Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/04/2010

J'ai attrapé la dyslexie (Album) - Zazie Sazonoff

Présentation des Éditions du Rouergue, Zazie Sazonoff (voir le site de l'auteur) n’est pas dyslexique, mais elle adopte le point de vue d’une petite fille qui est atteinte de ce trouble. Ne parvenant pas à déchiffrer, elle court en vain de spécialiste en spécialiste : psychanalyste, pédopsychiatre, neurologue, oto-rhino-laryngologiste, ophtalmologue jusqu’à ce qu’enfin, l’orthophoniste la délivre et lui apprenne à « jongler » avec les syllabes et les lettres. Cet album plein d’humour adresse un message d’espoir aux enfants dyslexiques, à leurs parents et aux enseignants souvent démunis : on peut apprivoiser la dyslexie, la contourner ; ce trouble n’a rien de honteux, et il n’est pas synonyme de déficience intellectuelle. Quant aux enfants « ordinaires », ils sont initiés à la différence, à la tolérance. L’album donne à voir et à comprendre une forme « simple » de dyslexie, fait entendre les voies d’une remédiation phonologique : - illustrations : le graphisme de facture enfantine, en noir et blanc avec quelques touches de rouge, met en valeur les lettres et syllabes en folie, qui se transforment en chaise ou en béquille ; - métaphores illustrées : la petite fille « ([…] nage en écriture » sur une mer de lettres « m » et « n », croit avoir « attrap[é] la dyslexie » ; - assonances, allitérations, rimes : « Avec les chiffres, je me prends des gifles avec les lettres, je me prends la tête… On n’est pas sur la même planète. » Les enfants dyslexiques peuvent avoir des capacités artistiques : tel est aussi le message implicite.