Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/01/2017

Demande d'aide d'un papa

Bonjour,

Je vous écris pour notre fils. 

Il est dyslexique, présente des difficultés de l’attention et de la concentration. En primaire CE2 et CM1, il a été sous méthylphénidate et nous l’avons arrêté car il ne la supportait plus. Depuis, il est suivi chez une orthophoniste et nous avons fait faire un bilan au CHU de notre ville qui nous conseille un suivi chez un psychologue qui pourrait l’aider. Cette année Ronan est en 4 ieme au collège R ... A  et perd un peu pied dans les apprentissages : cela se traduit aussi par de l’agitation en classe. Il aurait besoin d’aide cette année.

Je précise qu'il a été adopté. Il est originaire d'un pays en voie de développement. 

Nous souhaiterions qu'il suive un traitement en micronutrition, pouvez vous nous indiquer l'apport de votre association dans son cas ?

Merci.  

Mr Johann B 

20/09/2016

Demande d'aide de Toulouse

Veuillez trouver ci-dessous un message d'une maman.

"J'ai trouvé vos coordonnées sur un forum santé.

Mon fils de 7 ans 1/2 bouge également énormément : neurologues, psys, psychomotricité et j'en passe.. Les institutrices en ont assez....! Les médecins pensent qu'il n'est pas complètement hyperactif mais le comble c'est qu'ils veulent tout de même le mettre sous méthylphénidate ! Cela fait des années que je galère...Je refuse de lui donner ce traitement. Le pédiatre et le neurologue me laissent tomber, me disant qu'ils ne peuvent plus rien pour nous....Je dois accepter leur traitement  ou me débrouiller toute seule !! Comment faire pour trouver un Docteur qui utilise une alternative ?  Je ne sais pas trop quoi donner à mon fils comme magnésium. Il n'avale pas les cachets.   Je ne sais pas par quelles doses donner exactement afin d'essayer d'aider mon fils. Il pèse 21 kg. Concernant la vie courante de mon fils, il a déjà des horaires réguliers et des repas équilibrés. Il n'aime pas les friandises et ne boit jamais de sodas ou autre du genre. Il ne joue à aucun jeux vidéos car cela ne l'attire pas du tout.

Depuis un mois, je lui donne des gélules des Laboratoires H....... .  J'ouvre les gélules dans de la compote et il les prends bien. Il est mignon car cela sent vraiment beaucoup le poisson...et il les prends quand même ! Il est un petit peu plus posé depuis qu'il prend ce traitement. Mais en classe, il gigote toujours autant. J'ai vu la maîtresse, et elle m'a dit que s'il devenait trop perturbant, il faudrait en reparler....

Je vous remercie beaucoup pour votre soutien. Ellyn J...." 

04/07/2016

Un nouveau complément nutritionnel contre le tdah

Bonjour

Voilà un mois et demi que notre famille teste un nouveau complément nutritionnel contre le tdah. Il est sans OGM, sans lactose. Il est aussi hautement assimilable. Le nom est réservé à nos adhérents d'aujourd'hui et d'hier car il a déjà été en rupture de stock. Certains nous écrivent pour nous demander si c'est XXX mais non il ne commence pas par un M, il n'a pas non plus un chiffre dans son appellation.

Il aide aussi en cas d'épilepsie.

Ce que je peux en dire est que sa formulation reprend les préparations magistrales du premier médecin micronutrionniste de mes enfants (en 2006).  Il est certes d'un coût certain mais d'un bon rapport qualité prix car il contient à lui seul des minéraux, un acide aminé et des vitamines.

Vous pouvez aussi nous retrouver sur Association Remedya

Les commentaires sont ouverts (cliquer sur ce mot ci-dessous).

L'admin de l'association Remedya.

03/09/2015

Quésaco ?

C'est la rentrée

Voici des questions non exhaustives que notre association posait aux familles qui nous interrogeaient:  

- étiez vous sous pilule contraceptive juste avant sa conception (1 à 4 mois avant?)

- est il jumeau ou plus ?

- adopté dans un pays en sous développement ?

- lorsque vous étiez enceinte avez vous eu un souci de diabète ? de thyroïde ? 

Pourquoi toutes ces questions de notre part ?

Simplement pour tenter de cerner une carence en magnésium car très peu de médecin acceptent de prescrire la prise de sang qui permet de le faire (celle-ci n’est plus remboursée … tout comme le magnésium d’ailleurs)

Très peu de parents ont daignés y répondre, ou de nous faire un petit écrit à 3 ou 6 mois pour nous donner des nouvelles.

Ainsi notre association ne fait pas sa rentrée et est en pause :

-  car nous n'avons plus assez de bénévoles

- du fait que nous mettions en lien avec des professionnels de santé tenus au secret professionnel.

Pour autant, nous espérons pouvoir dégager du temps afin de rédiger un petit livret ressource qui vous sera proposé à la vente d'ici la fin de l'année.

Si vous voulez nous encourager à continuer, nous vous remercions de cliquer sur les liens proposés, 5% des montants sont en effet reversés à notre association.

Bien à vous /Marie/ Association Remedya

26/02/2015

Infos association 2015

Bonjour

Notre association fait une pause concernant l'aide aux parents et ne s'occupera plus que des adhérents à jour de leur cotisation à décembre 2015.

Pour autant, ceux qui ont acheté le livre du docteur Mousain-Bosc peuvent tenter d'écrire à son éditeur dans le Gard. Je pense qu'il fait suivre les courriers destinés à ses auteurs.

Les autres peuvent interroger leur pharmacien pour connaître le nom d'un praticien qui prescrit ce minéral.

Marie

Association Remedya

 

06/11/2014

Concernant les troubles, il y a plus d'actualités qu'avant sur le métabolisme

 

Touche d'espoir.

Là nous sommes en train de refondre la plaquette de présentation de l'association Remedya. Nous citerons notamment les références scientifiques notables. Ce faisant, il y a, je trouve un recrudescence ces dernières années de publications scientifiques autour du métabolisme (carence en magnésium, zinc, fer ..) donc gageons que nos petits enfants auront une prise en charge des carences et que le renforcement des gènes d'une future mère sera dans toutes les têtes. 

On prépare mieux un grand voyage qu'une grossesse ne trouvez vous pas? Pourtant il y a des médicaments qui font interférences et provoquent des carences. Ainsi la nutrithérapie ou micronutrition se doit d'être engagée dès le désir de grossesse.

J'ai comme anecdote une maman qui est venue à un de nos groupes de parole. Non seulement son aîné était sous méthylphénidate mais elle aussi. A la fin de notre réunion, elle nous a remercié car elle avait compris pourquoi le petit frère était plus calme et apprenait mieux : "son gynécologue vu sa première  grossesse lui avait prescrit très vite du magnésium" (peut être dès qu'il a vu le baby blues). 

En attendant il y a une génération qui pâtit du fait de ne pas remédier à la cause du trouble. Tant mieux pour les parents qui trouvent nos coordonnées.  

Je pense que les laboratoires pharmaceutiques ont bien conscience des bienfaits du magnésium car en ce moment, il y en a pleins qui sortent.

Sachez que les adhérents ont accès sur le site privé aux "retours d'expérience" des parents quant à l'administration d'une marque, plutôt qu'une autre. 

 

27/09/2014

2009 : notre premier adhérent

Bonjour,

Le nouveau livre du Dr Mousain-Bosc étant sous presse (cf voir à paraître ci-dessous) avec notamment un témoignage sur l'évolution d'un de nos adhérents, cela me donne envie de vous faire partager l'histoire de notre première famille qui nous a rejoint  en 2009.

Madame I nous a écrit le 20/10/2009 :

" Notre fils (13,5 ans) est suivi depuis avril dernier par le Docteur .... qui lui a décelé une hyperactivité avec déficit d'attention. Elle lui a prescrit deux formes de méthylphénidate . Très vite, il me semblait y avoir overdose avec le cumul des deux médicaments. Je lui ai donc fait arrêter l'un des deux.

 Il a fait sa rentrée au collège. Il prend encore du méthylphénidate (36 mg). Il a les idées noires et me dit que des idées de suicide l'ont déjà effleurées. J'ai donc contacté le médecin prescripteur afin de me faire aider. Ce docteur n'a pas daigné me répondre ni donner suite à mes demandes de rdvs. J'envoie ce jour cette information au conseil de l'ordre des médecins de .....

Je suis désemparée d'autant qu'à tort ou à raison j’émets des doutes sur cette médication. J'ai donc fait des recherches sur internet et j'ai pris connaissance des travaux du Dr Mousain-Bosc qui préconise la prise de mega doses de vitamines b6 et magnésium pour pallier à cette hyperactivité. J'aimerai aider notre fils avec un traitement chimiquement moins lourd. ..... ""

Madame I nous a écrit le 21/02/2010

"Bonjour,
 
Notre fils va très bien merci. Il continue son traitement de magnésium.
 
Mon mari a envie d'en savoir plus, je vais nous inscrire pour la table ronde d'avril prochain.
 
A très bientôt ...

Ps : j'ai eu la réponse de l'ordre des médecins : réponse de normand !!!! Ils ne se mouillent pas""

Madame I nous a écrit le 24/09/2012

" Notre fils va très bien, il est actuellement en 1ère, apparemment il a fait une bonne rentrée.

J'ai vu que l'ANSM, propose de faire une déclaration sur les effets secondaires (*). J'ai regardé d'un peu plus près et il y a plein de renseignements demandés auxquels je ne peux répondre : n° de lot, dates du traitement, dosage, date de survenue de l'effet indésirable, coordonnées du médecin ayant constaté l'effet indésirable (j'ai arrêté le traitement de ma propre initiative, vu les symptômes
dont mon fils se plaignait)… Malheureusement, je pense que mes réponses (trop approximatives) ne seraient pas prises en compte. (*) ansm.sante.Declarer-un-effet-indesirable/Votre-declaratio..."

Septembre 2014 Nous n'avons plus de nouvelles de cette famille à ce jour et elle s'est désinscrite de notre Newsletter. Peut être nous suit elle par flux Rss auquel cas elle nous fera peut être le plaisir de mettre à jour l'évolution de son garçon (devenu majeur depuis le temps). L'admin de Petille santé

 

<

13/08/2014

News de mi-août 2014

Cette petite note pour vous inviter à aller lire notre site internet : remedya

Il n'est pas trop tard pour tenter la piste du magnésium pour les enfants qui font une pause médicamenteuse La rentrée scolaire se profile. Le stress va aller croissant.

Le livre du docteur Mousain-Bosc faisant l'objet d'une réédition, celui de 2010, est en ce moment à "prix sympa". 

Bien à vous

Marie Courtois Association Remedya

01/08/2014

Newsletter août 2014

Bonjour,

Voici un petit reporting de certaines questions posées à l'association via le blog 

Voici quelques questions posées le mois dernier

- j'aurais aimé savoir quelle marque de magnesium je peux donner à mon petit garcon de 4 ans, 15kg?

- est ce mieux de donner en plus du  magnésium un fixateur ?

- J ai constaté un certain effet " rebond" du magnésium sur un long terme, que conseiller dans ce cas?

- Quel est  le risque de toxicité de la vitamine B 6,

- quelle dose maximum pour un jeune enfant? 

- Avez vous des noms de pédospychiatre et/ou de généraliste qui sont pro magnésium sur ma région?

- Après près d’un mois sous magnésium et sans méthylphénidate, nous ne voyons pas de changement.

- A propos du témoignage que vous avez mis sur la newsletter concernant l’enfant de 4 ans, j’aurai aimé savoir au bout de combien de jours exactement la maman avait constaté un changement ? 

- Que savez-vous à propos  des thérapies comportementales?.

Sinon côté coulisses, les articles les plus consultés sont "conference-enfant-hyperactif-et-magnesium" et la newsletter"

Bel été

Marie Association Remedya

Nb les commentaires sont pour une fois "ouverts" (il suffit de cliquer en dessous sur ce mot) 

28/05/2014

Star Wars Cahier de révisions CE1 7 ans

Description de l'ouvrage 1 mai 2009

Les Cahiers d'entraînement Star Wars accompagnent l'enfant pendant toute l'année ; ils renforcent ses compétences sur les points les plus importants du programme scolaire. Les exercices sont faciles à réaliser et amusants grâce aux aventures d'Anaki Skywalker. L'enfant qui effectue avec succès les exercices. maîtrise les connaissances essentielles pour un enfant de 7 ans. Créé par des enseignants des écoles, ce cahier est conforme aux programmes scolaires. L'enfant trouve dans ces pages toutes les matières du programme : Français (conjugaison, grammaire, vocabulaire, orthographe, lecture), Mathématiques (opération, géométrie, problème, numération...), Découverte du monde, Développement durable. Chaque matière comprend les principaux points traités par le programme, les informations et les règles indispensables. Les exercices permettent de réviser chaque point, les corrigés sont à la fin de l'ouvrage.

19/04/2014

Déficit de l'attention sans hyperactivité: Compréhension et interventions By Emmanuelle Pelletier

Description

Voici une ressource indispensable pour découvrir ce qu’est le déficit de l’attention sans hyperactivité. L’auteure propose une description de la problématique et de ses symptômes, les causes possibles, le diagnostic ainsi que les traitements et les interventions recommandés. Cet ouvrage aidera les parents, les enseignants et les éducateurs à mieux comprendre ces enfants plutôt silencieux, qui semblent si difficiles à joindre tellement ils vivent dans leur monde imaginaire. Il fournit également des informations précieuses pour les adultes qui ont aussi un problème d’attention et qui désirent se renseigner sur le sujet. Emmanuelle Pelletier est psychologue scolaire, elle détient une maîtrise en psychologie de l’Université Laval(Canada).

23/02/2014

Ma famille, mes copains, mon école et moi : 160 réponses à mes petits et grands soucis de Maryse Vaillant et Judith Leroy

Voici une recommandation de lecture de Séverine : "Ma famille, mes copains, mon école et moi : pour les 6/12 ans" Un ouvrage sorti en poche en 2010 et qui permet donc d'être proposé d'occasion à un prix "top" 

J'ai offert le livre "Ma famille, mes copains, mon école et moi" à ma fille ainée, agée de 9 ans qui, après en avoir fait lecture, m'a dit adorer ce livre, qu'il est super et va même jusqu'à lire les sujets abordés pour les 12 ans, bien que l'écriture soit plus petite ! Depuis 2 soirs, elle en fait lecture à sa petite soeur qui vient d'avoir 6 ans et qui choisit les thèmes qui l'intéressent. 
Pour ma part, j'ai pu remarquer qu'elles prennent ce livre comme un jeu puisqu'elles sélectionnent les thèmes qui les intéressent pour les lire ensuite.
Je l'ai lu et je peux dire que c'est un coup de coeur car je trouve très intéressant que nos enfants puissent trouver des réponses à des questions qu'ils se posent. Et parfois, d'avoir des réponses qui ne viennent pas forcément des parents, cela peut-être mieux compris."

Description de l'ouvrage 20 mai 2010 Pocket Jeunesse

La vie de famille n'est pas toujours aussi paisible qu'on le voudrait. Le quotidien est souvent parsemé de cris, de chagrins, de frustrations et de conflits quelquefois délicats à résoudre. C'est pourquoi la psychologue clinicienne Maryse Vaillant et sa fille Judith Leroy, mère d'une famille de quatre enfants, ont recensé 160 problèmes de la vie de tous les jours, de la petite enfance jusqu'à l'adolescence. Avec ce guide, elles répondent aux enfants, en leur donnant des conseils judicieux et pratiques pour surmonter leurs petits et grands soucis. Consultable par tous et à tout moment, ce guide est l'indispensable compagnon de route pour une vie de famille harmonieuse.

05/02/2014

L'autisme

Source :lexpress.fr Par , publié le 05/02/2014 à  08:17

Citer : ""Alors que la France vient d'être condamnée pour ses manquements envers les jeunes autistes, des célébrités témoignent et racontent, par l'image et les mots, la bataille qu'elles livrent pour leur propre fils. Car il y a urgence: toute l'éducation de ces enfants handicapés est à repenser. ...
A chaque mère, ses choix. Et à chaque enfant, son destin. " voir la vidéo lexpress.fr/autisme deux mères en colère

Nous avons contacté dans le passé l'association une de ces deux mamans Eglantine Eméyé pour lui faire part de nos informations en matière d'autisme malheureusement nous n'avons jamais eu de suite 

11:51 Publié dans Autisme, enfant | | Commentaires (0)

02/11/2013

Troubles des apprentissages. Dictionnaire pratique. de Jérôme Bessac

Parents, Enseignants, Orthophonistes, tous ceux qui sont concernés par les enfants en difficulté scolaire se sentent souvent un peu perdus face aux innombrables sigles, institutions, règlements, concepts que génère l'administration.
..... les vocabulaires administratif, médical, psychologique,scolaire... des troubles des apprentissages « vous envoient sur un autre continent, voire même sur une autre planète ».
Un outil pratique pour se repérer dans la jungle des sigles. Ce dictionnaire vise avant tout à donner à tous ceux concernées par le handicap et, plus particulièrement, par les troubles cognitifs spécifiques et les troubles des apprentissages, non seulement des définitions simples, claires et précises, mais également, pour celles qui le souhaiteraient, les moyens d' « aller plus loin ».
Une documentation fiable et vérifiée. Plutôt que renvoyer vers une bibliographie le lecteur désireux d'« en savoir plus », nous avons préféré lui permettre d'accéder grâce à Internet à une documentation complémentaire fiable et vérifiée. La documentation disponible en ligne dans le domaine du handicap est surabondante, mais hélas
souvent truffée d'affirmations irrationnelles et d'informations erronées inspirées par la sottise quand elles ne le sont pas par le charlatanisme le plus éhonté. Leur validité a été vérifiée à la date de parution de cet ouvrage.

Extrait (de l'extrait) 

Présentation du dictionnaire, de son objet et de son contenu

Voulez-vous scolariser votre enfant dyslexique dans l'école de votre quartier ? La loi vous garantit solennellement ce droit, mais il faut d'abord que vous sachiez que cette école s'appelle «l'école de référence» de votre enfant et qu'elle appartient au «milieu ordinaire». Les publications du ministère de l'Éducation nationale vous indiqueront ensuite bien volontiers que pour obtenir l'aide à laquelle vous avez droit, il faut déposer un dossier à la MDPH mais que ce ne sera qu'après que la CDAPH aura rendu son avis que l'enfant pourra bénéficier d'une AVS. Quant au PPS préconisé par l'EPE, il sera suivi par l'ESS (à laquelle vous appartenez de droit, ainsi que l'ER). Selon son âge votre enfant pourra être accueilli en CLIS ou en ULIS. Au cas où vous seriez perdus, vous pourrez toujours écrire à l'IEN-ASH. Le jeune handicapé est-il en recherche d'emploi ? Il doit bien entendu savoir que le RMI et l'API sont depuis longtemps fusionnés dans le «RSA socle», mais sait-il s'il aura droit à la PPE ? Et s'il est embauché, pourra-t-il bénéficier des aides du FIPHFP ?
Même vertige devant le vocabulaire médical. Il est non seulement légitime mais absolument indispensable que toute démarche scientifique s'appuie sur un vocabulaire précis et qu'au besoin elle le crée. L'exactitude des termes employés est même la marque du discours scientifique. Mais, à la fin d'une consultation, le médecin ou le psychologue n'a pas toujours le temps d'expliquer son diagnostic en termes immédiatement compréhensibles par le patient : tout le monde ne sait pas qu'une aphasie n'est pas une dysphasie, ou ce qu'est exactement une dyssynchronie, un nystagmus ou une paraphrasie, ni ce qu'entend l'orthophoniste ou l'orthoptiste lorsqu'il parle d'«empan visuel» ou de «lexique mental». Ce sont pourtant de tels mots qui risquent fort d'être employés et, s'ils ne sont pas expliqués, peuvent inquiéter davantage des parents venus consulter pour leur enfant.
S'ajoute encore à cela, que dans le domaine du handicap, le vocabulaire est loin d'être neutre. Au cours de sa longue histoire, ce vocabulaire a d'ailleurs fortement évolué et cette évolution est précisément le reflet du changement de regard porté par la société sur le handicap, marque, comme le souligne l'historien Henri-Jacques Stiker, qu'«il n'y a pas de handicap en dehors de structures sociales et culturelles précises». Pour faire évoluer les mentalités et changer le regard que la société porte sur le handicap, il a donc fallu changer les mots. Ainsi, les termes les plus péjoratifs (invalide, incapable, débile mental, arriéré,...) ont-ils aujourd'hui fort heureusement disparu du discours commun sur le handicap, et ont été remplacés par des mots qui tendent à mieux exprimer et de façon plus précise la réalité diverse du handicap : trouble, retard, déficit, difficulté, symptôme, signe,... Mais ces désignations doivent, elles aussi, faire l'objet d'un apprentissage, car elles recouvrent des réalités précises. A son tour, le «monde du handicap» (associations, organismes, administrations,...) a donc non seulement acquis son propre vocabulaire, mais, comme il est naturel, ce vocabulaire évolue constamment avec les avancées du droit : et ici, il ne s'agit plus simplement de savoir que les UPI ont été remplacées par des ULIS, mais de prendre conscience qu'il n'est pas insignifiant de parler d'«altération de fonction» au lieu de «déficience», de «limitation d'activité» à la place d'«incapacité», et de comprendre que ce qu'on appelait «l'éducation spéciale» doit en fait prendre en compte des «enfants à besoins particuliers» et qu'une personne «handicapée» est en fait une personne «en situation de handicap» car cela indique bien que c'est son environnement matériel et social qui la handicape.

(...)
 

Biographie de l'auteur

 

Jérome BESSAC a été Directeur éditorial aux éditions Quillet puis au Livre de Paris. Directeur éditorial branche
Encyclopédies et dictionnaires chez Hachette Livre, il a ensuite pris la direction éditoriale d Hachette multimedia. Il assume aujourd'hui la responsabilité éditoriale des Éditions Tom Pousse.


20/10/2013

Quelle supplémentation en micronutriments des femmes enceintes ?

La majorité d'entre nous se prépare pour un voyage qu'il soit grand ou petit mais peu se préparent à la grande aventure humaine qu'est la grossesse. Il est important pourtant de renforcer les gènes et de pallier aux carences en vitamine et autre dès le désir de grossesse et ce autant pour la mère que pour le père.

Source :www.medscape.fr/  Brigitte Blond 22 mars 2012 

Citer : "Organisé à l'initiative du Dr Christine Van Egroo, nutritionniste, le 1er Congrès de médecine périconceptionnelle In Utero "  a permis de faire le point sur les indications de la supplémentation en période périconceptionnelle, en fonction des carences des femmes françaises et des corrélations entre déficit d'apports et pathologies de la mère et/ou de l'enfant.

Les femmes enceintes en France sont manifestement en déficit d'apport d'un certain nombre de micronutriments........ toute substance ingérée peut laisser des traces, indirectement sur la machinerie épigénétique ou directement des marques épigénétiques, qui peuvent perdurer et dont on ne sait pas si leurs effets sont réversibles… . »

>Pourquoi une supplémentation ? 

La vitamine D en fin de grossesse

L'iode et les folates à cette période cruciale, périconceptionnelle

Le fer, à doser en début de grossesse

Lire l'article en entier (gratuit mais sous abonnement) medscape.fr/pediatrie

 

03/09/2013

Mes Nerfs en Paix : Recettes ressourçantes pour des enfants plus sereins Conseils, astuces et recettes pour les hyperactifs, les polyallergiques, etc.

Recettes ressourçantes pour des enfants plus sereins Conseils, astuces et recettes pour les hyperactifs, les polyallergiques, etc.  Découvrez comment un régime alimentaire finement modulé peut réduire les flambées qui, chez les enfants nerveux, se traduisent par un comportement à la limite du supportable. Un enfant insupportable est bien souvent un enfant qui ne supporte pas quelque chose... oui, mais quoi ? Et si les enfants que l'on dit nerveux ou même victimes de TDHA, souffrant de flambées nerveuses, digestives ou hormonales, ne faisaient qu'exprimer un choc en retour de la pollution insidieuse et généralisée qui sature leur alimentation et leur environnement ? Certains praticiens émettent l'hypothèse, relayée ici par Taty, que ces enfants-là pourraient recouvrer santé et équilibre nerveux pour autant qu'on en revienne à une alimentation révisée, car ces enfants pâtissent presque toujours de colopathie/dysbiose et d'une forme d'intolérance à l'histamine et à certains sucres. Taty propose des recettes pratiques pour suivre pendant quinze jours le programme Mes Nerfs en Paix dont elle a donné le soubassement théorique dans son topo Canaris de la Modernité (chez Aladdin). Ce plan alimentaire permet d'évaluer en une quinzaine si cette piste-ci convient à votre enfant. L'auteure explique comment identifier une série d'aliments « difficiles » et comment procéder par étapes pour éviter la série des additifs qui posent typiquement problème aux enfants nerveux. Pour reconquérir sa propre cuisine et offrir aux petits leurs aliments favoris sous une forme exempte des additifs et des plastigraisses qui poseraient souci, Taty propose des recettes pratiques et faciles à préparer pour tous, y compris les débutants pressés. Ce livre se feuillette et se butine en toute légèreté. 

23/12/2012

Le bon choix pour vos enfants : Les meilleurs aliments de 0 à 16 ans

Il existe des centaines d'aliments destinés aux 0-16 ans. Comment être sûr(e) de faire le bon choix pour ses enfants lorsqu'on fait ses courses ? Quels menus privilégier dans une chaîne de restauration rapide ? Les réponses sont dans ce livre. Nous avons passé à la loupe, analysé et évalué plus de 600 aliments du supermarché et de la restauration rapide, spécifiquement destinés aux enfants. Vous n'avez plus qu'à suivre le guide ! Rayon par rayon, vous identifiez visuellement les produits de bonne qualité nutritionnelle et ceux qu'il vaut mieux éviter. Vous saurez notamment : Quel est le meilleur lait premier âge ; Quels petits pots sont les plus riches en légumes verts ; Quelles barres de céréales contiennent le moins d'additifs. Quels biscuits donner au goûter ; Quels poissons panés acheter ; Quel sirop est le plus riche en fruits ; Quels colorants posent vraiment problème. Illustré et facile à utiliser, ce livre est aussi un guide complet de nutrition pratique qui donne toutes les règles pour se nourrir sainement, décoder une étiquette et déjouer le marketing des vraies et fausses promesses. Afin que vos enfants grandissent bien, en bonne santé et sans carence.