Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/06/2013

Témoignage d'Angèle, Paris

Notre association a été approchée par une mamie parisienne en 2010. Elle adhérait pour Gabin "très, très gigoteur" de 7 ans. Il était au bord de l'exclusion. Nous avons donné les coordonnées de deux médecins "micronutrition". Les parents sont allés voir l'un d'eux et son petit fils s'en est trouvé vite mieux. Nous avons sympathisé avec Angèle. Nous nous sommes même vues pendant un séjour à Paris. C'était en 2011, elle me disait que ses enfants étaient inquiets car ils trouvaient qu'elle devenait de plus en plus confuse. Son médecin de ville venait de la mettre sous anti-dépresseur et somnifère. Je lui ai conseillé d'aller voir un neurologue qui préconise la nutrithérapie proche de chez elle.

Vu l'âge d'Angèle, cela a mis du temps à agir, 3 mois pour rétablir la clarté des idées/ 6 mois pour avoir 4/5 heures de sommeil nocturne d'affilé. Son médecin de ville lui fait la tête. Mais cela lui est égal.

C'est Angèle qui aide maintenant ses amies plus jeunes. Mais elle n'ose pas leur parler de la micronutrition.

Je viens d'avoir au téléphone le papa de Gabin. Il venait enfin de lire le livre du Dr Mousain-Bosc. Cela lui a fait tilt car il a réalisé le lien génétique entre Angèle et son fils. Lui-même est dyslexique et il présente des symptomes de jambe sans repos. Il m'a avoué avoir été sceptique sur les prescriptions du neurologue mais vu l'amélioration de son fils il a laissé faire (sa mère a jeté les autres médicaments à la poubelle ....). Il regrette que ce genre de médecine ne soit quasiment pas prise en charge par la Sécurité Sociale. Il va aller voir pour lui-même le médecin qui a pris en charge sa maman.


08/06/2013

Revue de presse juin 2013

J'avoue qu'à l'heure d'internet "pour tous" avoir du mal à comprendre que des parents donnent aussi facilement du méthylphénidate. D'autant que les effets secondaires très lourds ne sont pas décrits que sur la toile mais aussi sur la notice d'accompagnement. Nous avons par exemple des jeunes adhérents à notre association qui sont devenus dépendants. Les parents dans ce cas là sont plus que démunis, ils sont délaissés par les médecins prescripteurs. Notre blog permet aux parents d'envisager une voie plus "soft" (je ne dirai pas naturelle car la micronutrition a aussi des composés allopathiques).

La ritaline®, c'est comme la nicotine !!!! 

En tapant le mot ritaline sur un moteur de recherche, voici des exemples non exhaustifs d'articles alarmants que l'on trouve sur ce sujet.

Source pourquoi-docteur.nouvelobs.com › Question d'actu‎ par avec | Publié le 31 Mai 2013 Citer " Les ventes de ce médicament prescrit aux enfants souffrant d'hyperactivité ont bondi de 70% en 5 ans  ...Lire en entier :  Faut-il s'inquiéter de l'augmentation des ventes de Ritaline® ...

  • Source    www.elle.fr › Societe › News‎ 
    Par Norine Raja - Le 29/05/2013
     
    ""....Autre constatation : sur la même période, l’âge médian des consommateurs de ces médicaments est passé de 15 ans à 13 ans. Aussi surnommé la « Kiddy Coke  (la drogue des enfants), ce médicament est classé parmi les stupéfiants.""Lire en entier : Hyperactivité: l'explosion des ventes de Ritaline® inquiète - societe ...
  •  

    Source  www.viva.presse.fr/ritaline-les-prescriptions-ont-augmente-de-55-en-cin...
     
    Par Clémentine Ronseaux Date 29 mai 2013 – "Pourtant, malgré ces incertitudes, le laboratoire de recherche Celtipharm a fait le constat que le nombre de boîtes vendues en France s'est accru d'environ 70 % en cinq ans. Plus de la moitié ont été vendues sous la marque Ritaline® (55 %), devant Concerta (24,5 %) et Quasym (20,1 %). Le nombre de patients traités a augmenté encore plus fortement au cours de la même période : +83 % et même +114 % chez les moins de 20 ans. Lire en entier Ritaline® : les prescriptions ont augmenté de 55% en cinq ans | Viva ...
  • Source  www.marieclaire.fr › Bien-être › Actualités santé‎ Par marieclaire.fr / News Publié le 30 mai 2013 |
  • Citer " Surnommée "la cocaïne des enfants", la Ritaline® a connu une progression de ses ventes de 70 % en cinq ans ........ L’Ordre national des Pharmaciens indique que la prescription de ce médicament est initialement « réservée à certains médecins spécialistes exerçant dans les centres du sommeil, en neurologie, en pédiatrie et en psychiatrie. » Pire, la Haute autorité de santé (HAS) recommande de n’utiliser la Ritaline® qu’en « seconde intention » et insiste sur le fait que« des incertitudes demeurent sur les effets à moyen et long terme.»  .... les experts de la HAS évoquent un « risque d’usage détourné, de mésusage ou d’abus », notamment dû au risque de dépendance. " Lire en entier: La ritaline®, une drogue en vente libre pour les enfants ? - Marie Claire

07/06/2013

Troubles de l'attention chez l'enfant : Prise en charge psychologique de Jacques Thomas, Célia Vaz-Cerniglia, Guy Willems

Voici le livre que je suis en train de lire en ce moment ....

Description de l'ouvrage

28 novembre 2007 Psychologie
Distrait, dispersé, souvent agité, l'enfant souffrant de troubles de l'attention se décourage souvent, devient passif, poreux aux sollicitations extérieures. De moins en moins capable d'établir une continuité dans ses pensées, l'enfant n'arrive plus à se concentrer. Les mauvaises notes et autres conséquences scolaires s'accompagnent des critiques des enseignants et des parents. Le psychologue qui prend en charge cet enfant se pose de nombreuses questions : comment observer et comprendre l'enfant, les parents et les enseignants ? Comment apprécier les signes discrets d'inattention et les cas de décrochage ? Par quels moyens distinguer les troubles de l'attention des difficultés de langage, de lecture et d'écriture ? Comment remédier aux difficultés de mémorisation ? Cet ouvrage a pour objectif de puiser dans la psychologie, la psychanalyse, la neuropsychologie, les sciences cognitives et la pédagogie des outils pour accompagner efficacement l'enfant inattentif : compréhension du contexte (famille, enseignants), moyens d'évaluation et de prise en charge de l'enfant, suivi de l'entourage. Les psychologues, orthophonistes, pédiatres ainsi que toutes les personnes confrontées aux troubles de l'attention et aux difficultés de scolarité s'intéresseront à ce sujet.

Biographie de l'auteur

Jacques Thomas est pédopsychiatre.
Célia Vaz-Cerniglia est psychologue, maître de conférences en psychologie du développement.
Guy Willems est neuropédiatre et neuropsychiatre.

23/05/2013

Le syndrome dys-exécutif chez l'enfant et l'adolescent d'Alain-Clément Moret et le Dr Mazeaud

Description de l'ouvrage

8 mai 2013 Neuropsychologie
Parmi les troubles dys-, ou troubles cognitifs spécifiques développementaux, ceux affectant les fonctions exécutives sont encore trop méconnus. Touchant des fonctions dites « transversales », qui irriguent et gèrent toutes les autres, ils n ont pas de répercussions circonscrites, ce qui rend leur repérage difficile. Favoriser l établissement d un diagnostic précoce et rigoureux et ainsi permettre aux sujets qui en souffrent de bénéficier des stratégies thérapeutiques et pédagogiques susceptibles de les améliorer : tel est le double objectif de ce livre.

Cet ouvrage est composé de deux parties aux approches très différentes mais qui s imbriquent pour atteindre le même but : aider tous ceux qui seront amenés à côtoyer et à accompagner les jeunes souffrant de troubles dys-exécutifs.

La première partie fait un point synthétique sur les aspects médicaux du syndrome dys-attentionnel (TDA/H) et dys-exécutif. Après une description du développement normal de ces fonctions chez l enfant, sont abordés leurs aspects pathologiques : symptômes, répercussions dans les apprentissages, puis les stratégies et évaluations qui conduisent au diagnostic. Enfin, sont indiquées les grandes lignes des préconisations thérapeutiques (médicamenteuses et éducatives).

La seconde partie est consacrée au jeune dys-exécutif à l école. C est dans ce cadre en effet qu il passe une bonne part de sa vie, où s exprime l essentiel de ses difficultés et où se décide son avenir, personnel, professionnel et social. À travers un grand nombre d exemples de devoirs choisis dans l éventail des disciplines scolaires (sciences, littérature, histoire-géographie...) et de tous les niveaux (collège et lycée), les auteurs dessinent une « méthodologie générale de l adaptation » et au delà jettent les bases d une réflexion sur les principes qui aideront à l élaboration de stratégies palliatives pertinentes, indispensables pour ces jeunes.

Ce livre s adresse à tous ceux, professionnels du soin (médecins pratiquant la neuropsychologie infantile, médecins et psychologues scolaires, neuropédiatres, neuropsychologues), professeurs (enseignants, spécialisés ou non, enseignants référents), auxiliaires de vie scolaire (AVS), parents qui cherchent à comprendre les ressorts de ces troubles et à apporter une aide efficace aux jeunes qui en souffrent. Son originalité réside dans le fait d articuler le médical et le pédagogique.rééducatives).

La seconde partie est consacrée au jeune dys-exécutif à l école. C est dans ce cadre en effet qu il passe une bonne part de sa vie, où s exprime l essentiel de ses difficultés et où se décide son avenir, personnel, professionnel et social. À travers un grand nombre d exemples de devoirs choisis dans l éventail des disciplines scolaires (sciences, littérature, histoire-géographie...) et de tous les niveaux (collège et lycée), les auteurs dessinent une « méthodologie générale de l adaptation » et au delà jettent les bases d une réflexion sur les principes qui aideront à l élaboration de stratégies palliatives pertinentes, indispensables pour ces jeunes.

Ce livre s adresse à tous ceux, professionnels du soin (médecins pratiquant la neuropsychologie infantile, médecins et psychologues scolaires, neuropédiatres, neuropsychologues), professeurs (enseignants, spécialisés ou non, enseignants référents), auxiliaires de vie scolaire (AVS), parents qui cherchent à comprendre les ressorts de ces troubles et à apporter une aide efficace aux jeunes qui en souffrent. Son originalité réside dans le fait d articuler le médical et le pédagogique.

Les secrets d'une bonne concentration : Se concentrer pour tout réussir de Florence Vertanessian

Qui ne s'est retrouvé un bon livre en main envahi d'idées parasites, de pensées obsédantes empêchant la lecture, la détente, le calme… Cette difficulté à canaliser sa pensée signe que la concentration fait défaut ! La fatigue,l'anxiété, la confusion, la déprime et le manque de mémoire en sont les symptômes. Ne plus être la proie de bruits intérieurs et extérieurs perturbants, savoir focaliser son attention sur une idée, une tâche, une situation en se détachant du reste, voilà ce que vise l'apprentissage de la concentration. Grâce aux exercices ici proposés, chacun pourra : Porter toute son attention sur soi (corps/mental) et faire la part de ce qu'il maîtrise et de ce qui lui échappe. Se débarrasser des pensées « toxiques » et des tensions du corps pour gagner en énergie. Etre efficace et se fixer un objectif précis sans se laisser distraire, mobiliser toutes ses facultés pour atteindre le résultat. La concentration, ça s'apprend… et la réussite aussi !
 
L'auteur, Florence Vertanessian est sophrologue à Montpellier 

 

Un livre pour les parents et pour les enfants!

Conseils, exercices de respiration, recettes de cuisines et tests, ce livre fourmille d'idées et de conseils très efficaces pour booster sa concentration et celle de nos enfants 

12/05/2013

Une introduction à l'intolérance alimentaire

Avec  Sue Dengate découvrez les effets de l'éviction des additifs sur le comportement des enfants 

23/12/2012

Le bon choix pour vos enfants : Les meilleurs aliments de 0 à 16 ans

Il existe des centaines d'aliments destinés aux 0-16 ans. Comment être sûr(e) de faire le bon choix pour ses enfants lorsqu'on fait ses courses ? Quels menus privilégier dans une chaîne de restauration rapide ? Les réponses sont dans ce livre. Nous avons passé à la loupe, analysé et évalué plus de 600 aliments du supermarché et de la restauration rapide, spécifiquement destinés aux enfants. Vous n'avez plus qu'à suivre le guide ! Rayon par rayon, vous identifiez visuellement les produits de bonne qualité nutritionnelle et ceux qu'il vaut mieux éviter. Vous saurez notamment : Quel est le meilleur lait premier âge ; Quels petits pots sont les plus riches en légumes verts ; Quelles barres de céréales contiennent le moins d'additifs. Quels biscuits donner au goûter ; Quels poissons panés acheter ; Quel sirop est le plus riche en fruits ; Quels colorants posent vraiment problème. Illustré et facile à utiliser, ce livre est aussi un guide complet de nutrition pratique qui donne toutes les règles pour se nourrir sainement, décoder une étiquette et déjouer le marketing des vraies et fausses promesses. Afin que vos enfants grandissent bien, en bonne santé et sans carence.

24/11/2012

Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux des professeurs Even et Debré

Description de l'ouvrage

13 septembre 2012 Documents
Après les affaires de l’hormone de croissance, du Vioxx, de l’Isoméride du Mediator, et de plusieurs médicaments retirés du marché en quelques mois, une véritable, mais salutaire inquiétude s’est manifestée dans la population concernant l’utilité et les risques des traitements. La publication soudaine de listes de médicaments “sous surveillance renforcée”, dont beaucoup, inutiles ou dangereux, devraient avoir disparu depuis longtemps, souligne la timidité ou l'incompétence des pouvoirs publics et a fait monter d’un cran l’anxiété des patients. Les professeurs Even et Debré ont donc décidé de passer en revue les 4.000 médicaments sur le marché et d’identifier ceux qui sont efficaces, ceux qui le sont moins, ceux qui ne le sont pas du tout et, parallèlement, d’analyser leur degré de toxicité éventuelle intrinsèque et celle qui pourrait résulter des interactions entre eux, de l’âge des malades et des pathologies associées et préciser quel pays les a découverts, leur prix et leur coût pour la Sécurité Sociale. Ce guide, écrit pour les malades et parfois les médecins généralistes, ne peut évidemment répondre dans le détail à toutes les questions, mais il peut alerter, aider et, en cas de doute, conduire à consulter son médecin. Il devrait aussi aider les politiques à revoir et contrôler réellement le monde délirant des médicaments, ses milliers de médicaments inutiles, ses centaines dangereux.
 
Ritaline et concerta font partie des 58 médicaments dangereux cités !

04/11/2012

Aider Son Enfant à gérer l'Impulsivité et l'Attention

Présentation

Souvent démuni devant le manque d’attention ou de maîtrise de soi de votre enfant, vous ne disposez pas toujours des ressources nécessaires pour l’aider à apprivoiser ses lacunes et, plus tard, à les corriger. Attentix à la maison propose bon nombre d’outils éprouvés en clinique qui vous aideront à atteindre cet objectif.

 

Pratique, simple à utiliser, souple et laissant une large place à votre créativité, cette méthode d’intervention novatrice vise à stimuler l’imaginaire de votre enfant afin qu’il développe les compétences qui lui permettront d’être plus attentif et moins impulsif.

 

C’est dans l’univers d’Attentix et de toute sa bande que votre enfant découvrira avec vous des stratégies gagnantes.

12/10/2012

Coup de coeur octobre 2012

Deux professeurs de médecine français viennent de faire un livre référence (le Guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux) dans lequel ils recensent 50 % de médicaments inutiles, 20 % de mal tolérés et 5 % de "potentiellement très dangereux". Ils en extraient, une liste de 56 médicaments à retirer dans l'intérêt des malades, sans tenir aucun compte de l'impact industriel ou des chantages à l'emploi. Parmi ceux-ci figurent des médicaments psychiatriques et neurologiques: des antidépresseurs, qui selon ce guide, présentent des risques importants d'accidents psychiatriques (hallucinations, violences, suicides).Les psychostimulants Ritaline et Concerta (méthylphénidate) dont la prescription est controversée pour les troubles de l'attention chez l'enfant. Vous ne pouvez vous imaginer le soulagement de voir dénoncé les redoutables dérives d'une médecine technocratique, monopoliste, financiarisée et industrialisée à outrance. Ce guide ravive la mémoire des praticiens selon laquelle SCIENCE SANS CONSCIENCE N'EST QUE RUINE DE L’ÂME.

28/09/2012

Max est casse-cou- Dominique de Saint Mars, Serge Bloch

Quatrième de couverture Max ne sait pas s'amuser autrement que dangereusement et n'écoute pas les conseils de prudence ! Ce petit livre de Max et Lili, sur la prudence, parle du plaisir de réussir des exploits ou de prouver aux autres qu'on est fort et courageux. Mais il arrive qu'en jouant dangereusement, on se fasse très mal ou on risque sa vie, et même celle des autres. Etre responsable, c'est savoir se protéger en appréciant le danger, et s'amuser sans inquiéter tout le monde.

Max est dans la lune-Dominique de Saint Mars,Serge Bloch

Quatrième de couverture Max s'intéresse à tout, il est intelligent et inventif mais n'arrive pas à se concentrer, il pense à autre chose, il oublie, il rêve... et on le gronde comme s'il était méchant ! Cette histoire de Max et Lili montre que chacun est différent et a plus ou moins de difficultés d'attention. Est-ce dans sa nature ? Ou est-ce à cause d'une tristesse, d'une inquiétude ? La vie n'est pas simple pour les enfants qui ont la tête dans les nuages. Ils ont besoin qu'on les écoute et qu'on leur fasse confiance, pour mieux aimer la réalité.

16/03/2012

Renforcer la confiance en soi à l'école d'Alain Soleilhac

Présentation de l'éditeur

 Besoins de contrôle de soi, de présence accrue, de concentration, de décentration; sensation d'énergie, de confiance en soi; capacité à vouloir; n'est-ce pas là des aspects de la vie à faire découvrir aux élèves. La méthode Vittoz est adaptée à ces différentes préoccupations grâce à des exercices concrets. Lorsque la confiance en soi est restaurée, lorsque la sensation d'énergie est ressentie, lorsque le choix et la décision sont devenus plus aisés, l'élève est amené à s'investir dans sa scolarité et s'inscrit dans un parcours de réussite scolaire, personnelle et sociale. La simplicité de la méthode donne à l'enseignant la possibilité d'une adaptation au vécu de l'élève depuis les classes primaires jusqu'aux plus âgés d'entre eux. L'intérêt de cette approche ne se résume pas seulement au gain possible sur le plan personnel, mais profitera, comme nous le verrons, à l'apprentissage de la vie en société. La portée symbolique de bien des exercices est idéale pour faire saisir la notion de respect dans la manière de vivre ensemble.

Biographie de l'auteur

Alain Soleilhac a investi la méthode Vittoz lorsqu'il était professeur des écoles (Le Puy en Velay). Les élèves ont bénéficié d'initiations leur permettant de renforcer leur capacité à apprendre, à vivre en relation. Actuellement, thérapeute Vittoz, il assure des accompagnements individualisés d'enfants, de jeunes ou d'adultes.

23/12/2011

L'esprit dispersé du Dr Mate

Nous vous recommandons cet ouvrage du docteur Gabor Maté, un omnipraticien de Vancouver également journaliste médical.

Cet ouvrage apporte un nouvel espoir aux enfants et aux adultes aux prises avec des troubles déficitaires de l'attention, leur prodiguant des conseils utiles. Les TDA ne sont pas héréditaires, mais les personnes qui en souffrent montrent un retard de développement dont elles peuvent se libérer. Cet ouvrage fondamental démontre que les TDA sont le résultat d'expériences vécues à partir de la vie intra-utérine. Les recherches approfondies effectuées par l'auteur permettront aux parents de mieux comprendre leurs enfants et apporteront aux adultes affligés de troubles semblables une meilleure compréhension de leurs émotions.

Lire les commentaires des lecteurs

la «Toupie» de Marie-Christine Buffat

Présentation de l'éditeur

Depuis sa naissance, Lucas est un enfant "impossible". Agité, distrait, maladroit, c'est une véritable tornade qui secoue le cadre familial et scolaire. Mais est-ce de sa faute ? Ce récit-témoignage, à la fois analytique et très littéraire, s'interroge sur l'éducation, la maladie, l'école et les méthodes d'enseignement qui restent muettes face à un enfant hyperactif. C'est aussi le procès d'une société qui préfère stigmatiser le malade plutôt que de comprendre la maladie. Jamais pourtant Marie-Christine Buffat ne tombe dans le pathos ou l'accablement. Tissé d'une prose précise et sans artifice entrecoupée de passages poétiques, son texte bouleverse le lecteur sans jamais tomber dans l'exagération ou le cliché.
 

Biographie de l'auteur

Romancière et mère de famille, Marie-Christine Buffat vit dans le canton de Fribourg (Suisse). Elle est l'auteur de deux romans : La Piqûre et School Underworld et les Ondes Maléfiques (Prix des Jeunes lecteurs 2009 de la ville de Nanterre).

25/01/2011

Edgar la Bagarre de Poupart Roger

commentaire de www.choisirunlivre.com

Sujet : Depuis sa naissance, Edgar fait preuve d'une énergie débordante. Perpétuellement agité, il fait beaucoup de bêtises et est intenable en public. En classe, il se bagarre beaucoup et a de sérieux problèmes de concentration. Ses parents comme sa maîtresse sont épuisés ! Edgar ne parvient pas à se maîtriser et souffre de cette situation : malgré ses efforts, il sert de bouc émissaire et ses amis le fuient. Une psycho-éducatrice suggère à ses parents de l'inscrire dans un cours de boxe, où il sera encadré et pourra déployer son énergie. Valorisé, Edgar commence à retrouver un certain équilibre.

Commentaire : Comme le démontre ce roman, l'hyperactivité est un trouble du comportement qui fait autant souffrir l'enfant que son entourage. Partagé en douze "rounds" et écrit en gros caractères, ce livre de poche fait le tour de la question de manière assez précise et constructive. Le récit est écrit à la première personne et certains passages, comme celui de l'insolence du jeune héros face au docteur Pifpoilu, et de son imagination débordante, ne manqueront pas de faire rire le jeune lecteur. Illustré par de nombreux dessins en noir et blanc, ce roman est adapté aux lecteurs débutants.
Âge: Dès 7 ans

08/01/2011

Intérêt du fer chez l'enfant hyperactif

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/sites/entrez?Db=pubmed&Cm...
Le Docteur Eric Konofal est neurologue à l'hôpital Robert Debré, médecin attaché à l'IFRNS (Institut Fédératif de Recherche des NeuroSciences) du CHU Pitié-Salpêtrière (Paris) et chercheur clinicien à l'INSERM. Il est spécialisé dans les pathologies du sommeil.
Une publication en anglais

"On s'interroge sur l'implication d'un manque de fer dans les troubles du TDAH qui agirait sur la régulation des systèmes moteurs via la dopamine.
Le groupe d'Eric Konofal a dosé la ferritine dans le sang d’un groupe d'enfants souffrant de TDAH. Ce paramètre a été trouvé < 0,30 ng/ml chez 84 % de ces enfants, comparativement à 18 % des témoins . Ces enfants n'avaient pas d'anémie.
Lors d’une étude pilote réalisée à l'hôpital Robert-Debré chez 23 enfants âgés de 5 à 8 ans, présentant un TDAH selon les critères du DSM-IV, les enfant ont été tirés au sort. Le premier groupe (18 enfants) a bénéficié d’un supplément en fer, à raison de 80 mg/j de sulfate ferreux (Tardyféron), le second (5 enfants) a été mis sous placebo.
Après douze semaines de supplémentation, on note une amélioration de l’état clinique significative chez les enfants traités avec le fer par rapport à ceux qui ont reçu le placebo.
Iron therapy was well tolerated and effectiveness is comparable to stimulants."

Nous vous rappelons que les articles du blog pétille ne sont que de la culture générale!

05/12/2010

hyperactivité des surdoués

Source  revue Médicale Suisse N° 54 publiée le 22/02/2006 Auteur(s) : S. Tordjman
Contact de(s) l'auteur(s) : Pr Sylvie Tordjman Service hospitalo-universitaire de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent 154, rue de Chatillon 35200 Rennes, France

extrait
"Mais si le syndrome d'hyperactivité avec déficit attentionnel est fréquemment évoqué chez les enfants surdoués, il comporte néanmoins certaines caractéristiques qu'il convient de connaître. Une des particularités de ces troubles, chez l'enfant surdoué, est leur expression différente selon les lieux avec l'existence de contrastes importants (notamment à la maison et à l'école). Ainsi, il n'est pas rare d'observer chez les enfants surdoués des troubles de l'attention ou une hyperactivité à l'école mais pas à la maison, alors que les autres enfants présentent des TDAH aussi bien à la maison qu'à l'école. Ces troubles de l'attention chez l'enfant surdoué dépendent donc de la situation, ce qui constitue une de leur spécificité et permet de les distinguer du TDAH des autres enfants qui apparaîtrait quel que soit le contexte environnemental. Rappelons que le DSM-IV-TR (2000), comme nous l'avons déjà précisé, requiert que les symptômes soient présents dans au moins deux types d'environnement différents pour qu'un diagnostic de TDAH soit posé. De même, les enfants surdoués, tout comme les enfants présentant un classique TDAH, ont souvent des niveaux d'activité élevés et des problèmes de contrôle de l'impulsivité. Mais l'hyperactivité des surdoués est habituellement focalisée et dirigée, ce qui n'est pas le cas des enfants ayant un diagnostic de TDAH.5 Quant aux comportements impulsifs, les enfants surdoués tendent à répondre aux questions impulsivement mais correctement, alors que les enfants avec TDAH y répondraient incorrectement."
L'intégralité de l'article en suivant le lien http://titan.medhyg.ch/mh/formation/article.php3?sid=31067

29/08/2010

Attention, voilà Simon !- Arnaud Alméras

Simon Petitdémon est la terreur du quartier. Mais c'est l'enfant favori de Madame Crockmarmot, qui habite dans la même rue que lui... Crockmarmot, un nom qui fait froid dans le dos. Un soir pourtant, les parents de Simon, ne trouvant pas de baby-sitter, le donnent en garde à Madame Crockmarmot, sans se douter des arrière-pensées de celle-ci. Heureusement, Simon est tellement insupportable qu'il saura se défendre. Un livre qui fait partie de la collection Les Belles Histoires de Bayard editions jeunesse qui édite au format poche certains des récits parus dans le journal du même nom. --Ségolène Dujardin -
Présentation de l'éditeur
Simon Petitdémon est la terreur du quartier. Il exaspère tout le monde... sauf madame Crockmarmot. Chaque fois qu'elle le rencontre, elle le dévore... de baisers. Un soir, monsieur et madame Petitdémon lui confient leur fils. Madame Crockmarmot se lèche déjà les babines. Mais Simon n'est pas près de se laisser faire ! La soirée promet d'être agitée !

Vivre avec un enfant qui dérange - Gilles Julien

Présentation de l'éditeur

Un enfant qui dérange ? Oui, c'est possible. Dès les tout premiers mois de la vie. Parfois à l'entrée à l'école, ou à l'adolescence. Dans toutes les couches de la société. C'est fréquent. Et ce n'est pas nécessairement négatif. Mais il faut le reconnaître, et oser en parler. C'est la seule façon de comprendre ce qui se passe et, si possible, de prévenir des situations qui virent au tragique. Comme adultes, nous sommes tous un jour ou l'autre aux prises avec un enfant difficile, le nôtre ou celui des autres. Quand c'est l'enfant des autres, il est possible d'éviter la question ou de s'en remettre aux spécialistes. Mais quand c'est le nôtre, nous devenons inquiets, nous cherchons à comprendre, nous voulons de l'aide. Ce livre s'adresse donc d'abord aux parents qui sont troublés ou inquiets face à des comportements qu'ils ne comprennent pas et qui éprouvent le besoin de mettre des mots sur ce qui les dérange dans leur relation avec cet enfant. Ce livre s'adresse aussi à tous ceux et celles qui se sentent concernés par le sort des enfants de notre société : futurs parents, grands-parents, enseignants, psychologues, travailleurs sociaux, professionnels de la santé, etc. Les questions posées par ces enfants qui dérangent font avancer notre réflexion sur ce que c'est " être humain ", et sur ce qui permet de le devenir pleinement. Ce livre est un outil au service de l'espérance et de l'amour que mérite tout enfant, et tout parent !

09/05/2010

Le zinc accroît l’attention des ados

Une étude américaine révèle que les adolescents qui prennent un supplément de zinc sont plus attentifs et plus réceptifs quand ils sont à l’école . La carence en zinc peut provenir d’une croissance trop rapide ou de mauvaises habitudes alimentaires.

Source Globe and Mail Auteur André PICARD, Lire l'article anglais en entier theglobeandmail.com

zinc shown to sharpen teenagers' mental skills auteur

 

05/05/2010

J'aide mon enfant à se concentrer

Présentation de l'éditeur

Les troubles de la concentration sont une des principales causes de l'échec scolaire. Dans un langage simple et clair, Edwige Antier propose une méthode pratique pour évaluer la situation de votre enfant à chaque étape de sors développement et répondre à des questions essentielles a-t-il une intelligence verbale ou pratique ? Manque-t-il de maturité ? Souffre-t-il d'un retard de langage ? De nombreux conseils - de l'alimentation au bon usage de la télévision, de l'ordinateur et des jeux vidéo - vous permettront de stimuler sa concentration dès le plus jeune âge.

Biographie de l'auteur

Elle est pédiatre, diplômée en psychopathologie de l'enfant. Elle est notamment l'auteur de L'enfant de l'autre, Éloge des mères et Confidences de parents,publiés aux Éditions J'ai lu.

01/05/2010

AU-DELÀ DES DIFFICULTÉS DE L'ATTENTION

http://www.deficitattention.info/index.html
un site de Claude Jolicoeur Canada

24/04/2010

Les colorants alimentaires aggravent-ils l'hyperactivité des enfants ?

Colorants alimentaires et symptômes d'hyperactivité chez des enfants

Une hypothèse a été émise quant à un rôle des colorants alimentaires dans l'exacerbation de comportements d'hyperactivité chez des enfants.    

"Le syndrome dit "hyperactivité avec déficit de l'attention" associe : agitation motrice, déficit de l'attention et impulsivité. Les limites en sont floues et les diverses classifications sont discordantes. On n'en connaît pas les causes. Entre autres, une hypothèse a été émise quant à un rôle des additifs alimentaires dans l'exacerbation de comportements d'hyperactivité chez ces enfants.

Une étude clinique comparative en double aveugle, versus placebo, selon une méthodologie croisée, chez 297 enfants représentatifs de la population générale, a montré des scores d'hyperactivité supérieurs dans les périodes de prise de colorants alimentaires.

Une méta-analyse de 15 essais cliniques en double aveugle, qui ont évalué des colorants alimentaires chez des enfants déjà considérés comme hyperactifs, a montré une augmentation de leur hyperactivité.

En pratique : éviter les colorants alimentaires. Les données cliniques sont limitées mais convergentes. Certains colorants alimentaires semblent bien augmenter l'activité des enfants déjà considérés comme hyperactifs, et aussi l'activité des enfants bien portants. Même si le mécanisme du phénomène n'est pas élucidé, ces données incitent à éviter les colorants alimentaires.

Source ©Prescrire 1er juin 2009 Date juin 2009 Rev Prescrire 2009 ; 29 (308) : 433.
Pour en savoir plus http://www.prescrire.org/aLaUne/dossierColorantsADHD.php

22/04/2010

Apprivoiser l'hyperactivité et le déficit de l'attention

Présentation:

Comment gérer le comportement parfois étourdissant de votre enfant pour lequel un diagnostic d'hyperactivité ou de déficit de l'attention a été posé ? Cette nouvelle édition revue et augmentée propose une gamme de moyens d'action pour aider l'enfant à s'épanouir dans sa famille, à l'école et dans son milieu de vie.S'y ajoutent des chapitres portant sur la coexistence de ce désordre neurologique avec d'autres troubles (troubles d'apprentissage, opposition, anxiété...) et sur le lien d'attachement parent-enfant.

L'auteur présente aux parents de chaque groupe d'âge ( 3-5 ans, 6-12 ans, adolescence) 3 parcours + ? en cliquant ici

18/04/2010

L'adn pour expliquer le déficit d’attention

Des chercheurs américains croient que des centaines de mutations génétiques peuvent expliquer le déficit d’attention....
«Notre découverte des mutations génétiques qui altèrent le développement du système nerveux pourrait éventuellement favoriser une intervention plus rapide auprès des enfants qui souffrent de ce trouble», a mentionné l’auteure derrière ces résultats, la Dre Josephine Elia de l’Hôpital pour enfants de Philadelphie.
Madame Elia et son équipe ont analysé les génomes de 335 enfants souffrant de trouble d’attention et les ont comparés à ceux de 2 000 sujets jugés non hyperactifs. Il en résulte que les mutations génétiques sont plus courantes chez les patients avec un TDA que chez ceux du groupe-test.

lire l'article Source el moudjahid date 22/11/2009

13/04/2010

150 astuces pour aider votre enfant du CP au CM2

150 astuces pour aider votre enfant du CP au CM2, ainsi que des techniques de relaxation pour favoriser la concentration et respecter les rythmes de votre enfant. Un livre pour guider votre enfant et lui donner des outils pour faciliter ses apprentissages. - Reconnaître la façon dont son enfant apprend - Comment développer la mémoire de l'enfant (visuelle, auditive...) avec des jeux pour l'exercer - Initiation à la relaxation
- Des jeux de rôles pour assimiler les bases de la connaissance. L'auteur, Sylvie Condesse, a été institutrice pendant 13 ans, spécialisée en classe de CP. Formée à la relaxation et titulaire d'un master en sophrologie, elle suit désormais des enfants ayant des troubles de l'apprentissage.

Ce livre illustré va vous aider à donner à votre enfant des outils facilitant les apprentissages (l'acquisition de la lecture en particulier), ainsi que des techniques de détente ouvrant sur une perspective plus vaste autour de l'éducation scolaire et extra-scolaire. Reconnaître la façon dont son enfant apprend La Règle d'Or des Trois minutes pour faire les devoirs et apprendre les leçons es jeux pour retenir Initiation à la relaxation par la respiration Des jeux de rôles pour assimiler les bases de la connaissance

02/04/2010

L'autorité, pourquoi, comment : de 1an à l'adolescence

Présentation de l'éditeur

Pourquoi est-il nécessaire de poser des limites à nos enfants ? Que peut-on interdire et que peut-on tolérer ? Comment faire preuve d'autorité sans tomber dans un rapport de force permanent ? Quelles sont les techniques pour faire cesser un comportement négatif ou, au contraire, pour susciter un comportement positif ? Comment adapter nos réactions face à un tout-petit ou face à un adolescent ? Cet ouvrage vous aidera à répondre à toutes ces questions et vous apportera de nombreux conseils pratiques pour exercer sereinement votre autorité.

Biographie de l'auteur

Anne Bacus est docteur en psychologie, psychothérapeute et mère de deux enfants. Elle a travaillé en crèche et formé des assistantes maternelles. Chargée de cours à l'université, elle est aussi l'auteur de nombreux best-sellers sur l'enfance parus chez Marabout.

Ce livre fait du bien car il ne se contente pas comme beaucoup de chercher des raisons au comportement de nos enfants (en ne disant que "ce qu'il ne faut pas faire"), il donne des conseils concrets et réalistes. On sent que le vécu de l'auteur.

30/03/2010

Comment l'aider à... bien intégrer les limites

Présentation de l'éditeur Petit, l'enfant se croit tout-puissant. Peu à peu, il intègre les limites qui lui sont propres, autant que celles que lui imposent ses parents, la société et la vie. Devenu adulte, elles lui permettent de bien vivre avec les autres, de savoir prendre soin de lui et de s'accepter tel qu'il est. Comment lui faire comprendre que les limites ne sont pas que des interdits ? Qu'obéir à des règles rend la vie plus facile ? Que les lois ne sont pas que des commandements ? Comment l'aider à franchir les étapes grâce auxquelles il grandit en harmonie avec lui-même et avec les autres ? Autant de questions auxquelles les auteurs apportent des réponses précises.

Biographies:Le dr Catherine Jousselme est professeur de pédopsychiatrie. Elle dirige depuis 2001 un hôpital psychiatrique infanto-juvénile en région parisienne. Elle est l'auteur de nombreux articles et de divers ouvrages. Patricia Delahaie est journaliste.

29/03/2010

Pour que votre enfant n’ait plus peur

Présentation de l'éditeur "Dr Jacques Leveau Pour que votre enfant n’ait plus peur

Petites et grandes peurs sont au cœur de toutes les enfances. L’aide des parents est essentielle : il faut comprendre, rassurer, expliquer. Parfois aussi, la peur prend trop de place : elle empêche l’enfant de grandir et de s’épanouir. Que faire alors pour l’aider ? Le Dr Jacques Leveau explique pourquoi et comment il faut encourager votre enfant à se confronter progressivement à sa peur, pour arriver à la surmonter. Pour chaque situation un programme d’action simple et efficace, inspiré des thérapies cognitives et comportementales.

Le Dr Jacques Leveau est pédopsychiatre à Fontainebleau