Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/04/2016

Echanges salés

Bonjour,

J'échange en ce moment avec une maman qui habite face à l'océan atlantique. Son garçon est "monté sur pile" une bonne partie de l'année. Je lui ai livré mon explication : les bains de mer le calme. Mais encore faut il que l'eau soit assez chaude.

Il m'est alors revenu un essai que j'avais voulu faire sur une copine de ma fille. Cette petite était non seulement une "Zébulon" toujours en mouvement mais en plus elle ne dormait pas ou si peu. Nous c'était depuis 2006 que nos enfants étaient sous micronutrition/nutrithérapie. J'ai su qu'elle était allée à une soirée pyjama avec d'autres amies. Je me suis dit que cette petite n'était perturbée la nuit que chez elle. J'ai proposé alors à sa maman d'échanger nos filles de 7 ans. Cela a commencé très fort car contrairement à ce que m'avait dit sa maman elle était difficile pour le repas. Je savais par contre qu'il fallait que je trouve une parade autre que des comprimés/poudre/sirop car sa maman m'avait averti qu'elle refusait d'avaler ce genre de traitement. J'avais donc acheté du sel de nigari. J'ai d'abord tenté de l'endormir. Rien n'y a fait (ambiance feng Shui, musique sophro, douce histoire ...). Je l'ai laissée dans la chambre mais elle faisait trop de bruit. J'ai donc fait couler un bain et mis le sel de nigari. Elle a été très contente d'y aller (j'avais prévu de rester près d'elle donc on lui avait donné un maillot de bain). Mais contrairement à notre fille qui y restait tranquille, elle s'est tout de suite agitée. J'ai essayé de lui parler doucement en pure perte. Et tout d'un coup, elle détache ses longs cheveux, les trempe bien dans l'eau et là je me dis que j'avais prévu beaucoup de choses mais pas ça : elle a donc éclaboussé toute notre salle de bain. Ce fut comme si j'avais passé une serpillère sur les murs, le plafond. Le sol était aussi glissant qu'une patinoire. Elle a continué à répandre de l'eau en faisant des splashs avec ses mains. Sauf que là difficile d'aller direct au lit avec cette longue chevelure épaisse et trempée. Donc j'ai d'abord séché ses cheveux. Elle a fini par dormir un peu. Au matin ma salle de bain était nettoyée, séchée. Mon mari et mon fils avaient très peu dormis (bruits du sèche cheveux notamment) quant à moi, n'en parlons pas. Sa maman est venue me ramener ma fille assez tôt. Elle avait certes enfin fait une nuit complète depuis des lustres mais elle était inquiète. Je n'ai fait aucun commentaire. Elle a dû voir mes cernes car elle non plus. Elles sont parties pour notre plus grand soulagement. Nos filles ont ensuite été moins copines. C'est surtout dû au fait que la notre avait fait d'énormes progrès grâce à son traitement et qu'elle était intégrée. L'autre petite fille soit restait seule dans la cour ou essayait de se faire accepter par les garçons. 

Voilà, j'étais pleine de bonne volonté pour aider mais quel échec. Néanmoins depuis de nouveaux produits ont été commercialisé depuis et je pense que j'aurai pu soulager Mélanie avec. 

Une dernière chose, personne de notre maisonnée n'a crié, tempêté, ni ne s'est énervé cette nuit là. Nous prenons tous des compléments nutritionnels enfin tout particulièrement cette soirée là .... 

Bien à vous

Marie 

Retrouvez nous aussi sur remedya.fr