Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/01/2017

Demande d'aide d'un papa

Bonjour,

Je vous écris pour notre fils. 

Il est dyslexique, présente des difficultés de l’attention et de la concentration. En primaire CE2 et CM1, il a été sous méthylphénidate et nous l’avons arrêté car il ne la supportait plus. Depuis, il est suivi chez une orthophoniste et nous avons fait faire un bilan au CHU de notre ville qui nous conseille un suivi chez un psychologue qui pourrait l’aider. Cette année Ronan est en 4 ieme au collège R ... A  et perd un peu pied dans les apprentissages : cela se traduit aussi par de l’agitation en classe. Il aurait besoin d’aide cette année.

Je précise qu'il a été adopté. Il est originaire d'un pays en voie de développement. 

Nous souhaiterions qu'il suive un traitement en micronutrition, pouvez vous nous indiquer l'apport de votre association dans son cas ?

Merci.  

Mr Johann B 

18/09/2016

Témoignage retard cognitif, retard de langage + TDAH

Bonjour,

Vous trouverez ci-dessous un écrit d'une maman d'une enfant que nous avons aidé. L'admin de l'association Remedya 

""Voici un petit retour d'expérience.

Nous avons commencé la prise de complément alimentaire au mois d'avril pour notre fille MadLyn âgée de 6 ans (retard cognitif, retard de langage + TDAH). Parallèlement, nous avons mis en place des séances de réflexes archaïques à raison d'une séance une fois par mois avec une professionnelle et une séance de 15 mns tous les jours à la maison avec nous ses parents. L'évolution est excellente. Nous avons tous (parents, psychomotricien, orthophoniste) constaté que notre fille s'est assagie. Ses temps de concentration sont plus longs. Et les progrès sont là : en janvier dernier, le niveau de langage de notre fille de 6 ans était celui d'une enfant de deuxième trimestre de moyenne section de maternelle. Le bilan de septembre réalisé par l'orthophoniste lui attribue le niveau d'un élève de deuxième trimestre de grande section de maternelle. Elle a rattrapé un an en 7-8 mois.

Au mois de septembre, lors de la première séance de reprise (après deux mois de vacances), la psychomotricienne nous a demandé si notre fille était maintenant sous méthylphénidate tant elle avait réussi à se concentrer. Elle souhaite réaliser un nouveau bilan avec elle dans deux semaines tant elle a fait de progrès cette année.

L'hyperactivité et le TDA sont encore là, mais ils la freinent moins dans ses apprentissages, elle est capable d'apprentissages et c'est déjà une excellente nouvelle pour elle et pour nous ses parents ! Je ne sais pas si le crédit de tous ces progrès est à mettre sur le compte de la micronutrition uniquement. J'ai plutôt tendance à penser que c'est la conjugaison des deux ( dont les réflexes archaïques puisque les gros progrès correspondent en terme de dates) qui lui permet de fixer son attention et donc d'entrer de plain pied dans les apprentissages.

Je vous remercie énormément pour votre aide et votre action :o)"" Mme Lh

16/04/2016

Demande d'aide d'un parent- avril 2016

Mon fils de 7 ans a été diagnostiqué TDAH (il est surtout très dispersé). Il est en échec scolaire et relationnel .

Il a aussi des tocs ,des bloquages et des  troubles alimentaires depuis la naissance, il ne pèse que 17 kgs pour 1m10.

Il est traité par méthylphénidate.

Ce traitement ne l'a pas aidé sur le plan scolaire mais je dois avouer qu'il y a une nette amélioration sur le plan relationnel, il est depuis invité aux anniversaires !

J'ai découvert par hasard votre blog et depuis 6 semaines je lui donne journaliérement des compléments nutritionnels. Je dois avouer qu'il y a une nette amélioration au niveau scolaire et surtout au niveau de sa concentration, il est  beaucoup plus réceptif et se donne beaucoup plus de peine dans ses tâches journalières.

C'est la première fois que je trouve une nette amélioration car avant j'ai tout essayé (régimes alimentaires ,kinésiologie, psychotérapie etc etc...)

J'ai parlé de cela à ma pédiatre qui n'est pas vraiment réceptive à ce type de traitement et me dit que je peux mettre en danger (intoxication ) mon fils avec de telles doses!

Je suis un peu perdue , j'aimerai beaucoup persévérer dans ce sens mais je ne sais pas à qui m'adresser.

 

Je me demande aussi si il y a une corrélation entre son petit gabarit et son retard "intellectuel "

 

30/03/2016

De 2012 à 2016 témoignage au fil du temps

Chers lecteurs,

Nous vous faisons partager (en italique) l'évolution d'Oskar sur plus de trois années. L'admin' 

Le 28 novembre 2012 à 10:54, ....@... a écrit :

Maman d 'un petit garçon de 6 ans, je viens me renseigner auprès de vous. Notre fils rencontre quelques problèmes depuis sa rentrée au cp. Nous sommes en ce moment en train de faire le point, bilan orthoptiste, orthophoniste, pour essayer de comprendre ce qui le gêne dans ses apprentissages. L'orthoptiste nous a envoyé chez l'ostéopathe et c'est cette dernière qui m'a parlé des compléments nutritionnels.

 Oskar n'est pas hyperactif, cependant il peut présenter à certaines périodes une agitation motrice importante, il a du mal à  se poser, doit bouger de façon quasi-permanente, et ne peut se concentrer longtemps en classe.

 Je souhaite vraiment aider mon petit garçon, et d'après mes lectures, il me semble que la nutrithérapie pourrait lui apporter un certain confort. Mon médecin généraliste n'étant pas très ouvert, c 'est surtout concernant la "mise en place du traitement" que les questions se posent, quel dosage? quel produit? combien de temps? 

Le 7 févr. 2013 à 13:20, ...@.... a  écrit :

" Comme promis je viens vous donner des nouvelles de mon petit Oskar qui est supplémenté depuis Décembre dernier. Je le trouve plus constant dans ces humeurs et globalement plus calme. La maitresse pour l'instant ne voit pas vraiment d'amélioration, mais il semblerait que plutôt que des troubles de l'attention, Oskar présente des troubles neuro-visuels et peut être également une dyspraxie (bilan ergothérapeute) prévu en Février. C'est en fait cela qui l'handicaperait très sérieusement dans sa scolarité.

Je me dis peut être à tort que si cela étaient des troubles de l'attention purs, la maitresse aurait remarqué une amélioration grâce au traitement… Vous l'aurez compris je suis un peu perdue… Il est très difficile de savoir où se trouve exactement le problème, je reste malgré tout patiente et continue bien évidemment le traitement. Le bilan d'une dyspraxie est une "affaire pluri-disciplinaire" j'attends donc de voir ce que me dira l'ergothérapeute… Déjà pour l'orthophoniste, après bilan, il n'existe pas de problème concernant son domaine, elle m'a toutefois conseillé de voir un ergo ou un psycho-motricien, puisqu'il est clair qu'il présente de façon certaine des soucis au niveau du graphisme. Certains jours, je désespère un peu, mon petit garçon doute beaucoup de lui et me dit parfois qu'il n'est pas comme les autres. Je l'aide autant que je le peux, nous l'encourageons et le soutenons le mieux possible, sa maitresse aussi fait preuve de beaucoup de bonne volonté. Il n'en reste pas moins qu'aider son enfant quand on ne sait pas vraiment ce qu'il se passe n'est pas aisé. J'essaie de dédramatiser le plus possible, me dit que nous avons de la chance que ce soit pris si tôt, que son année de CP est pour lui et pour nous, l'année ou nous faisons le point, pour mettre en place toutes les aides dont il aura besoin.

J'aurai tellement aimé pouvoir vous dire que tout allait bien mieux, mais le chemin promet d'être long… je vous redonnerais de nos nouvelles bientôt. Je vous souhaite le meilleur, je sais aussi que votre combat pour tous ces enfants est loin d'être facile. 

Une dernière précision j'ai eu un accouchement difficile.

Le 1 mars 2013 10:42:31  ...@....a  écrit :

 Savez vous s'il est possible qu'avec la micronutrition, une certaine agitation réapparaisse? En effet depuis une semaine, Oskar recommence a beaucoup bouger alors qu' il était beaucoup plus posé ces derniers mois."

Le 3 avril 2013 10:20:58 UTC+2 ....@.... a  écrit :

Juste pour vous dire que la solution buvable a bien fonctionné et en seulement quelques prises! J'avais écrit au médecin auteur du livre que vous m'aviez conseillé pour lui demander s'il était possible d'en donner à un enfant et pour connaitre la posologie. Elle m'a aussi répondu par écrit car ses consultations sont à Paris et qu'elle voit très peu d'enfants. 

Je lui en ai donné 5 gouttes par jour jusqu'à ce que l'agitation s'amoindrisse et déjà au bout de 2 jours cela c'était amélioré!  J'ai continué ce traitement quelques jours puis j'ai arrêté, pour l'instant je ne lui en ai pas redonné.

Je sais maintenant qu'il suffit d'en donner quelques jours de  si l'agitation redevient importante pour que tout rentre dans l'ordre. Ces gouttes aidant à l'absorption de son traitement par les cellules.

Oskar fait des progrès, cela a été souligné par son instit, on est super contents et lui est tout fier! "

Le 11 Apr 2013 19:10:27 ...@.... 

"Pas de problème, vous pouvez transmettre mes coordonnées à cette maman de 4 enfants adhérente de l'asso puisqu'un de ses enfants présente le même profil qu'Oskar."

Le 8 août 2013 11:53:14 ...@.... a écrit 

"Oskar a bien terminé son année scolaire, il a fait beaucoup de progrès, nous poursuivons bien évidemment la micronutrition".

Le 27 mars 2016 à 18:25, ....@... a écrit :

"Oskar va bien Il fait partie des meilleurs élèves de sa classe de CM1, nous continuons à lui donner de la micronutrition. Nous lui donnons aussi une solution buvable lorsque malgré tout il rentre dans une petite phase d agitation. 

Sa maîtresse nous signale parfois qu' il a du mal à rester concentré mais cela ne l empêche pas de travailler sérieusement et d avoir de bons acquis. "

Commentaire de l'association : nous avons communiqué à notre adhérente plusieurs pistes concernant l'aide au déficit d'attention

26/03/2016

Demande d'aide région parisienne

Bonjour,

Je vous prie de trouver ci-dessous (en italique) un écrit d'une maman que nous allons pouvoir aider. Bonne navigation sur ce blog ! L'admin 

"Je me permets de vous écrire ce jour car mon moral est au plus bas... Mon fils prend du méthylphénidate depuis un mois seulement et moi je culpabilise.

 Je viens de voir sa maîtresse qui me dit qu’il est plus concentré à l’école (il ne commente plus aussi fort ses erreurs et ses doutes sur ces exercices) mais il pleure beaucoup en classe. Il manque énormément de confiance en lui, et même s’il sait bien lire, il a beaucoup de mal a accepter de ne pas réussir un exercice en mathématiques par exemple.

 Je ne sais plus que faire. J'ai eu vos coordonnées par une maman qui est venue à un de vos groupe de parole. Elle m’a dit y avoir vu beaucoup de parents qui donnaient des compléments nutritionnels à leurs enfants et qui voyaient beaucoup de différence dans le comportement, beaucoup de progrès.

 Mon souci actuel est que je me pose trop de questions, j’ai l’impression d’avoir donné trop vite ce traitement à mon fils (même si les progrès en comportement en classe sont là) alors que j’ai attendu plus d’un an et demi...

 Je ne sais que faire. Y a-t-il des professionnels qui consultent en Région Parisienne ?? Comment se renseigner ???

 Merci en tous les cas, vos écrits me font comprendre beaucoup de choses, et même si mon fils n’est pas hyperactif mais « seulement » atteint de TDA avec impulsivité, je vois que je ne suis pas seule...

Bonne journée

Flo""

19/03/2016

Témoignage de la région Rhône-Alpes

Bonjour,

Un psychiatre est entré en contact fin 2015 avec notre association. Nous lui envoyons des familles adhérentes.

Voici des extraits d'échanges téléphoniques (c'est sciemment que nous n'indiquons pas le nom du complément nutritionnel) :

Profil Préado - Déficit d'auto contrôle- Premier contact association janvier 2016/ Appel mars 2016 retrancrit. 

Tout ça juste avec .... : J'arrive à suivre une heure de cours alors qu'avant c'était 25 minutes, je m'énerve moins à la maison, je ne m'énerve plus comme avant. Avant je m'énervais et je répliquais quand on me punissait, et avant je me bagarrais méchamment avec mon frère. Je me concentre mieux en classe, Je comprends mieux. Mais le goût est est dégueulasse"

Sa maman " c'est aussi efficace que le méthylphénidate, il est posé, fait ses devoirs sans problèmes, il s'excuse quand il bouscule quelqu'un, et il n'y a pas l'effet rebond du méthylphénidate. Il est moins impulsif, mieux avec 2 cp."

Ressenti de l'association (comparaison avant/après ) : Moins impulsif et moins opposant pour les devoirs. Pour les parents effets idem par rapport au méthylphénidate. 

15/03/2016

Un exemple de demande de prise en charge

Voici un copié/collé d'une demande faite sur notre formulaire de contact (situé en colonne de droite).

"Bonjour, Je suis parent d’un enfant diagnostiqué TDA/H et je suis également inquiet pour le reste de la fratrie. Probablement suis-je également concerné moi-même si j’en crois les résultats donnés par les différents questionnaires disponibles sur internet. Le médecin propose pour l’enfant diagnostiqué du méthylphénidate à dose « raisonnable » et révisable avec fenêtres thérapeutiques (il serait traité seulement les jours d’école). Je souhaiterai essayer avant la mise en place du protocole une supplémentation en compléments nutritionnels et si cela existe des traitements à base de plantes "

11/11/2015

Témoignage de novembre 2015

Bonjour

Voici ci dessous le témoignage d'une de nos dernières adhérentes. La maman de cette petite fille a fait connaissance avec nous en mars 2015. Au départ, elle a été aidée par un médecin bénévole. Là nous lui avons donné les coordonnées d'un spécialiste qui propose des consultations à distance. 

Bonne lecture

Marie  Association Remedya

"Je prends le temps de vous faire de retour suite au début de la prise de micronutrition par mes deux filles et par moi-même.

Nous avons commencé la micronutrition au mois d'avril 2015 pour notre fille M... âgée de 6 ans (retard cognitif, retard de langage + TDAH). Parallèlement, nous avons mis en place des séances de réflexes archaïques à raison d'une séance une fois par mois avec une professionnelle et une séance de 15 mns tous les jours à la maison avec nous ses parents. L'évolution est excellente. Nous avons tous (parents, psychomotricien, orthophoniste) constaté que notre fille s'est assagie. Ses temps de concentration sont plus longs. Et les progrès sont là : en janvier 2015, le niveau de langage de notre fille de 6 ans était celui d'une enfant de deuxième trimestre de moyenne section de maternelle. Le bilan de fin septembre réalisé par l'orthophoniste lui attribue le niveau d'un élève de deuxième trimestre de grande section de maternelle. Elle a rattrapé un an en 7-8 mois.

Au mois de septembre, lors de la première séance de reprise (après deux mois de vacances), la psychomotricienne nous a demandé si notre fille était maintenant sous méthylphénidate  tant elle avait réussi à se concentrer. Elle souhaite réaliser un nouveau bilan avec elle dans deux semaines tant elle a fait de progrès cette année.

L'hyperactivité et le TDA sont encore là, mais ils la freinent moins dans ses apprentissages, elle est capable d'apprentissages et c'est déjà une excellente nouvelle pour elle et pour nous ses parents ! Je ne sais pas si le crédit de tous ces progrès est à mettre sur le compte de la micronutrition uniquement. J'ai plutôt tendance à penser que c'est la conjugaison des réflexes archaïques et du complément alimentaire (puisque les gros progrès correspondent en terme de dates) qui lui permet de fixer son attention et donc d'entrer de plein pieds dans les apprentissages.

Je vous remercie énormément pour votre aide et votre action :o)

A très bientôt Mme R 

 

RETROUVEZ NOUS SUR remedya.fr

04/12/2013

Remerciements d'une doctorante

Reçu ce jour ce message d'une personne que notre association a aidé. 

 FM a écrit le  4 décembre 2013 17:26

Madame, 

Je vous remercie pour les infos dont j'ai pu bénéficier. 

J'ai rendu mon mémoire ce jour sur la prise en charge des enfants hyperactifs, notamment sur le rôle de l'alimentation, de la micronutrition et le rôle des parents, et des différents intervenants auprès des enfants. 

Cordialement, 

FM

10/06/2013

Témoignage d'Angèle, Paris

Notre association a été approchée par une mamie parisienne en 2010. Elle adhérait pour Gabin "très, très gigoteur" de 7 ans. Il était au bord de l'exclusion. Nous avons donné les coordonnées de deux médecins "micronutrition". Les parents sont allés voir l'un d'eux et son petit fils s'en est trouvé vite mieux. Nous avons sympathisé avec Angèle. Nous nous sommes même vues pendant un séjour à Paris. C'était en 2011, elle me disait que ses enfants étaient inquiets car ils trouvaient qu'elle devenait de plus en plus confuse. Son médecin de ville venait de la mettre sous anti-dépresseur et somnifère. Je lui ai conseillé d'aller voir un neurologue qui préconise la nutrithérapie proche de chez elle.

Vu l'âge d'Angèle, cela a mis du temps à agir, 3 mois pour rétablir la clarté des idées/ 6 mois pour avoir 4/5 heures de sommeil nocturne d'affilé. Son médecin de ville lui fait la tête. Mais cela lui est égal.

C'est Angèle qui aide maintenant ses amies plus jeunes. Mais elle n'ose pas leur parler de la micronutrition.

Je viens d'avoir au téléphone le papa de Gabin. Il venait enfin de lire le livre du Dr Mousain-Bosc. Cela lui a fait tilt car il a réalisé le lien génétique entre Angèle et son fils. Lui-même est dyslexique et il présente des symptomes de jambe sans repos. Il m'a avoué avoir été sceptique sur les prescriptions du neurologue mais vu l'amélioration de son fils il a laissé faire (sa mère a jeté les autres médicaments à la poubelle ....). Il regrette que ce genre de médecine ne soit quasiment pas prise en charge par la Sécurité Sociale. Il va aller voir pour lui-même le médecin qui a pris en charge sa maman.


18/04/2010

Alain Triaire-La micronutrition dans votre assiette


Film de 20 mn Voir la suite Film de 8 mn
Interviews d'Alain Triaire Médecin Auteur de : "La micronutrition dans votre assiette"

Présentation du livre "la-micronutrition-dans-votre-assiette"
Le Dr Triaire nous donne dans ce livre les éléments nécessaires à la bonne compréhension de ce que devrait être une alimentation saine, source de vitalité.Ces fameux nutriments ne se trouvent pas tous dans l'alimentation et nous ne pouvons les fabriquer seuls. Il conviendra donc, après un bilan médical du profil particulier de chacun, d'ajouter aux vertus de repas équilibrés des suppléments en vitamines, minéraux ou acides gras spécifiques à vos besoins : c'est la micronutrition. Science dont vous comprendrez les bases avec ce livre - à la fois scientifique et rempli de conseils pratiques - qui vous donnera les armes pour optimiser votre système immunitaire, lutter contre les pollutions du monde moderne et garder la forme pour longtemps.

29/03/2010

la micronutrition dans votre assiette

* La présentation de l'éditeur Conscient de l'importance de la nutrition, qui constitue la base même du maintien en vie, vous avez pourtant baissé les bras devant la complexité et la multiplicité des théories, souvent contradictoires, développées par les uns et les autres... Ce livre est pour vous. Le Dr Alain Triaire, fort de sa pratique de médecin généraliste depuis trente ans, a constaté qu'une mauvaise alimentation est, bien sûr, à la source de dysfonctionnements comme obésité, cholestérol ou diabète mais joue aussi un rôle fondamental dans l'apparition de grandes maladies dégénératives comme, entre autres, les cancers ou les accidents cardio-vasculaires. Car des erreurs alimentaires créent des carences en nutriments (ces éléments indispensables à la santé et à la vie que sont vitamines, minéraux et acides gras polyinsaturés) qui génèrent des déséquilibres pouvant aller jusqu'à la pathologie grave. Le Dr Triaire vous donne ici les éléments nécessaires à la bonne compréhension de ce que devrait être une alimentation saine, source de vitalité. Mais ces fameux nutriments ne se trouvent pas tous dans l'alimentation et nous ne pouvons les fabriquer seuls. Il conviendra donc, après un bilan médical du profil particulier de chacun, d'ajouter aux vertus de repas équilibrés des suppléments en vitamines, minéraux ou acides gras spécifiques à vos besoins : c'est la micronutrition. Science dont vous comprendrez les bases avec ce livre - à la fois scientifique et rempli de conseils pratiques - qui vous donnera les armes pour optimiser votre système immunitaire, lutter contre les pollutions du monde moderne et garder la forme pour longtemps. Médecin généraliste, le Docteur Alain Triaire, considère l'être humain dans la globalité de sa physiologie comme dans ses rapports avec son écosystème. Il tient cela de sa rencontre avec des personnalités aussi hors du commun que les Dr Jacques André Lavier, Jean Valnet ou Eric Reymond qui, avec la médecine chinoise, l'aromathérapie ou la phytothérapie, lui ont entrouvert les portes d'une vision globale de l'homme qu'il a su mettre au service de la médecine occidentale. Pharmacien agrégé, le Professeur Jean Marie Pelt est un botaniste-écologue dont le renom a depuis longtemps passé les frontières de notre pays. Président de l'Institut Européen d'Ecologie et Professeur émérite de l'Université de Metz, il est bien connu pour ses nombreux livres (Des fruits, des légumes, le tour du monde d'un écologiste, Les nouveaux médicaments naturels, La terre est mon jardin...), pour ses remarquables séries télévisées (l'aventure des plantes, Des plantes et des hommes, Passion Terre...) et pour ses émissions de radio (Les plantes médicinales, Nous n'avons qu'une terre...). Il exerce en outre de multiples fonctions dans le cadre d'institutions liées à la nature (Fondation de France, Comité de Recherche sur la Génie Génétique...).

Un livre du médecin généraliste Alain Triaire préfacé par Jean-Marie Pelt