010

Eau potable : trop de manganèse nuirait au QI des enfants

Source le journal de l'environnement Le 21 septembre 2010 par Célia Fontaine

""La présence de manganèse en grande quantité dans l’eau potable peut-elle réduire le quotient intellectuel (QI) des enfants ? Oui, si l’on en croit les résultats d’une étude canadienne publiée le 20 septembre dans la revue Environmental Health Perspectives.....

« Une diminution très significative du quotient intellectuel des enfants a été observée en lien avec la présence de manganèse dans l'eau potable, et cela à des concentrations actuellement considérées comme faibles et sans risque pour la santé», explique Maryse Bouchard, qui a dirigé les travaux. Le QI de 20 % des enfants qui avaient bu une eau riche en manganèse s’est révélé être inférieur de 6,2 points à celui de ceux ayant ingéré une eau qui n’en contenait pas.......

Les chercheurs encouragent les petites municipalités captant  l'eau des nappes souterraines à installer des filtres domestiques composés de résine et de charbon actif pour réduire la concentration de manganèse de 60 à 100 %.

Lire l'article en entier en français journal de l'environnement en anglais: Etude