Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/11/2014

Et si la réponse se trouvait au plafond de Chantal Wyseur

« Tous les jours, je rencontre des enfants intelligents qui ne lisent pas, mais qui devinent ; des adolescents qui étudient par coeur sans comprendre ; des adultes qui se croient limités intellectuellement. Leur point commun ? Ils apprennent en touchant et en bougeant, et ils pensent en films. » Ce que les méthodes pédagogiques classiques, étudiées pour les penseurs en mots, ne leur ont pas permis de faire. C est pour eux que Chantal Wyseur a mis au point son système 1-2-3. Au fil de sa pratique, elle a pu en effet constater que les difficultés d apprentissage pouvaient disparaître quand on réintroduisait au préalable une étape, cruciale pour les kinesthésiques : celle de la troisième dimension, où l on met les mots en contexte, pour qu ils puissent prendre leur sens. Car si l école utilise principalement la parole et l image fixe en deux dimensions pour enseigner, les penseurs en films ont un fonctionnement différent et ont besoin d outils concrets pour apprendre. Et si la réponse se trouvait au plafond ? Si l on y projetait mentalement ses propres films, pour rendre vivantes les représentations du réel imprimées sur papier ? Reprenant pas à pas les fondamentaux scolaires, ce livre pratique illustré, sérieux mais sans prétention scientifique, est conçu pour être utilisé sans intermédiaire à partir de 13 ans. Il aidera utilement les enseignants, les parents d élèves en difficultés et les enfants directement, ainsi que les autodidactes qui souhaitent corriger leurs mauvaises méthodes.

Après avoir analysé le fonctionnement des dyslexiques au travers des outils de la gestion mentale et de la méthode Davis, l'auteure propose des pistes et des conseils inspirés de sa pratique quotidienne, pour ne pas se perdre dès la maternelle. Elle propose aux dyslexiques mais aussi aux apprenants kinesthésiques, une méthode qui compare le cerveau à un lecteur DVD.

27/10/2014

Hyperactivité - La solution magnésium, du Dr Marianne Mousain-Bosc

Notre association a lu ce livre qui vient de sortir. Rendez vous sur le site internet de l'association pour plus d'informations. 

Présentation de l'éditeur :

""Quelle alternative naturelle aux médicaments lorsqu'un enfant est hyperactif ? Les prescriptions de Ritaline, un médicament apparenté aux amphétamines, ont explosé ces dernières années. Pour le Dr Mousain-Bosc, qui ne cesse d'interpeller les médecins et les pouvoirs publics, on fait fausse route. L'hyperactivité, comme de nombreux troubles de l'enfant, tels que l'autisme, l'épilepsie, la spasmophilie, est liée le plus souvent à une carence en magnésium.
Devant l'inertie des institutions médicales, elle a écrit ce livre pour alerter les familles et les informer. Donner de la Ritaline a un enfant, c'est lui faire courir un risque inutile. À l'inverse, le magnésium n'a pas d'effets indésirables. Le Dr Mousain-Bosc montre comment un traitement à base de ce minéral améliore de façon spectaculaire le quotidien d'enfants hyperactifs, autistes, épileptiques... ainsi que celui de leur famille.
Découvrez :
- Les vrais dangers de la Ritaline
- Comment éviter de donner de la Ritaline à un enfant hyperactif
- Comment le déficit en magnésium se développe et pourquoi il est si fréquent
- Comment corriger un déficit
- Quelles spécialités à base de magnésium privilégier
Écrit dans un langage simple et clair, ce livre est aussi le récit émouvant de nombreuses guérisons. Il constitue en cela un message d'espoir pour de nombreuses familles.""

29/08/2014

Zen en classe collège Broché – 21 octobre 2011 de Gilles Diederichs

A la veille de la rentrée scolaire, voici un conseil de lecture pour les enseignants qui nous suivent:

Comment réagir sereinement aux réactions de vos élèves ? Comment faire face à des situations parfois difficiles et stressantes ? Comment protéger vos ressources personnelles, tout en vous consacrant pleinement à votre métier ? Quelles sont les astuces et les méthodes pour bien analyser l'humeur de
vos élèves, leur permettre de se concentrer, se calmer, se dynamiser au quotidien ? Voici une méthode de relaxation spécialement conçue pour aider les enseignants de collège. A travers des exercices simples et des exemples concrets, cet ouvrage vous donne les clés pour améliorer jour après jour la tenue de vos cours et mettre vos élèves dans un état d'esprit propice à l'écoute et à la mémorisation. La respiration, l'automassage, la dynamisation et la relaxation deviendront vos alliés au quotidien : apaisement des tensions, dynamisme
retrouvé... grâce aux enchaînements et aux conseils proposés dans ce livre pratique, vous deviendrez, plus que jamais, un enseignant zen !

Biographie de l'auteur

Gilles Diederichs est musicothérapeute et sophro-relaxologue, il travaille au quotidien avec des enfants, forme des enseignants et le personnel des PMI, leur apprenant les techniques de relaxation, de yoga, de méditation,de concentration et de développement de la motricité des enfants. Il est l auteur de nombreux ouvrages, notamment de Mandalas en musique et 100 activités apaisantes pour les enfants de 3 à 10 ans, aux éditions Mango Bien-être.

21/08/2013

la Psycho Bio Acupressure

Je viens de recevoir une newsletter concernant l'anniversaire du décès du "fondateur"  de la Psycho Bio Acupressure, le Docteur Pierre Noël Delatte. C'est une maman adhérente de notre association qui était très contente des bienfaits de sa méthode sur son enfant. (En savoir plus et trouver des praticiens psycho-bio-acupressure)

La P.B.A. est une technique qui permet instantanément de gérer soi-même ses émotions pour des problèmes simples. 

     Mais aussi des praticiens entraînés à son utilisation, prennent en charge nos blocages émotionnels hérités du passé, pour en finir par exemple avec les échecs à répétition. C'est une sorte d'acupuncture sans aiguille donc idéale pour les enfants ! 

  Nous remettons donc en lumière ses livres parus : 5 points, un point c'est tout !, 5 points pour mon bébé, ainsi que Libérez-vous de vos blocages ! Le manuel de référence de la PBA (Psycho-Bio-Acupressure).

Une adhérente suite à la publication de ce billet nous écrit :"J'ai vu votre topo sur le PBA. J'ai essayé ça aussi pour mon fils, mon mari et moi. Mon mari a fait deux séances. Sur le moment, ça lui a fait du bien. Je ne sais pas si c'est durable. Peut-être que oui ; on n'en a pas reparlé. Sur moi, ça n'a rien fait, mais je crois que je suis une sacrée coriace. Mon fils a fait lui aussi une séance. Et je crois qu'il est moins jaloux depuis. En plus, il a bien aimé. Je le ramènerai peut-être un jour,...."

Je vous laisse aussi lire les commentaires sur cet ouvrage en cliquant sur l'image ci-dessous :  

05/09/2012

La Revanche des nuls en orthographe d'Anne-Marie Gaignard

Description de l'ouvrage Date de publication: 29 août 2012 | Série: Documents, Actualités, Société « Anne-Marie ne sera même pas capable de balayer les couloirs d’un hôpital ! » Cette sentence familière à bon nombre de naufragés de l’orthographe, Anne-Marie Gaignard l’a entendue enfant, avant d’être diagnostiquée dyslexique et abandonnée à son sort. Elle-même persuadée d’être « nulle », elle traîne sa mauvaise orthographe jusqu’à la première partie de sa vie professionnelle. Lire un livre, écrire une carte, rédiger un mail : les gestes du quotidien deviennent une épreuve et un véritable tourment. Son ras-le-bol monte jusqu’à ce qu’elle découvre tardivement qu’elle n'est pas dyslexique, mais dysorthographique. Elle n'a simplement pas assimilé la méthode d'apprentissage utilisée par ses instituteurs. Et cela se corrige ! Dans La revanche des nuls en orthographe, Anne-Marie Gaignard raconte ses blessures et son expérience, celles aussi des enfants stigmatisés, des adultes méprisés, autant d’êtres en souffrance auxquels elle propose une approche iconoclaste faisant la part belle à l’empathie. Sans concessions, elle tacle une certaine catégorie d’enseignants, de médecins, de spécialistes en tout genre, avec une gouaille volontiers provoc. Aujourd’hui, son combat n’est plus seulement personnel. La dysorthographie n’est pas une maladie et les solutions existent. Les nuls en orthographe prennent la plume, et ils ont beaucoup de choses à dire.