Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/10/2016

Réponses à question

Bonjour,

Notre association gère aussi le site remedya. Nous y évoquons les moyens de prise en charge alternatifs voire complémentaires en cas d'hyperactivité, déficit d'attention, épilepsie. Une question revient souvent " Pourquoi vos nouvelles  informations sont réservées à vos adhérents ou sympathisants?"

Une association défend les intérêts de ses adhérents, si tout un chacun obtient aussi les nouveautés, alors pourquoi apporter un soutien financier. L'association dans le passé a demandé pendant des années un témoignage en échange de coordonnées de médecins. Très peu de personnes aidées ont tenu leur engagement. Sachez que pour les familles épileptiques une seule (oui UNE SEULE !) famille a tenu parole pourtant on a téléphoné aux parents. Ils étaient gênés au téléphone, car "oui ça va beaucoup mieux...".  Depuis nos bénévoles se sont découragés, des médecins correspondants sont partis à la retraite, certains ne prennent plus de nouveaux patients. Ainsi l'association a fait une pause d'une année pour trouver de nouveaux soignants. Ce fut très chronophage, ainsi nos informations 2016 sont réservées à nos adhérents/nos soutiens.

   * devenir adhérent revient à 35€ /an

   * devenir sympathisant revient à faire 3 chèques d’un total de 35€ à l’association. Le premier de 15€  est automatiquement encaissé le deuxième de 10€ ne l’est pas si un témoignage écrit sur avant /après notre aide nous parvient dans 3 à 6 mois  ,et pareil pour le dernier de 10 € si un mail évoquant la situation de votre enfant ns parvient  6 à 9 mois plus tard.

Nous nous engageons à rendre ces messages anonymes

   * si vs ne voulez pas adhérer, vs pouvez ns faire parvenir une enveloppe libellée à l’adresse de  votre médecin accompagnée de 3 ou 4 timbres postaux / Cela peut être aussi l’adresse de votre pharmacien

Notre adresse postale est Association Remedya RUE ROBERT KOCH BP7252 34090 Montpellier cedex  4

04/07/2016

Un nouveau complément nutritionnel contre le tdah

Bonjour

Voilà un mois et demi que notre famille teste un nouveau complément nutritionnel contre le tdah. Il est sans OGM, sans lactose. Il est aussi hautement assimilable. Le nom est réservé à nos adhérents d'aujourd'hui et d'hier car il a déjà été en rupture de stock. Certains nous écrivent pour nous demander si c'est XXX mais non il ne commence pas par un M, il n'a pas non plus un chiffre dans son appellation.

Il aide aussi en cas d'épilepsie.

Ce que je peux en dire est que sa formulation reprend les préparations magistrales du premier médecin micronutrionniste de mes enfants (en 2006).  Il est certes d'un coût certain mais d'un bon rapport qualité prix car il contient à lui seul des minéraux, un acide aminé et des vitamines.

Vous pouvez aussi nous retrouver sur Association Remedya

Les commentaires sont ouverts (cliquer sur ce mot ci-dessous).

L'admin de l'association Remedya.

16/05/2016

Nouveau : Commercialisation d'un magnésium spécial tdah et épilepsie !

Bonjour,

Nous venons d'être informés de la mise sur le marché français d’un nouveau magnésium spécialement formulé en cas de tda avec et sans h et en cas d' épilepsie.

Vous voulez en savoir plus ? 

- soit notre association propose d'écrire à votre médecin traitant pour l'en informer, ainsi merci de nous envoyer une enveloppe libellée à son adresse avec des timbres postaux.   

- soit vous pouvez obtenir son nom en devenant sympathisant de l'association ( auquel cas merci de nous faire parvenir un chèque de 15€/an).

- soit vous pouvez devenir adhérent de notre association pour 35€/an (ré-adhésion à 15€) afin d'avoir des informations plus personnalisées (la fiche est sur le côté pour la version ordinateur)

Voici notre adresse postale : Association REMEDYA rue Robert Koch, BP7252, 34090 MONTPELLIER CEDEX 4 

 

Bien à vous 

Marie 

Nb vous pouvez laisser un commentaire en cliquant sur ce mot en bas de ce billet 

06/11/2014

Concernant les troubles, il y a plus d'actualités qu'avant sur le métabolisme

 

Touche d'espoir.

Là nous sommes en train de refondre la plaquette de présentation de l'association Remedya. Nous citerons notamment les références scientifiques notables. Ce faisant, il y a, je trouve un recrudescence ces dernières années de publications scientifiques autour du métabolisme (carence en magnésium, zinc, fer ..) donc gageons que nos petits enfants auront une prise en charge des carences et que le renforcement des gènes d'une future mère sera dans toutes les têtes. 

On prépare mieux un grand voyage qu'une grossesse ne trouvez vous pas? Pourtant il y a des médicaments qui font interférences et provoquent des carences. Ainsi la nutrithérapie ou micronutrition se doit d'être engagée dès le désir de grossesse.

J'ai comme anecdote une maman qui est venue à un de nos groupes de parole. Non seulement son aîné était sous méthylphénidate mais elle aussi. A la fin de notre réunion, elle nous a remercié car elle avait compris pourquoi le petit frère était plus calme et apprenait mieux : "son gynécologue vu sa première  grossesse lui avait prescrit très vite du magnésium" (peut être dès qu'il a vu le baby blues). 

En attendant il y a une génération qui pâtit du fait de ne pas remédier à la cause du trouble. Tant mieux pour les parents qui trouvent nos coordonnées.  

Je pense que les laboratoires pharmaceutiques ont bien conscience des bienfaits du magnésium car en ce moment, il y en a pleins qui sortent.

Sachez que les adhérents ont accès sur le site privé aux "retours d'expérience" des parents quant à l'administration d'une marque, plutôt qu'une autre. 

 

27/10/2014

Hyperactivité - La solution magnésium, du Dr Marianne Mousain-Bosc

Notre association a lu ce livre qui vient de sortir. Rendez vous sur le site internet de l'association pour plus d'informations. 

Présentation de l'éditeur :

""Quelle alternative naturelle aux médicaments lorsqu'un enfant est hyperactif ? Les prescriptions de Ritaline, un médicament apparenté aux amphétamines, ont explosé ces dernières années. Pour le Dr Mousain-Bosc, qui ne cesse d'interpeller les médecins et les pouvoirs publics, on fait fausse route. L'hyperactivité, comme de nombreux troubles de l'enfant, tels que l'autisme, l'épilepsie, la spasmophilie, est liée le plus souvent à une carence en magnésium.
Devant l'inertie des institutions médicales, elle a écrit ce livre pour alerter les familles et les informer. Donner de la Ritaline a un enfant, c'est lui faire courir un risque inutile. À l'inverse, le magnésium n'a pas d'effets indésirables. Le Dr Mousain-Bosc montre comment un traitement à base de ce minéral améliore de façon spectaculaire le quotidien d'enfants hyperactifs, autistes, épileptiques... ainsi que celui de leur famille.
Découvrez :
- Les vrais dangers de la Ritaline
- Comment éviter de donner de la Ritaline à un enfant hyperactif
- Comment le déficit en magnésium se développe et pourquoi il est si fréquent
- Comment corriger un déficit
- Quelles spécialités à base de magnésium privilégier
Écrit dans un langage simple et clair, ce livre est aussi le récit émouvant de nombreuses guérisons. Il constitue en cela un message d'espoir pour de nombreuses familles.""

27/09/2014

2009 : notre premier adhérent

Bonjour,

Le nouveau livre du Dr Mousain-Bosc étant sous presse (cf voir à paraître ci-dessous) avec notamment un témoignage sur l'évolution d'un de nos adhérents, cela me donne envie de vous faire partager l'histoire de notre première famille qui nous a rejoint  en 2009.

Madame I nous a écrit le 20/10/2009 :

" Notre fils (13,5 ans) est suivi depuis avril dernier par le Docteur .... qui lui a décelé une hyperactivité avec déficit d'attention. Elle lui a prescrit deux formes de méthylphénidate . Très vite, il me semblait y avoir overdose avec le cumul des deux médicaments. Je lui ai donc fait arrêter l'un des deux.

 Il a fait sa rentrée au collège. Il prend encore du méthylphénidate (36 mg). Il a les idées noires et me dit que des idées de suicide l'ont déjà effleurées. J'ai donc contacté le médecin prescripteur afin de me faire aider. Ce docteur n'a pas daigné me répondre ni donner suite à mes demandes de rdvs. J'envoie ce jour cette information au conseil de l'ordre des médecins de .....

Je suis désemparée d'autant qu'à tort ou à raison j’émets des doutes sur cette médication. J'ai donc fait des recherches sur internet et j'ai pris connaissance des travaux du Dr Mousain-Bosc qui préconise la prise de mega doses de vitamines b6 et magnésium pour pallier à cette hyperactivité. J'aimerai aider notre fils avec un traitement chimiquement moins lourd. ..... ""

Madame I nous a écrit le 21/02/2010

"Bonjour,
 
Notre fils va très bien merci. Il continue son traitement de magnésium.
 
Mon mari a envie d'en savoir plus, je vais nous inscrire pour la table ronde d'avril prochain.
 
A très bientôt ...

Ps : j'ai eu la réponse de l'ordre des médecins : réponse de normand !!!! Ils ne se mouillent pas""

Madame I nous a écrit le 24/09/2012

" Notre fils va très bien, il est actuellement en 1ère, apparemment il a fait une bonne rentrée.

J'ai vu que l'ANSM, propose de faire une déclaration sur les effets secondaires (*). J'ai regardé d'un peu plus près et il y a plein de renseignements demandés auxquels je ne peux répondre : n° de lot, dates du traitement, dosage, date de survenue de l'effet indésirable, coordonnées du médecin ayant constaté l'effet indésirable (j'ai arrêté le traitement de ma propre initiative, vu les symptômes
dont mon fils se plaignait)… Malheureusement, je pense que mes réponses (trop approximatives) ne seraient pas prises en compte. (*) ansm.sante.Declarer-un-effet-indesirable/Votre-declaratio..."

Septembre 2014 Nous n'avons plus de nouvelles de cette famille à ce jour et elle s'est désinscrite de notre Newsletter. Peut être nous suit elle par flux Rss auquel cas elle nous fera peut être le plaisir de mettre à jour l'évolution de son garçon (devenu majeur depuis le temps). L'admin de Petille santé

 

<

13/08/2014

News de mi-août 2014

Cette petite note pour vous inviter à aller lire notre site internet : remedya

Il n'est pas trop tard pour tenter la piste du magnésium pour les enfants qui font une pause médicamenteuse La rentrée scolaire se profile. Le stress va aller croissant.

Le livre du docteur Mousain-Bosc faisant l'objet d'une réédition, celui de 2010, est en ce moment à "prix sympa". 

Bien à vous

Marie Courtois Association Remedya

22/07/2013

Epileptique et alors ? de Jean-Raoul Plaussu, Préface de Jean-Paul Gouttenoire

 Description de l'ouvrage

6 juin 2013 Comprendre les personnes
Foudroyé par une méningo - encéphalite qui lui laissera pour longtemps des séquelles amnésiques importantes et une épilepsie partielle symptomatique, l'auteur a su avec courage et dignité tracer son avenir. Devant tant d'injustice, bien d'autres que lui se seraient effondrés, se seraient réfugiés derrière leur maladie, auraient sollicité la compassion, se seraient refermés sur eux-mêmes. Il n'en fut rien. Grâce à sa volonté, son abnégation, grâce au soutien de sa famille, il s'est forgé une personnalité exceptionnelle, une maturité d'esprit hors du commun qui font aujourd'hui de lui après bien des combats cet homme serein que l'on a plaisir à écouter et qui vous donne à jamais l'envie d'être son ami. Ce livre, Son livre, relate cette douloureuse période de lutte et nous vivons avec lui ce long chemin qui l'amène aujourd'hui à cette plénitude de l'Homme que nous recherchons tous. L'auteur veut faire profiter de son expérience, non pas pour l'ériger en modèle, mais avec modestie pour soutenir ses pairs. Fasse que son livre lu par de nombreuses personnes enfants et adultes atteints d'épilepsie, leur entourage, ainsi que les professionnels concernés, permette à chacun de trouver sa voie. Extrait de la préface L'auteur
 

Biographie de l'auteur

Jean - Raoul Plaussu, épileptique depuis le début de l'adolescence, marié, père de famille, travaille au sein d'un organisme de recherche. Il a écrit cet ouvrage pour faire découvrir la pluralité de l'épilepsie à travers ses multiples facettes, ses singularités, son caractère ambigu. Cette épilepsie que chacun peut faire sienne pour la dominer ou l'apprivoiser.

10:48 Publié dans épilepsie, santé | Tags : épilepsie, livre, témoignage, santé | | Commentaires (0)