Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/09/2015

Autre effet indésirable du méthylphénidate

 Je reçois ce soir l'écrit d'un maman(en italique).

"Mon fils est sous méthylphénidate qu'il mettait dans son chocolat. Un jour sa petite soeur de 18 mois s'est retrouvée aux urgences suites à des convulsions et signes horribles de tête et membres qui partent en arrière. Les médecins ont dit, après étude et questionnement : "ne cherchez pas, ça vient de là" lorsque la maman leur a parlé du traitement de son fils.

Comment elle a pu avoir accès au médicament , je n'en sais rien, mais cela montre le danger de laisser le méthylphénidate à disposition d'un enfant et non dans un lieu en sécurité. Ma petite s'en est sortie, mais de justesse car son coeur en a pris aussi un coup....  "

Les commentaires sont ouverts Il suffit de cliquer sur ce mot ci-dessous 

20/03/2013

Un triangle noir pour les médicaments sous surveillance

source que choisir Anne-Sophie Stamane 17 mars 2013 triangle-noir-medicaments.jpg

Citer "" Une décision de la Commission européenne impose, à compter de septembre 2013, un triangle inversé noir sur les notices des médicaments faisant l’objet d’une surveillance particulière. Un texte incitant les patients à signaler les effets indésirables complète le dispositif....

...Les médicaments concernés sont ceux contenant un principe actif nouveau, ainsi que les vaccins et produits dérivés du plasma, autorisés après le 1er janvier 2011. Certains produits plus anciens pour lesquels les autorités estiment nécessaire de maintenir une vigilance accrue seront également marqués du symbole.

....Mais, « plus que le symbole, c’est la phrase qui l’accompagne qui est importante, souligne Ilaria Passarani, responsable de la santé pour le Beuc. Elle ne se contente pas d’expliquer le symbole, elle encourage les patients à signaler directement aux autorités compétentes les effets indésirables. »

En France, il est possible de déclarer un effet indésirable en remplissant le formulaire mis à disposition sur le site de l’Agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM) à l’adresse suivante : ansm.sante.fr/Comment-signaler-ou-declarer/Effet-indesira.... Il faut, après l’avoir rempli, l’adresser par courriel ou par courrier postal au centre régional de pharmacovigilance le plus proche.

Pour les départements 11,30,34,48,66 l'adresse postale est Centre Régional de Pharmacovigilance et d'information

sur les médicaments Hôpital Lapeyronie  

371 avenue du Doyen Gaston Giraud 34295 Montpellier cedex 5

ou par mail en suivant le lien centres-pharmacovigilance/montpellier 11,30,34,48,66

Lire l'article en entier quechoisir/pharmacovigilance-un-triangle-noir-pour-les-medicaments-sous-surveillance