Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/06/2014

Astuces pour faire manger des fruits et légumes frais aux enfants

Geek & Food propose six techniques sympa pour cacher des fruits et des légumes dans une assiette "ennemie".

geekandfood.astuces-pour-faire-manger-des-fruits-et-legum...

12/06/2014

Newsletter juin 2014

Bonjour à tous 

De bonnes nouvelles nous arrivent de la part de famille que nous avons aidé. Cela nous conforte et nous donne du ressort pour continuer. Car la tâche n'est pas de tout repos. Ainsi j'ai voulu prendre contact avec un praticien à mon avis compétent pour un cas d'anoxie néonatale (*). Malheureusement il ne prend plus de nouveaux patients. Cela me permet de d'expliquer via ce billet la raison pour laquelle les coordonnées des médecins ouverts à la prise en charge des troubles de comportement et d'apprentissage via la micronutrition  est réservée à nos adhérents. Les coordonnées d'une pédiatre ont été diffusées largement sur internet en 2008. Son cabinet a été submergé de demandes de rendez vous venant de tout l'hexagone. Très professionnelle, elle a assumé ces nouvelles consultations en plus de sa charge habituelle de travail mais elle ne proposait pas d'autres dates. Ensuite elle ne recevait plus que ces anciens patients. Moralité "tant va la cruche à l'eau, qu'à la fin elle se casse". Côté association nous nous sommes toujours stupéfaits que des parents sont près à faire des centaines de kilomètres amenant fatigue pour tous et frais plutôt que d'adhérer chez nous.

 Je vous souhaite à tous un bel été

Marie Association Remedya - Montpellier- France et francophonie (aussi!) 

(*) L'anoxie néo-natale se traduit par l'absence de cri, le retard de l'apparition du premier mouvement respiratoire, la mauvaise succession et l'aspect anormal des mouvements ultérieurs, un état de cyanose durable, enfin, forme la plus grave, par un état de mort apparente plus ou moins prolongé. Lafon1963.

 

19/04/2014

Déficit de l'attention sans hyperactivité: Compréhension et interventions By Emmanuelle Pelletier

Description

Voici une ressource indispensable pour découvrir ce qu’est le déficit de l’attention sans hyperactivité. L’auteure propose une description de la problématique et de ses symptômes, les causes possibles, le diagnostic ainsi que les traitements et les interventions recommandés. Cet ouvrage aidera les parents, les enseignants et les éducateurs à mieux comprendre ces enfants plutôt silencieux, qui semblent si difficiles à joindre tellement ils vivent dans leur monde imaginaire. Il fournit également des informations précieuses pour les adultes qui ont aussi un problème d’attention et qui désirent se renseigner sur le sujet. Emmanuelle Pelletier est psychologue scolaire, elle détient une maîtrise en psychologie de l’Université Laval(Canada).

04/04/2014

Sollicitation d'un parent

23/10/13 13:09 Philippe a écrit:

"".....Nous sommes parents d'un garçon de 12 ans qui est hyperactif, troubles du comportement, dyspraxie, il a en fait la série des DYS.
Il est actuellement sous méthylphénidate et nous souffrons de devoir lui donner ce traitement. J'ai lu plusieurs dossiers sur un traitement alternatif et j'aimerais savoir si il existe des médecins qui pourraient nous conseiller. Nous habitons en Provence  mais sommes prêts à faire des milliers de kms si nous pouvons trouver un autre remède ......"""

Commentaire de l'association Remedya "ce papa n'était pour autant pas prêt à adhérer chez nous pour 15€ par an ....."  Soit chacun est libre de devenir adhérent ou pas mais il y a déjà un blog gratuit Il nous faut bien faire une différence entre des gens qui s'engagent ne serait ce que financièrement et ceux qui veulent le beurre, l'argent du beurre, etc.... Une association défend avant tout les intérêts de ses adhérents et nous ne faisons pas que distribuer des coordonnées de médecins.

10/02/2014

Aider à la digestion du Lactose

Des familles me parlent quelques fois de régimes d’éviction alimentaires dans le cadre de certaines pathologies. Certaines ont pratiqué ce genre de régime de 1 à 2 ans. Si tant est qu'il y ait eu amélioration cette dernière a été au prix de tels efforts que ce type de tentative me laissait perplexe. Mais je ne demande qu'à recueillir d'autres témoignages (j'ai ainsi laissé les commentaires de ce billet en mode ouvert, il suffit de cliquer sur ce mot en dessous). Les relations familiales avec le lait ont été épiques dans notre famille. Les industriels proposent du lait très allégé en lactose. 

Mais il est à noter un produit sorti l'été 2013. Il s'agit de "Léro Lactéase Digestion du Lactose " (en Comprimés *). C' est un complément alimentaire qui améliore la digestion du lactose. Léro Lactéase apporte de la lactase (une enzyme indispensable à l'assimilation du lactose), à raison de 4 500 unités pour pallier au déficit en cette enzyme. Il aide ainsi à retrouver un confort digestif lors de l'absorption de lait, de produits laitiers ou tout produit contenant du lactose. Je vous en dirai des nouvelles dans 60 comprimés!

* pour la prise de comprimés il existe des parades mais nous en réservons la teneur à nos adhérents.

09/02/2014

M15 Relax Junior 40 Orogranules

Voilà un nouveau produit qui me rappelle une préparation pharmaceutique prescrite pour mon Zébulon" Elle est à base notamment de camomille, mélisse  et parfumée à la fleur d'oranger Le laboratoire préconise ce comprimé d'orogranule durant la journée en cas de fatigue scolaire ou de besoins énergétiques accrus en phase de croissance. Il apporterai détente et relaxation. Les tenants de produits non allopathiques pourront être séduits. 

Une mauvaise qualité du sommeil chez les enfants et adolescents est souvent responsable de l'apparition de troubles du comportement durant la journée. L'agitation, le manque d'attention, de concentration, le stress, peuvent ainsi être à l'origine de difficultés scolaires. Un sommeil réparateur aide pour le stress quotidien.

Attention le goût est très spécial ! Ce produit fait en effet appel à la technologie de l'orogranule. Cette formaluation permet aux principes actifs d'agir directement sur les cellules. Il ne comporte aucune enveloppe. Résultat : pas de gélatine de porc ou de bœuf, pas de plastifiants, de cellulose (sucre), de colorants, d'antibactériens comme on en utilise pour fabriquer l’enveloppe des gélules. Pas non plus de conservateurs, d'alcool et autres excipients en tous genres. L'absence d'enveloppe permet de le faire fondre sous la langue.

02/02/2014

Le go : jeu pour favoriser l'attention

Une bonne idée de loisir qui couple apprentissage et loisir : Le jeu de go

Ce jeu de l'esprit reste le seul où l'homme arrive encore facilement à battre la machine à cause de son intuition géométrique et son sens des priorités. Le "go" est un jeu esthétique et les formes qui se dessinent sur le goban appartiennent à la géométrie : on rencontre des triangles comme la tête de cheval ou la tête d'âne, des sauts du cavalier comme aux échecs, des « sandales » et des rectangles, des angles pleins...

 Ce jeu est donc une introduction amusante à la géométrie : jouer au go, c'est créer des connexions, définir des composantes connexes et même plus encore puisqu'il faudra envisager les connexions réelles, les connexions tactiques
Ce jeu de stratégie très simple (à partir de 3/4 ans) développe des aptitudes de mémorisation, d'attention et de planifications.
Le but du jeu est la constitution de territoires en utilisant un matériel des plus simples : un plateau, appelé goban, sur lequel est tracé un quadrillage et des pions, appelés pierres, que l'on pose sur les intersections de ce quadrillage à tour de rôle. Les règles s'apprennent en quelques minutes et permettent aux débutants de faire rapidement des parties passionnantes.

25/01/2014

50 façons d'occuper son diablotin chéri pour avoir 15 minutes de vraie tranquilité de Madeleine Deny

Ce livre baguette magique comprends 2 parties : l'une c'est tout plein d'idées de jeux pour canaliser son petiot quand il est urgent de penser un peu à soi, l'autre ce sont des plans grass' mat' du week-end ou des vacances avec un titi silencieux à ses côtés.

Madeleine Deny (si tu veux jouer)

Extrait de son blog : "Je pratique l’art de prendre soin des enfants à ma manière : côté « scène » en jouant à la marchande de jouets, Galerie Vivienne, côté « coulisses » en écrivant des livres pour les enfants et des guides parenting pour les éditions Nathan, et en créant des jeux éducatifs. Ce blog est un lien de plus pour poursuivre ma soif inépuisable de transmettre ce message : "Le jeu rend intelligent, laissez jouer vos enfants, ne les poussez pas à grandir trop vite, faites les fous, jouez avec eux le plus souvent possible… ils vous en seront reconnaissants toute leur vie !"

22/01/2014

Inspiration Zen: 50 mandalas anti-stress

Une activité d'art thérapie très sympathique qui vide la tête et pas trop le porte monnaie!

Description de l'ouvrage 4 septembre 2013 Cahier anti-stress

Page après page : 50 mandalas (contours noirs déjà tracés sur papier offset blanc) très originaux à colorier.

En fin d’ouvrage, 10  dessins de mandalas à prolonger soi-même au crayon.  Des  formes géométriques répétitives et concentriques s’imposent, principe même du mandala.

21/01/2014

100 idées pour développer la mémoire des enfants : Exercer la mémoirede travail : une clé de la réussite scolaire de Béatrice Risso

1 septembre 2013 100 idées La mémoire n'est pas une, elle est multiple. Quels sont les différents types de mémoires ? Comment fonctionnent-elles ? Comment s'articulent-elles entre elles ? La mémoire évolue tout au long de la vie : comment se développe-telle, de la prime enfance à l'adolescence ?° Les troubles de la mémoire
Les troubles de la mémoire existent aussi chez l'enfant. Quels sont-ils ? Quels sont les signes qui permettront aux parents et à l'enseignant de les repérer et d'envisager d'y remédier ? Comment ? A qui s'adresser pour évaluer leur ampleur et les soins à y apporter ?
° La mémoire : une clé de la réussite scolaire
Quels liens entretient la mémoire avec les troubles des apprentissages comme la dyslexie, le trouble de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) ou la «dyscalculie» ?
Comment venir en aide à un enfant ayant des difficultés mnésiques quand on est parent ou enseignant ?
Béatrice Risso, après avoir été enseignante pendant 1 3 ans de la Petite Section de Maternelle au CM2, est psychologue dans l'Éducation nationale depuis 10 ans. Elle a travaillé sur le développement de la mémoire de travail et l'amélioration des stratégies de mémorisation chez les enfants présentant des difficultés ou des troubles d'apprentissage. Chargée de cours à l'Université de Nice en Master de Neuropsychologie du développement et des fonctionnements cognitifs, elle participe à la formation des enseignants et des psychologues. Elle participe régulièrement aux équipes pluridisciplinaires du Pôle Enfant de la MDPH en tant que psychologue. Lire des extraits pour développer-la mémoire de l'enfant

18/01/2014

Apprendre Autrement avec la Pedagogie Positive - A la maison et à l'école, (re)donnez à vos enfants le goût d'apprendre

Votre enfant a des difficultés pour se concentrer et retenir ses leçons ? Vous en avez assez des "crises de tête" qui finissent en pleurs ? Vous rêvez de faire rimer travail scolaire avec plaisir, découverte et réussite ? La Pédagogie positive est faite pour vous. Facile à mettre en oeuvre, cette pédagogie offre une démarche pour apprendre à apprendre, mémoriser, comprendre et structurer... Elle aide les enfants à retrouver le goût de faire leurs devoirs et les ados à adopter une méthode de travail efficace grâce à des outils innovants et simples tels que le Mind Mapping, la gestion mentale... Dans cet ouvrage gaiement illustré, les auteures, psychologues spécialistes de l'éducation, réhabilitent le questionnement et la curiosité des enfants de la maternelle à la fin de leurs études et redonnent confiance aux adultes qui les accompagnent. Leur mission est de révolutionner les méthodes d'apprentissage pour permettre à chacun de réveiller son profond désir d'apprendre, dans la joie et la bonne humeur !

Biographie de l'auteur

Audrey Akoun est thérapeute cognitivo-comportementaliste et Isabelle Pailleau est psychologue clinicienne du travail et des apprentissages. Thérapeutes familiales et formatrices certifiées en Mind Mapping et gestion mentale, elles sont très actives sur les réseaux sociaux : lafabriqueabonheurs et la page Facebook associée. A elles deux, elles ont sept enfants.
La Pédagogie Positive exposée dans cet ouvrage, en présentant à la fois une succession de nouvelles manières de poser son regard sur les apprentissages de l'enfant, ainsi que de nombreuses astuces ou idées pour dépasser les difficultés habituelles associées aux apprentissages, va révolutionner en douceur vos manières d'exercer cette pédagogie, en vous respectant, et en respectant l'enfant.
Notre avis 
Ce livre se lit très facilement. Il permet à tous les pédagogues en herbe, ou aux pédagogues professionnels, de dédramatiser les difficultés rencontrées, et propose de nombreuses solutions adaptées à l'enfant. Apprendre à apprendre, ou à travailler peut tout à fait, et doit même devenir un plaisir.
Il éclaire les parents sur leurs maladresses naturelles (Que l'on a tous commis au moins une fois), et propose des alternatives très efficaces, et vraiment adaptées pour que l'enfant soit disponible et volontaire dans les apprentissages.

13/01/2014

Attention, voilà Simon ! (poche) de Arnaud Alméras et Claude Lapointe (Illustrations)

Un livre sympathique à tout petit prix à partir du ce1 (première lecture) "Une histoire où il est dit qu'un enfant espiègle et turbulent peut venir à bout d'une ogresse à l'appétit dévorant !"

Simon Petitdémon est la terreur du quartier. Mais c'est l'enfant favori de Madame Crockmarmot, qui habite dans la même rue que lui... Crockmarmot, un nom qui fait froid dans le dos. Un soir pourtant, les parents de Simon, ne trouvant pas de baby-sitter, le donnent en garde à Madame Crockmarmot, sans se douter des arrière-pensées de celle-ci. Heureusement, Simon est tellement insupportable qu'il saura se défendre. Quatrième de couverture Simon Petitdémon est la terreur du quartier. Il exaspère tout le monde... sauf madame Crockmarmot. Chaque fois qu'elle le rencontre, elle le dévore... de baisers. Un soir, monsieur et madame Petitdémon lui confient leur fils. Madame Crockmarmot se lèche déjà les babines. Mais Simon n'est pas près de se laisser faire ! La soirée promet d'être agitée !

07/01/2014

RITALINE: Risque rare mais grave de priapisme, alerte la FDA

Une mise en garde sur le risque de priapisme ou érection anormalement longue et douloureuse vient d’être publiée par l’Agence américaine du médicament, en association avec l’utilisation de médicaments à base de méthylphénidate, comme la ritaline, dont l’usage hors AMM est par ailleurs en augmentation. Des cas de priapismes qui restent extrêmement rares mais qui dans 2 cas sur 15 cas recensés aux Etats-Unis, ont nécessité une intervention chirurgicale au niveau du pénis.

Source : fda.gov/DrugSafety (en anglais)

Lire l'info en français : ritaline-risque-rare-derection-longue-et-douloureuse

26/12/2013

Les enfants hyperactifs [Poche] de Gabriel Wahl

Voici la description d' un cadeau "2013" de ma "hotte du Père Noël /29 août 2012 Que sais-je ? 

Comme son nom ne l'indique pas, l'hyperactivité (ou TDA/H) ne désigne pas seulement un excès ou un désordre de l'activité, mais l'association de trois types de troubles : l'hyperactivité elle-même, l'inattention et l'impulsivité. Bien qu'il soit tentant de décrire un profil type de l'enfant hyperactif, force est de constater que ce syndrome se décline en plusieurs registres et qu'il concerne aussi les adolescents et les adultes.
L'hyperactivité peut perturber différentes composantes de l'existence notamment scolaire, affective et sociale.
Cet ouvrage présente l'hyperactivité de l'enfant, décrit ses symptômes, et interroge ses causes. De la thérapie comportementale au traitement pharmacologique, il souligne l'importance d'une stratégie thérapeutique plurielle.

BiBiographie de l'auteur

Gabriel Wahl est pédopsychiatre et préside l'Association de recherche pluridisciplinaire sur l'échec scolaire (ARPE). Il est notamment l'auteur, chez Odile Jacob, d'un ouvrage intitulé Comprendre et prévenir les échecs scolaires (2007).

Un point très complet sur l'hyperactivité. De la clarté sur toutes les questions : diagnostic, causes et conséquences de ce trouble. Il aborde aussi des solutions thérapeutiques, médicales ou autres. Il donne des conseils très utiles pour les parents et pour les enseignants ( précieux conseils pour aider un élève hyperactif ). Ce livre décrit bien aussi l'évolution pendant l'enfance et l'adolescence. Un chapitre est consacré à l'adulte avec une aide au diagnostic ( très intéressant ! ). À conseiller aux professionnels ( car il développe tous les thèmes ) comme aux parents.

25/12/2013

Profil de ceux que nous venons d'aider

Bonjour

Voici une brève présentation des familles adhérentes que nous avons aidé ces derniers temps:

- petite fille qui commence à parler depuis qu'elle nous connait mais qui reste très colérique.

- garçon avec un  Trouble obsessionnel Compulsif / Environnement : cousin germain avec "x fragile", tante anorexique, grand père très instable   

- pré- ados intellectuellement précoce (Ile de France et est de la France) L'un a été mis en contact avec une médecin scolaire de son secteur qui nous connait bien, l'autre avec des médecins spécialisés en micronutrition pour adolescents.

- fillette dite en déficit d'attention. Conçue après un retour de couche

- famille de jumeaux prématurés (belge et une autre lyonnaise).

- Ado qui ne veut plus prendre de méthylphénidate  

Nous faisons le voeu d'une bonne évolution pour la nouvelle année qui se présente. 

Bien à vous

Marie l'admin de pétille !

Motivation et estime de soi chez l’adolescent qui a des troubles de l’attention

Il nous arrive d'être contactés par des parents belges concernant notre approche globale et plus naturelle de l'hyperactivité ou du déficit d'attention. Ainsi certains de nos correspondants nous envoient liens ou articles. En voici un  concernant la motivation et estime de soi de l'ado présentant un de ces troubles.

Souce, date, auteur : Analyse UFAPEC juin 2013 par A. Floor

Citer : "" Introduction

Après avoir, dans nos deux précédentes analyses[1], expliqué la complexité du trouble de l’attention ainsi que les défis à relever pour un adolescent TDA/H, nous allons dans cette analyse ébaucher des pistes plus concrètes qui pourraient être mises en place à l’école et à la maison pour accompagner le jeune vers de plus en plus d’autonomie. Un partenariat école-famille est encore plus d’actualité quand l’élève présente des troubles de l’attention. En effet, ce trouble cognitif est très exigeant et énergivore pour l’enseignant et le parent car une stratégie, une méthode qui fonctionne aujourd‘hui ne donnera peut-être aucun résultat demain. Tout semble toujours à recommencer.

Sommaire : La gestion du temps, Garder la motivation à l’école et en famille, Autonomie,Estime de soi,Quelques pistes concrètes pour les enseignants , Conclusion

Lire l'article en entier tda-h-motivation-ado

12/12/2013

Le retour des zappeurs du Dr Dominique Dupagne

Description de l'ouvrage

16 août 2013

...Les zappeurs et les zappeuses possèdent un caractère que les médecins qualifient de TDAH* : Trouble du Le Dr Dupagne, à la fois médecin et zappeur, nous explique en quoi ce caractère n’est que rarement assimilable à une maladie. Avec des mots simples, il démontre que les zappeurs sont tout aussi “normaux” que les autres. Ils sont en revanche inadaptés à l’école, aux fortes contraintes, aux règles strictes, aux hiérarchies et aux tâches répétitives. Nous vivons dans une société qui les brime et ne valorise pas leurs qualités. La souffrance qui naît à l’école se poursuit souvent à l’âge adulte, mais l’ère “silicolithique” qui démarre pourrait permettre un retour en grâce des zappeurs, intuitifs et créatifs.

La chose la plus importante pour le zappeur (et son entourage), c’est de comprendre comment fonctionne son cerveau. Les psychostimulants peuvent parfois être utiles, mais ils ne sauraient résumer à eux seuls l’aide qui peut être apportée aux zappeurs et aux zappeuses.

Ce livre apportera une aide précieuse aux adultes zappeurs qui souffrent de l'incompréhension de leur entourage, mais aussi à leurs enfants, qui héritent souvent de ce caractère et qui risquent d'être broyés par l'école.

Zapper n'est pas une maladie. C'est un caractère aussi ancien qu'homo sapiens, qui se révèle particulièrement bien adapté à une société dont les mutations sont de plus en plus rapides et brutales.

Biographie de l'auteur

 

Dominique Dupagne est médecin généraliste. Il est administrateur du site médical http://www.atoute.org C'est un spécialiste reconnu de l'impact d'internet sur la relation médecins/patients, et des bouleversements que ce nouvel outil provoque au sein des hiérarchies sanitaires. Il a introduit en France en 2007 le concept de Médecine 2.0. En août 2013, il publie LE RETOUR DES ZAPPEURS destiné aux hyperactifs (TDAH) et à leur entourage

06/12/2013

Le cerveau attentif : Contrôle, maîtrise et lâcher-prise [Poche] Jean-Philippe Lachaux

Vous n'en avez peut-être pas conscience, mais toute votre perception du monde, votre rapport à ce qui vous entoure, aux autres et à vous-même sont déterminés par un petit quelque chose qui vaut de l'or : votre attention - sans cesse convoitée et courtisée, toujours menacée. Ce livre vous invite précisément à "faire attention à votre attention" dans votre vie quotidienne, pour en tirer un meilleur parti. Pourquoi échappe-t-elle si souvent au contrôle volontaire? Pourquoi est-il si difficile de rester concentré? Que faire pour ne pas se laisser dériver ou pour éviter de papillonner? C'est dans le cerveau qu'il faut chercher ces secrets, que les neurosciences modernes commencent à pénétrer.

 Biographie Jean-Philippe Lachaux est directeur de recherche à l'Inserm, au sein du Centre de recherche en neurosciences de Lyon. II anime un groupe dédié à la compréhension des mécanismes cérébraux des grandes fonctions cognitives humaines.

Jean-Philippe Lachaux  réussit à nous rendre accessible une montagne de connaissances sur les découvertes les plus récentes sur l'attention. Il fait preuve d'une pédagogie rare et nous permet de comprendre facilement des mécanismes pointus sur des fonctionnement cérébraux d'abord parfois ardus. Le plan de l'ouvrage commence par bien situer les bases et découpe en petites parties chaque point important pour une plus grande clarté.
Tout au long de l'ouvrage il se sert d'exemples concrets de la vie courante pour que justement tout ces mécanismes compliqués soient plus abordable (il s'appuie souvent sur le tennis pour transposer les mécanismes, ...)
M. Lachaux semble tellement maitriser son sujet que toutes ces connaissances si vastes et complexes semblent s'articuler et prendre forme presque simplement voir facilement dans une absolue fluidité faisant oublier les milliers d'heures de recherches pour en arriver à ce stade de connaissance....
On sent l'auteur passionné par son sujet et il arrive à nous transmettre son enthousiasme. On arrive ainsi à bien saisir le concept d'attention et son rôle primordial dans de nombreux aspects de la vie psychique (émotion, mémoire, perception, conscience etc...). Il nous donne aussi des outils simples pour la développer ce qui contraste avec la rigueur scientifique des divers travaux en neurosciences exposés. On comprend aussi l'omniprésence de cette attention dans toutes les facettes de la vie psychique. L'auteur nous détaille aussi tous les forces de cette attention si précieuse mais aussi ses faiblesses etc....
Enfin et pour moi comme la cerise sur un gâteau déjà tellement délicieux, Il nous présente aussi la méditation dans une optique très moderne adaptée à tous en la présentant comme une des solutions les plus prometteuses.

04/12/2013

Remerciements d'une doctorante

Reçu ce jour ce message d'une personne que notre association a aidé. 

 FM a écrit le  4 décembre 2013 17:26

Madame, 

Je vous remercie pour les infos dont j'ai pu bénéficier. 

J'ai rendu mon mémoire ce jour sur la prise en charge des enfants hyperactifs, notamment sur le rôle de l'alimentation, de la micronutrition et le rôle des parents, et des différents intervenants auprès des enfants. 

Cordialement, 

FM

03/12/2013

L'aliment le plus complet de la planète : L'algue bleu-vert AFA

Un article de wikipédia ne dit pas du bien de la Klamath J'ai essayé de mener une petite enquête auprès de certains laboratoires J'ai pris une volée de bois vert chez l'un, plus constructif chez un autre. Je laisse les visiteurs de ce blog se faire une idée. Il semble en tous les cas que cela soulage certains. Ceux qui ont des témoignages en ce sens peuvent écrire à Association remedya bp7252 34086 Monpellier cedex 4    L'admin de Pétille 

Description de l'ouvrage

5 septembre 2011 SANTE
«L'algue bleu-vert vivante A.F.A. est un pro-biotique spectaculaire qui stimule les défenses immunitaires de l'organisme. Elle permet d'accroître l'immunité dans les processus de développement cancéreux, protège efficacement de la radioactivité et donne de remarquables effets positifs sur tous les processus de régénération du corps humain.»

Brian Clément, Directeur de l'Institut Hippocrate de West Palm Beach de Floride au États-Unis.

Anne-Marie Pietri, Masseur-kinésithérapeute, Ostéopathe et Énergéticienne, a toujours privilégié l'expérimentation et le ressenti profond de i l'Être et de son environnement. C'est après avoir consommé cet aliment exceptionnel qu'est l'A.F.A. et en avoir appréhendé tous ses bienfaits, que naquit cette volonté de faire découvrir ce «superaliment» et d'en faire bénéficier un maximum de personnes, soucieuses de leur santé et de leur bien-être.
L'algue bleu-vert est consommée depuis des milliers d'années par certains peuples, qui en apprécient la richesse nutritionnelle et témoignent de ses multiples vertus.
Reconnue officiellement comme l'aliment le plus complet de la planète, l'Aphanizomenon Flos Aquae du lac Klamath se révèle être ainsi une aide précieuse pour retrouver un bien-être et maintenir ou renforcer une santé optimale.
 

30/11/2013

Tom, Tome 2 : Ado hyperactif

Présentation de l'éditeur : ....quelques claquements de porte théâtraux, des épaules arrondies par la flemme et un regard hébété par la carence en légumes. L’ado utilise par ailleurs son intelligence de façon désarmante : il pourra être le dernier de la classe, mais le premier en rhétorique pour convaincre ses parents de lui acheter de nouvelles baskets...Découvrez ou redécouvrez les dures lois de l’adolescence, dans le deuxième tome des aventures de Tom et sa famille.

Un album d'humour de qualité.Tom est un adolescent de son époque, un peu gaffeur, un peu graffeur, adepte des piercings et mal à l'aise question sexe. Sous des apparences d'assurance de soi, il est un jeune timide, en conflit avec ses parents, capable de la plus grande intelligence comme de la plus grande bêtise. Les auteurs de cette bande dessinée pleine d'énergie sont Jim et Rudowski. Le premier est au scénario quand le second est au scénario et au dessin. Les auteurs signent ici le deuxième opus de la série Tom, et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est une association gagnante. Les sujets traités sont fait avec humour (c'est mieux pour une série d'humour !), mais surtout avec justesse : le piercing, la sexualité, la mode des coupes de cheveux éclatées ... L'album commence d'ailleurs par un Tom, propre sur lui, bon élève à l'école, passant ses week-ends en riant avec ses professeurs. Ses parents, devant ce tableau angoissant, conjurent leur fils de ne surtout pas changer. Le ton est donné. On va rigoler, ou au moins sourire sur 48 pages. A son corps défendant,  Tom a un père qui se croit aussi jeune que lui. Ce qui pour un adolescent, doit être le traumatisme ultime.

Vous l'aurez compris, les auteurs tapent juste. Peut-être est-ce trop identifiable dans le temps et dans 10 ou 20 ans, les jeunes auront changé et cette bande dessinée sera totalement désuète. Mais dans ce futur, d'autres albums de Tom seront sortis (c'est en tout cas ce que l'on souhaite à ses auteurs) en espérant que la série garde cette exactitude tout au long.

Si le dessin est très classique, on n'en demande pas plus. Il correspond à l'atmosphère de l'album. Tous les personnages sont niaiseux, aucun n'est à son avantage. Une bonne surprise.

25/11/2013

Réunion grand public animée par le Dr Mousain-Bosc 26/11/2013 (34170)

Le Dr Mousain-Bosc tiendra une  réunion grand public le 26 novembre 2013 à 18h30 au palais des sports de Castelnau le Lez 515, chemin de la Monnaie 34170.

Parents, enseignants, orthophonistes et toutes les personnes qui s'intéressent aux troubles de l'attention, à l'hyperactivité, aux troubles du langage écrit ou à l'autisme sont invités à cet évènement gratuit. La mairie de Castelnau le Lez prête en effet une salle à un groupement d'orthophonistes. 

N'hésitez pas à transmettre ce message à votre réseau.

Marie

L'admin du blog pétille

02/11/2013

Troubles des apprentissages. Dictionnaire pratique. de Jérôme Bessac

Parents, Enseignants, Orthophonistes, tous ceux qui sont concernés par les enfants en difficulté scolaire se sentent souvent un peu perdus face aux innombrables sigles, institutions, règlements, concepts que génère l'administration.
..... les vocabulaires administratif, médical, psychologique,scolaire... des troubles des apprentissages « vous envoient sur un autre continent, voire même sur une autre planète ».
Un outil pratique pour se repérer dans la jungle des sigles. Ce dictionnaire vise avant tout à donner à tous ceux concernées par le handicap et, plus particulièrement, par les troubles cognitifs spécifiques et les troubles des apprentissages, non seulement des définitions simples, claires et précises, mais également, pour celles qui le souhaiteraient, les moyens d' « aller plus loin ».
Une documentation fiable et vérifiée. Plutôt que renvoyer vers une bibliographie le lecteur désireux d'« en savoir plus », nous avons préféré lui permettre d'accéder grâce à Internet à une documentation complémentaire fiable et vérifiée. La documentation disponible en ligne dans le domaine du handicap est surabondante, mais hélas
souvent truffée d'affirmations irrationnelles et d'informations erronées inspirées par la sottise quand elles ne le sont pas par le charlatanisme le plus éhonté. Leur validité a été vérifiée à la date de parution de cet ouvrage.

Extrait (de l'extrait) 

Présentation du dictionnaire, de son objet et de son contenu

Voulez-vous scolariser votre enfant dyslexique dans l'école de votre quartier ? La loi vous garantit solennellement ce droit, mais il faut d'abord que vous sachiez que cette école s'appelle «l'école de référence» de votre enfant et qu'elle appartient au «milieu ordinaire». Les publications du ministère de l'Éducation nationale vous indiqueront ensuite bien volontiers que pour obtenir l'aide à laquelle vous avez droit, il faut déposer un dossier à la MDPH mais que ce ne sera qu'après que la CDAPH aura rendu son avis que l'enfant pourra bénéficier d'une AVS. Quant au PPS préconisé par l'EPE, il sera suivi par l'ESS (à laquelle vous appartenez de droit, ainsi que l'ER). Selon son âge votre enfant pourra être accueilli en CLIS ou en ULIS. Au cas où vous seriez perdus, vous pourrez toujours écrire à l'IEN-ASH. Le jeune handicapé est-il en recherche d'emploi ? Il doit bien entendu savoir que le RMI et l'API sont depuis longtemps fusionnés dans le «RSA socle», mais sait-il s'il aura droit à la PPE ? Et s'il est embauché, pourra-t-il bénéficier des aides du FIPHFP ?
Même vertige devant le vocabulaire médical. Il est non seulement légitime mais absolument indispensable que toute démarche scientifique s'appuie sur un vocabulaire précis et qu'au besoin elle le crée. L'exactitude des termes employés est même la marque du discours scientifique. Mais, à la fin d'une consultation, le médecin ou le psychologue n'a pas toujours le temps d'expliquer son diagnostic en termes immédiatement compréhensibles par le patient : tout le monde ne sait pas qu'une aphasie n'est pas une dysphasie, ou ce qu'est exactement une dyssynchronie, un nystagmus ou une paraphrasie, ni ce qu'entend l'orthophoniste ou l'orthoptiste lorsqu'il parle d'«empan visuel» ou de «lexique mental». Ce sont pourtant de tels mots qui risquent fort d'être employés et, s'ils ne sont pas expliqués, peuvent inquiéter davantage des parents venus consulter pour leur enfant.
S'ajoute encore à cela, que dans le domaine du handicap, le vocabulaire est loin d'être neutre. Au cours de sa longue histoire, ce vocabulaire a d'ailleurs fortement évolué et cette évolution est précisément le reflet du changement de regard porté par la société sur le handicap, marque, comme le souligne l'historien Henri-Jacques Stiker, qu'«il n'y a pas de handicap en dehors de structures sociales et culturelles précises». Pour faire évoluer les mentalités et changer le regard que la société porte sur le handicap, il a donc fallu changer les mots. Ainsi, les termes les plus péjoratifs (invalide, incapable, débile mental, arriéré,...) ont-ils aujourd'hui fort heureusement disparu du discours commun sur le handicap, et ont été remplacés par des mots qui tendent à mieux exprimer et de façon plus précise la réalité diverse du handicap : trouble, retard, déficit, difficulté, symptôme, signe,... Mais ces désignations doivent, elles aussi, faire l'objet d'un apprentissage, car elles recouvrent des réalités précises. A son tour, le «monde du handicap» (associations, organismes, administrations,...) a donc non seulement acquis son propre vocabulaire, mais, comme il est naturel, ce vocabulaire évolue constamment avec les avancées du droit : et ici, il ne s'agit plus simplement de savoir que les UPI ont été remplacées par des ULIS, mais de prendre conscience qu'il n'est pas insignifiant de parler d'«altération de fonction» au lieu de «déficience», de «limitation d'activité» à la place d'«incapacité», et de comprendre que ce qu'on appelait «l'éducation spéciale» doit en fait prendre en compte des «enfants à besoins particuliers» et qu'une personne «handicapée» est en fait une personne «en situation de handicap» car cela indique bien que c'est son environnement matériel et social qui la handicape.

(...)
 

Biographie de l'auteur

 

Jérome BESSAC a été Directeur éditorial aux éditions Quillet puis au Livre de Paris. Directeur éditorial branche
Encyclopédies et dictionnaires chez Hachette Livre, il a ensuite pris la direction éditoriale d Hachette multimedia. Il assume aujourd'hui la responsabilité éditoriale des Éditions Tom Pousse.


20/10/2013

Danemark : Psychostimulants chez l'enfant,5 fois plus de prescriptions en 10 ans

Voici une étude danoise qui recoupe les constations "terrains" de notre association ou de nos orthophonistes correspondantes à savoir que concernant les troubles autistiques "les  psychostimulants ... n'ont pas forcément fait la preuve de leur efficacité et de leur sécurité dans ces pathologies". 
Source : Medscape France Auteurs : Caroline CasselsAude Lecrubier date : 9 octobre 2013
citer "" Aarhus, Danemark — L'utilisation des psychostimulants au Danemark chez les enfants et les adolescents a quintuplé au cours de la dernière décennie. Or, d'après une nouvelle étude prospective danoise, le trouble de déficit de l'attention/hyperactivité (TDAH) n'est pas la seule pathologie à l'origine des prescriptions. Les psychostimulants sont de plus en plus souvent utilisés dans d'autres troubles neuropsychiatriques et en particulier dans les troubles autistiques. Pourtant, ils n'ont pas forcément fait la preuve de leur efficacité et de leur sécurité dans ces pathologies, indiquent les auteurs, le Pr Søren Dalsgarrd et coll. (Aarhus University, Aarhus, Danemark)....."" Pour lire l'article en entier, il faut s'abonner (gratuit) medscape.psychostimulant 

28/09/2013

les secrets d'une bonne concentration, se concentrer pour tout réussir de Florence Vertanessian

Description de l'ouvrage 11 janvier 2013 Les maxi pratiques (Livre 110)

Qui ne s'est retrouvé un bon livre en main envahi d'idées parasites, de pensées obsédantes empêchant la lecture, la détente, le calme… Cette difficulté à canaliser sa pensée signe que la concentration fait défaut ! La fatigue,l'anxiété, la confusion, la déprime et le manque de mémoire en sont les symptômes. Ne plus être la proie de bruits intérieurs et extérieurs perturbants, savoir focaliser son attention sur une idée, une tâche, une situation en se détachant du reste, voilà ce que vise l'apprentissage de la concentration. Grâce aux exercices ici proposés, chacun pourra : Porter toute son attention sur soi (corps/mental) et faire la part de ce qu'il maîtrise et de ce qui lui échappe. Se débarrasser des pensées « toxiques » et des tensions du corps pour gagner en énergie. Etre efficace et se fixer un objectif précis sans se laisser distraire, mobiliser toutes ses facultés pour atteindre le résultat. La concentration, ça s'apprend… et la réussite aussi !
 
Notre avis
Ce petit ouvrage est composé d'auto-évaluations et de fiches pratiques.
Il nous oriente vers nos sens, vers notre respiration et vers une prise de conscience psychologique

03/09/2013

Mes Nerfs en Paix : Recettes ressourçantes pour des enfants plus sereins Conseils, astuces et recettes pour les hyperactifs, les polyallergiques, etc.

Recettes ressourçantes pour des enfants plus sereins Conseils, astuces et recettes pour les hyperactifs, les polyallergiques, etc.  Découvrez comment un régime alimentaire finement modulé peut réduire les flambées qui, chez les enfants nerveux, se traduisent par un comportement à la limite du supportable. Un enfant insupportable est bien souvent un enfant qui ne supporte pas quelque chose... oui, mais quoi ? Et si les enfants que l'on dit nerveux ou même victimes de TDHA, souffrant de flambées nerveuses, digestives ou hormonales, ne faisaient qu'exprimer un choc en retour de la pollution insidieuse et généralisée qui sature leur alimentation et leur environnement ? Certains praticiens émettent l'hypothèse, relayée ici par Taty, que ces enfants-là pourraient recouvrer santé et équilibre nerveux pour autant qu'on en revienne à une alimentation révisée, car ces enfants pâtissent presque toujours de colopathie/dysbiose et d'une forme d'intolérance à l'histamine et à certains sucres. Taty propose des recettes pratiques pour suivre pendant quinze jours le programme Mes Nerfs en Paix dont elle a donné le soubassement théorique dans son topo Canaris de la Modernité (chez Aladdin). Ce plan alimentaire permet d'évaluer en une quinzaine si cette piste-ci convient à votre enfant. L'auteure explique comment identifier une série d'aliments « difficiles » et comment procéder par étapes pour éviter la série des additifs qui posent typiquement problème aux enfants nerveux. Pour reconquérir sa propre cuisine et offrir aux petits leurs aliments favoris sous une forme exempte des additifs et des plastigraisses qui poseraient souci, Taty propose des recettes pratiques et faciles à préparer pour tous, y compris les débutants pressés. Ce livre se feuillette et se butine en toute légèreté. 

30/08/2013

Les sodas associés à des problèmes comportementaux chez les enfants

Source : lanutrition.fr Marie-Céline Jacquier - Mardi 27 Août 2013 

Citer : "Les enfants qui boivent des sodas au moins quatre fois par jour ont deux fois plus de risque de comportements agressifs que ceux qui n’en consomment pas."

"Chez les adolescents, il avait déjà été prouvé que la consommation de sodas était associée à des comportements agressifs, de la dépression et des pensées suicidaires. Mais qu’en est-il chez les jeunes enfants ? Une nouvelle étude à paraître dans Journal of Pediatrics montre l'existence de problèmes comportementaux chez les enfants consommant des sodas." 

".........Les chercheurs ont demandé aux mères combien de fois par jour leurs enfants buvaient des sodas, des jus de fruits, mangeaient des bonbons, et le temps qu’ils passaient devant la télévision. Elles ont aussi rempli un questionnaire sur le comportement de leur enfant et un autre pour détecter des signes de dépression maternelle. Elles devaient aussi signaler les problèmes de violence conjugale et d’incarcération paternelle.....Résultats : 43 % des enfants consommaient des sodas au moins une fois par jour et 4 % au moins 4 fois par jour. L’agressivité, le repli sur soi et les problèmes d’attention étaient tous associés avec la consommation de sodas. "

Source

Suglia SF, Solnick S, Hemenway D. Soft Drinks Consumption Is Associated with Behavior Problems in 5-Year-Olds. J Pediatr. 2013 Aug 19. pii: S0022-3476(13)00736-1. doi: 10.1016/j.jpeds.2013.06.023.

18/07/2013

Données d’utilisation et mesures visant à sécuriser l’emploi du méthylphénidate en France

source ansm.sante Date :17/07/2013  auteur L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 

 Le méthylphénidate (Ritaline®, Ritaline LP®, Concerta LP®, Quasym LP®) est indiqué dans le cadre de la prise en charge du trouble déficit de l’attention / hyperactivité (TDAH) chez l’enfant de 6 ans et plus, lorsque les mesures correctives psychologiques, éducatives, sociales et familiales seules s'avèrent insuffisantes.

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) rend public un rapport faisant un état des lieux sur son utilisation et sa sécurité d’emploi en France.

En raison des effets indésirables potentiels du méthylphénidate, de la population pédiatrique à laquelle il s’adresse et du risque de mésusage, les médicaments en contenant font l’objet d’une surveillance renforcée en pharmacovigilance comme en addictovigilance et de mesures de minimisation des risques mises en place par l’ANSM et l’agence européenne du médicament (EMA).

Les données collectées et présentées dans ce rapport montrent que ces mesures ont permis de limiter les dérives d’utilisation et de confirmer la balance bénéfice/risque positive du méthylphénidate lorsqu’il est utilisé sur la base d’un diagnostic bien établi et dans le respect des conditions d’utilisation définies par les Autorisations de Mise sur le Marché (AMM). L’ANSM maintient le suivi national de pharmacovigilance et d’addictovigilance des médicaments contenant du méthylphénidate mis en place depuis 2006.

L’ANSM met par ailleurs à disposition des patients et de leur entourage, une brochure informative intitulée « Vous et le traitement du trouble déficit de l’attention / hyperactivité par méthylphénidate » qui a pour but de rappeler les risques liés au méthylphénidate, les modalités de surveillance et les règles de bonne utilisation.

Le méthylphénidate est un psychostimulant dont la structure chimique est apparentée à celle de l’amphétamine. Il est indiqué dans le trouble déficit de l’attention / hyperactivité (TDAH) chez l’enfant de 6 ans et plus dans le cadre d’une prise en charge globale, lorsque les mesures correctives psychologiques, éducatives, sociales et familiales seules s’avèrent insuffisantes.

Plusieurs spécialités de méthylphénidate sont disponibles et se distinguent en fonction de leur cinétique de libération : Ritaline®, Ritaline LP®, Concerta LP® et Quasym LP®.

Le rapport de l’ANSM présente un état des lieux sur l’utilisation et la sécurité d’emploi du méthylphénidate en France :

Restée presque confidentielle jusqu’en 2004, l’utilisation du méthylphénidate en France est depuis en constante croissance. Elle reste cependant très limitée par rapport à d’autres pays européens ou à l’Amérique du Nord. Le nombre de patients traités en 2012 est d’ailleurs faible comparé au nombre d’enfants qui seraient atteints d’un TDAH en France.

La prescription initiale et les renouvellements annuels réservés réglementairement aux spécialistes et/ou aux services hospitaliers spécialisés en neurologie, psychiatrie ou pédiatrie, n’est pas toujours respectée, on estime qu'environ 10 % des prescripteurs initiaux sont des médecins généralistes exerçant en libéral. L’ANSM a donc rappelé les conditions particulières de prescription et de délivrance de ce stupéfiant, aux professionnels de santé, par une lettre qu’elle leur a adressée en septembre 2012 1.

L’utilisation du méthylphénidate peut engendrer des effets indésirables, notamment en cas d’utilisation au long cours. Une surveillance doit être apportée, en particulier en raison des risques d’effets indésirables neuropsychiatriques, cardiovasculaires et cérébro-vasculaires. Chez l’enfant, il existe un risque potentiel de retard de croissance staturo-pondéral. Les risques de mésusage et de dépendance nécessitent également une surveillance particulière.

Un suivi régulier, en particulier de la tension artérielle, de la fréquence cardiaque, de la taille et du poids chez l’enfant, de l’humeur et du comportement, une réévaluation régulière de la nécessité de poursuivre le traitement 2, ainsi que le respect des conditions d’utilisation permettent de limiter la survenue d’effets indésirables graves.

En raison du profil de sécurité d’emploi du méthylphénidate, de la population pédiatrique à laquelle il s’adresse et du risque de mésusage, des mesures particulières de surveillance et de minimisation des risques (suivi national de pharmacovigilance et d’addictovigilance, analyse des données de vente, conditions particulières de prescription et de délivrance, plan de gestion des risques) ont été mises en place pour ce médicament au niveau national et au niveau européen. Les données de suivi montrent que ces mesures ont permis de limiter les dérives d’utilisation et de confirmer la balance bénéfice/risque positive du méthylphénidate lorsqu’il est utilisé sur la base d’un diagnostic bien établi et dans le respect des conditions d’utilisation définies par les AMM. Les données sur la sécurité d’emploi à long terme du méthylphénidate sont encore limitées. Des études européennes sont en cours dans le cadre du plan de gestion des risques européen.

La brochure informative est destinée à apporter aux patients et à leur entourage les informations nécessaires avant de démarrer un traitement par méthylphénidate :

Une brochure d’information à destination des patients et de leur entourage a été conçue en lien avec les laboratoires et l’association de patients HyperSupers - TDAH France. Intitulée « Vous et le traitement du trouble déficit de l’attention / hyperactivité par méthylphénidate », elle a pour but de rappeler les risques liés à l’utilisation du méthylphénidate, les modalités de surveillance du traitement ainsi que les règles de bonne utilisation.

Pour vous procurer cette brochure :

L’ANSM rappelle que les professionnels de santé doivent déclarer immédiatement tout effet indésirable suspecté d’être dû à un médicament dont ils ont connaissance au centre régional de pharmacovigilance dont ils dépendent géographiquement et dont les coordonnées sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM : www.ansm.sante.fr

Les patients et les associations agréées de patients peuvent également signaler tout effet indésirable à leur centre régional de pharmacovigilance.

Lire aussi :

Lire l'article en entier ansm.sante.fr/Donnees-d-utilisation-et-mesures-visant-a-s...

26/06/2013

Apprendre Autrement avec la Pedagogie Positive - A la maison et à l'école, (re)donnez à vos enfants le goût d'apprendre de Florence Servan-Shreiber, Audrey Akoun, Isabelle Paille

Description de l'ouvrage

28 mars 2013
Votre enfant a des difficultés pour se concentrer et retenir ses leçons ? Vous en avez assez des "crises de tête" qui finissent en pleurs ? Vous rêvez de faire rimer travail scolaire avec plaisir, découverte et réussite ? La Pédagogie positive est faite pour vous. Facile à mettre en oeuvre, cette pédagogie offre une démarche pour apprendre à apprendre, mémoriser, comprendre et structurer... Elle aide les enfants à retrouver le goût de faire leurs devoirs et les ados à adopter une méthode de travail efficace grâce à des outils innovants et simples tels que le Mind Mapping, la gestion mentale... Dans cet ouvrage gaiement illustré, les auteures, psychologues spécialistes de l'éducation, réhabilitent le questionnement et la curiosité des enfants de la maternelle à la fin de leurs études et redonnent confiance aux adultes qui les accompagnent. Leur mission est de révolutionner les méthodes d'apprentissage pour permettre à chacun de réveiller son profond désir d'apprendre, dans la joie et la bonne humeur !
 

BiBiographie de l'auteur

Audrey Akoun est thérapeute cognitivo-comportementaliste et Isabelle Pailleau est psychologue clinicienne du travail et des apprentissages. Thérapeutes familiales et formatrices certifiées en Mind Mapping et gestion mentale, elles sont très actives sur les réseaux sociaux : lafabriqueabonheurs et la page Facebook associée. A elles deux, elles ont sept enfants.

17/06/2013

10 Solutions contre le déficit d'attention chez l'adulte : Comment surmonter l'inattention chronique et atteindre vos objectifs

Voici un livre conseillé par un de nos adhérents particuliérement concerné par ce problème

Description de l'ouvrage

19 novembre 2008 10 SOLUTIONS
Les gens croient que le TDA est un problème qui touche les enfants, mais les enfants
grandissent. Bon nombre d'adultes sont également aux prises avec ce problème. Si vous ou quelqu'un avec qui vous vivez êtes atteint du TDA, vous savez probablement qu'il existe, sur le marché, des ouvrages qui traitent de ce trouble, mais ils sont souvent trop longs ou trop compliqués, ou encore trop rebutants et trop complexes par leur nature clinique. Il vous faut des outils simples pour affronter les situations réelles. Ce livre vous offre exactement ce dont vous avez besoin.