Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/09/2014

2009 : notre premier adhérent

Bonjour,

Le nouveau livre du Dr Mousain-Bosc étant sous presse (cf voir à paraître ci-dessous) avec notamment un témoignage sur l'évolution d'un de nos adhérents, cela me donne envie de vous faire partager l'histoire de notre première famille qui nous a rejoint  en 2009.

Madame I nous a écrit le 20/10/2009 :

" Notre fils (13,5 ans) est suivi depuis avril dernier par le Docteur .... qui lui a décelé une hyperactivité avec déficit d'attention. Elle lui a prescrit deux formes de méthylphénidate . Très vite, il me semblait y avoir overdose avec le cumul des deux médicaments. Je lui ai donc fait arrêter l'un des deux.

 Il a fait sa rentrée au collège. Il prend encore du méthylphénidate (36 mg). Il a les idées noires et me dit que des idées de suicide l'ont déjà effleurées. J'ai donc contacté le médecin prescripteur afin de me faire aider. Ce docteur n'a pas daigné me répondre ni donner suite à mes demandes de rdvs. J'envoie ce jour cette information au conseil de l'ordre des médecins de .....

Je suis désemparée d'autant qu'à tort ou à raison j’émets des doutes sur cette médication. J'ai donc fait des recherches sur internet et j'ai pris connaissance des travaux du Dr Mousain-Bosc qui préconise la prise de mega doses de vitamines b6 et magnésium pour pallier à cette hyperactivité. J'aimerai aider notre fils avec un traitement chimiquement moins lourd. ..... ""

Madame I nous a écrit le 21/02/2010

"Bonjour,
 
Notre fils va très bien merci. Il continue son traitement de magnésium.
 
Mon mari a envie d'en savoir plus, je vais nous inscrire pour la table ronde d'avril prochain.
 
A très bientôt ...

Ps : j'ai eu la réponse de l'ordre des médecins : réponse de normand !!!! Ils ne se mouillent pas""

Madame I nous a écrit le 24/09/2012

" Notre fils va très bien, il est actuellement en 1ère, apparemment il a fait une bonne rentrée.

J'ai vu que l'ANSM, propose de faire une déclaration sur les effets secondaires (*). J'ai regardé d'un peu plus près et il y a plein de renseignements demandés auxquels je ne peux répondre : n° de lot, dates du traitement, dosage, date de survenue de l'effet indésirable, coordonnées du médecin ayant constaté l'effet indésirable (j'ai arrêté le traitement de ma propre initiative, vu les symptômes
dont mon fils se plaignait)… Malheureusement, je pense que mes réponses (trop approximatives) ne seraient pas prises en compte. (*) ansm.sante.Declarer-un-effet-indesirable/Votre-declaratio..."

Septembre 2014 Nous n'avons plus de nouvelles de cette famille à ce jour et elle s'est désinscrite de notre Newsletter. Peut être nous suit elle par flux Rss auquel cas elle nous fera peut être le plaisir de mettre à jour l'évolution de son garçon (devenu majeur depuis le temps). L'admin de Petille santé

 

<

31/01/2014

L'empereur, c'est moi d'Hugo Horiot

 Mon avis : Un livre autobiographique très émouvant qui aborde enfin le sujet de l'autisme par un autiste et avec, en plus, une issue favorable. Les familles et les professionnels rencontrant ce trouble n'en seront qu'enrichis.

 Description de l'ouvrage

28 mars 2013 DOCUMENTS
« Un témoignage exceptionnel » Le Soir
« L'itinéraire d'un enfant qui a réussi à quitter la prison de ses rêves pour en faire une oeuvre. »
Le Figaro littéraire
Hugo Horiot a trente ans. Il est comédien. En 1990, sa mère, l'écrivain Françoise Lefèvre, lui avait consacré un récit, Le Petit Prince cannibale, couronné par le Goncourt des lycéens. Elle signe la postface de ce livre.

20/10/2013

Danemark : Psychostimulants chez l'enfant,5 fois plus de prescriptions en 10 ans

Voici une étude danoise qui recoupe les constations "terrains" de notre association ou de nos orthophonistes correspondantes à savoir que concernant les troubles autistiques "les  psychostimulants ... n'ont pas forcément fait la preuve de leur efficacité et de leur sécurité dans ces pathologies". 
Source : Medscape France Auteurs : Caroline CasselsAude Lecrubier date : 9 octobre 2013
citer "" Aarhus, Danemark — L'utilisation des psychostimulants au Danemark chez les enfants et les adolescents a quintuplé au cours de la dernière décennie. Or, d'après une nouvelle étude prospective danoise, le trouble de déficit de l'attention/hyperactivité (TDAH) n'est pas la seule pathologie à l'origine des prescriptions. Les psychostimulants sont de plus en plus souvent utilisés dans d'autres troubles neuropsychiatriques et en particulier dans les troubles autistiques. Pourtant, ils n'ont pas forcément fait la preuve de leur efficacité et de leur sécurité dans ces pathologies, indiquent les auteurs, le Pr Søren Dalsgarrd et coll. (Aarhus University, Aarhus, Danemark)....."" Pour lire l'article en entier, il faut s'abonner (gratuit) medscape.psychostimulant