Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/08/2015

Témoignage pour un jeune de 18 ans

Bonjour

J'ai eu la grande chance en 2011 de rencontrer le Pr Robert Rapin pharmacologue et enseignant à la faculté de médecine à la faculté de Dijon. Cela m'avait permis de lui poser la question sur la durée de la prescription de magnésium pour les problèmes de Tdah. Il m'avait répondu que tout dépendait de la maturation du cerveau entre 16 à 18 ans voire plus.

Cet éminent Professeur est décédé depuis mais le comportement de mon fils devenu adulte depuis n'est toujours pas équilibré sans ce précieux minéral.

Nous avons craint en effet qu'il n'ait pas son baccalauréat. L'été a ensuite été très difficile. Primo car la chaleur le déminéralise, ensuite car il déteste le changement contrairement à nous qui aimons bien "bourlinguer". Il a ainsi très mal voyagé et a en partie gâché nos congés. La moitié seulement car nous avons réintroduit son magnésium habituel. Je pense aussi qu'il s'est "sevré" du sucre qu'il consommait en trop grosse quantité grâce à sa carte libre service du lycée (achat de canettes de boissons sucrées+ bonbons/ pour la maison je n'achète que du très bon chocolat).

Ainsi à la veille de la rentrée universitaire nous testons une nouvelle forme de magnésium associé avec deux acides aminés. Ceci car ces manques le rend léthargique, dépressif et désintéressés de la vie.

En bref mon aîné a commencé le magnésium (et plus) à 9 ans. Il en a toujours besoin à 18 ans mais avec une formulation plus poussée!