Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/01/2014

RITALINE: Risque rare mais grave de priapisme, alerte la FDA

Une mise en garde sur le risque de priapisme ou érection anormalement longue et douloureuse vient d’être publiée par l’Agence américaine du médicament, en association avec l’utilisation de médicaments à base de méthylphénidate, comme la ritaline, dont l’usage hors AMM est par ailleurs en augmentation. Des cas de priapismes qui restent extrêmement rares mais qui dans 2 cas sur 15 cas recensés aux Etats-Unis, ont nécessité une intervention chirurgicale au niveau du pénis.

Source : fda.gov/DrugSafety (en anglais)

Lire l'info en français : ritaline-risque-rare-derection-longue-et-douloureuse

25/12/2013

Profil de ceux que nous venons d'aider

Bonjour

Voici une brève présentation des familles adhérentes que nous avons aidé ces derniers temps:

- petite fille qui commence à parler depuis qu'elle nous connait mais qui reste très colérique.

- garçon avec un  Trouble obsessionnel Compulsif / Environnement : cousin germain avec "x fragile", tante anorexique, grand père très instable   

- pré- ados intellectuellement précoce (Ile de France et est de la France) L'un a été mis en contact avec une médecin scolaire de son secteur qui nous connait bien, l'autre avec des médecins spécialisés en micronutrition pour adolescents.

- fillette dite en déficit d'attention. Conçue après un retour de couche

- famille de jumeaux prématurés (belge et une autre lyonnaise).

- Ado qui ne veut plus prendre de méthylphénidate  

Nous faisons le voeu d'une bonne évolution pour la nouvelle année qui se présente. 

Bien à vous

Marie l'admin de pétille !

Motivation et estime de soi chez l’adolescent qui a des troubles de l’attention

Il nous arrive d'être contactés par des parents belges concernant notre approche globale et plus naturelle de l'hyperactivité ou du déficit d'attention. Ainsi certains de nos correspondants nous envoient liens ou articles. En voici un  concernant la motivation et estime de soi de l'ado présentant un de ces troubles.

Souce, date, auteur : Analyse UFAPEC juin 2013 par A. Floor

Citer : "" Introduction

Après avoir, dans nos deux précédentes analyses[1], expliqué la complexité du trouble de l’attention ainsi que les défis à relever pour un adolescent TDA/H, nous allons dans cette analyse ébaucher des pistes plus concrètes qui pourraient être mises en place à l’école et à la maison pour accompagner le jeune vers de plus en plus d’autonomie. Un partenariat école-famille est encore plus d’actualité quand l’élève présente des troubles de l’attention. En effet, ce trouble cognitif est très exigeant et énergivore pour l’enseignant et le parent car une stratégie, une méthode qui fonctionne aujourd‘hui ne donnera peut-être aucun résultat demain. Tout semble toujours à recommencer.

Sommaire : La gestion du temps, Garder la motivation à l’école et en famille, Autonomie,Estime de soi,Quelques pistes concrètes pour les enseignants , Conclusion

Lire l'article en entier tda-h-motivation-ado

14/12/2013

Les 100 mots de l'enfant [Poche] Jacques André /collectif

 C’est pas juste », « t’es plus ma copine », « encore » ou « quand je serai grand… » L’enfant ne se contente pas d’apprendre à parler sa langue maternelle, il construit à l’intérieur de celle-ci son dialecte singulier. Au-delà de ces formules enfantines, aller à la rencontre de l’enfant au travers de ses mots, c’est rechercher ceux – chagrin, cauchemar, ennui, innocence, cruel, secrets… – qui permettent de décrire le monde de l’enfance, l’originalité de son expérience.
Ce livre est autant une invitation à écouter et regarder plus et mieux nos enfants qu’à se remémorer le temps de l’enfance. Chacun des 100 mots nous rappelle la particularité de cet âge de la vie où les questions posées ne reçoivent jamais, de la part des adultes, de ré-ponses pleinement satisfaisantes. Car l’enfant est à sa façon un philosophe en herbe, il disserte sur les énigmes de toujours, celles qui ont l’âge de l’homme.

«Pipi», «bobo», «récré», et aussi «âge de raison», «divorce», «hyperactif». En cent mots et avec quatorze coauteurs, le psychanalyste et universitaire Jacques André ouvre les portes de l’enfance - celle des enfants, mais aussi celle des parents. On feuillette, et la madeleine se croque : on est à nouveau petit, et la question «tu as fait tes devoirs ?»résonne comme une menace, ou pour le moins un reproche, tandis que sonne la fin d’un âge d’or où «aller à l’école voulait dire jouer, dessiner, peindre». Plus loin, la madeleine s’émiette devant la rivalité entre frère et sœur ; «C’est déjà mon frère, faut-il en plus que je l’aime ?» En écho de nos propres souvenirs, ce sont les grandes questions des petits qui sont évoquées, notamment celles frappées de non-dits.

04/12/2013

Remerciements d'une doctorante

Reçu ce jour ce message d'une personne que notre association a aidé. 

 FM a écrit le  4 décembre 2013 17:26

Madame, 

Je vous remercie pour les infos dont j'ai pu bénéficier. 

J'ai rendu mon mémoire ce jour sur la prise en charge des enfants hyperactifs, notamment sur le rôle de l'alimentation, de la micronutrition et le rôle des parents, et des différents intervenants auprès des enfants. 

Cordialement, 

FM

25/11/2013

Réunion grand public animée par le Dr Mousain-Bosc 26/11/2013 (34170)

Le Dr Mousain-Bosc tiendra une  réunion grand public le 26 novembre 2013 à 18h30 au palais des sports de Castelnau le Lez 515, chemin de la Monnaie 34170.

Parents, enseignants, orthophonistes et toutes les personnes qui s'intéressent aux troubles de l'attention, à l'hyperactivité, aux troubles du langage écrit ou à l'autisme sont invités à cet évènement gratuit. La mairie de Castelnau le Lez prête en effet une salle à un groupement d'orthophonistes. 

N'hésitez pas à transmettre ce message à votre réseau.

Marie

L'admin du blog pétille

02/11/2013

Troubles des apprentissages. Dictionnaire pratique. de Jérôme Bessac

Parents, Enseignants, Orthophonistes, tous ceux qui sont concernés par les enfants en difficulté scolaire se sentent souvent un peu perdus face aux innombrables sigles, institutions, règlements, concepts que génère l'administration.
..... les vocabulaires administratif, médical, psychologique,scolaire... des troubles des apprentissages « vous envoient sur un autre continent, voire même sur une autre planète ».
Un outil pratique pour se repérer dans la jungle des sigles. Ce dictionnaire vise avant tout à donner à tous ceux concernées par le handicap et, plus particulièrement, par les troubles cognitifs spécifiques et les troubles des apprentissages, non seulement des définitions simples, claires et précises, mais également, pour celles qui le souhaiteraient, les moyens d' « aller plus loin ».
Une documentation fiable et vérifiée. Plutôt que renvoyer vers une bibliographie le lecteur désireux d'« en savoir plus », nous avons préféré lui permettre d'accéder grâce à Internet à une documentation complémentaire fiable et vérifiée. La documentation disponible en ligne dans le domaine du handicap est surabondante, mais hélas
souvent truffée d'affirmations irrationnelles et d'informations erronées inspirées par la sottise quand elles ne le sont pas par le charlatanisme le plus éhonté. Leur validité a été vérifiée à la date de parution de cet ouvrage.

Extrait (de l'extrait) 

Présentation du dictionnaire, de son objet et de son contenu

Voulez-vous scolariser votre enfant dyslexique dans l'école de votre quartier ? La loi vous garantit solennellement ce droit, mais il faut d'abord que vous sachiez que cette école s'appelle «l'école de référence» de votre enfant et qu'elle appartient au «milieu ordinaire». Les publications du ministère de l'Éducation nationale vous indiqueront ensuite bien volontiers que pour obtenir l'aide à laquelle vous avez droit, il faut déposer un dossier à la MDPH mais que ce ne sera qu'après que la CDAPH aura rendu son avis que l'enfant pourra bénéficier d'une AVS. Quant au PPS préconisé par l'EPE, il sera suivi par l'ESS (à laquelle vous appartenez de droit, ainsi que l'ER). Selon son âge votre enfant pourra être accueilli en CLIS ou en ULIS. Au cas où vous seriez perdus, vous pourrez toujours écrire à l'IEN-ASH. Le jeune handicapé est-il en recherche d'emploi ? Il doit bien entendu savoir que le RMI et l'API sont depuis longtemps fusionnés dans le «RSA socle», mais sait-il s'il aura droit à la PPE ? Et s'il est embauché, pourra-t-il bénéficier des aides du FIPHFP ?
Même vertige devant le vocabulaire médical. Il est non seulement légitime mais absolument indispensable que toute démarche scientifique s'appuie sur un vocabulaire précis et qu'au besoin elle le crée. L'exactitude des termes employés est même la marque du discours scientifique. Mais, à la fin d'une consultation, le médecin ou le psychologue n'a pas toujours le temps d'expliquer son diagnostic en termes immédiatement compréhensibles par le patient : tout le monde ne sait pas qu'une aphasie n'est pas une dysphasie, ou ce qu'est exactement une dyssynchronie, un nystagmus ou une paraphrasie, ni ce qu'entend l'orthophoniste ou l'orthoptiste lorsqu'il parle d'«empan visuel» ou de «lexique mental». Ce sont pourtant de tels mots qui risquent fort d'être employés et, s'ils ne sont pas expliqués, peuvent inquiéter davantage des parents venus consulter pour leur enfant.
S'ajoute encore à cela, que dans le domaine du handicap, le vocabulaire est loin d'être neutre. Au cours de sa longue histoire, ce vocabulaire a d'ailleurs fortement évolué et cette évolution est précisément le reflet du changement de regard porté par la société sur le handicap, marque, comme le souligne l'historien Henri-Jacques Stiker, qu'«il n'y a pas de handicap en dehors de structures sociales et culturelles précises». Pour faire évoluer les mentalités et changer le regard que la société porte sur le handicap, il a donc fallu changer les mots. Ainsi, les termes les plus péjoratifs (invalide, incapable, débile mental, arriéré,...) ont-ils aujourd'hui fort heureusement disparu du discours commun sur le handicap, et ont été remplacés par des mots qui tendent à mieux exprimer et de façon plus précise la réalité diverse du handicap : trouble, retard, déficit, difficulté, symptôme, signe,... Mais ces désignations doivent, elles aussi, faire l'objet d'un apprentissage, car elles recouvrent des réalités précises. A son tour, le «monde du handicap» (associations, organismes, administrations,...) a donc non seulement acquis son propre vocabulaire, mais, comme il est naturel, ce vocabulaire évolue constamment avec les avancées du droit : et ici, il ne s'agit plus simplement de savoir que les UPI ont été remplacées par des ULIS, mais de prendre conscience qu'il n'est pas insignifiant de parler d'«altération de fonction» au lieu de «déficience», de «limitation d'activité» à la place d'«incapacité», et de comprendre que ce qu'on appelait «l'éducation spéciale» doit en fait prendre en compte des «enfants à besoins particuliers» et qu'une personne «handicapée» est en fait une personne «en situation de handicap» car cela indique bien que c'est son environnement matériel et social qui la handicape.

(...)
 

Biographie de l'auteur

 

Jérome BESSAC a été Directeur éditorial aux éditions Quillet puis au Livre de Paris. Directeur éditorial branche
Encyclopédies et dictionnaires chez Hachette Livre, il a ensuite pris la direction éditoriale d Hachette multimedia. Il assume aujourd'hui la responsabilité éditoriale des Éditions Tom Pousse.


20/10/2013

Quelle supplémentation en micronutriments des femmes enceintes ?

La majorité d'entre nous se prépare pour un voyage qu'il soit grand ou petit mais peu se préparent à la grande aventure humaine qu'est la grossesse. Il est important pourtant de renforcer les gènes et de pallier aux carences en vitamine et autre dès le désir de grossesse et ce autant pour la mère que pour le père.

Source :www.medscape.fr/  Brigitte Blond 22 mars 2012 

Citer : "Organisé à l'initiative du Dr Christine Van Egroo, nutritionniste, le 1er Congrès de médecine périconceptionnelle In Utero "  a permis de faire le point sur les indications de la supplémentation en période périconceptionnelle, en fonction des carences des femmes françaises et des corrélations entre déficit d'apports et pathologies de la mère et/ou de l'enfant.

Les femmes enceintes en France sont manifestement en déficit d'apport d'un certain nombre de micronutriments........ toute substance ingérée peut laisser des traces, indirectement sur la machinerie épigénétique ou directement des marques épigénétiques, qui peuvent perdurer et dont on ne sait pas si leurs effets sont réversibles… . »

>Pourquoi une supplémentation ? 

La vitamine D en fin de grossesse

L'iode et les folates à cette période cruciale, périconceptionnelle

Le fer, à doser en début de grossesse

Lire l'article en entier (gratuit mais sous abonnement) medscape.fr/pediatrie

 

30/08/2013

Les sodas associés à des problèmes comportementaux chez les enfants

Source : lanutrition.fr Marie-Céline Jacquier - Mardi 27 Août 2013 

Citer : "Les enfants qui boivent des sodas au moins quatre fois par jour ont deux fois plus de risque de comportements agressifs que ceux qui n’en consomment pas."

"Chez les adolescents, il avait déjà été prouvé que la consommation de sodas était associée à des comportements agressifs, de la dépression et des pensées suicidaires. Mais qu’en est-il chez les jeunes enfants ? Une nouvelle étude à paraître dans Journal of Pediatrics montre l'existence de problèmes comportementaux chez les enfants consommant des sodas." 

".........Les chercheurs ont demandé aux mères combien de fois par jour leurs enfants buvaient des sodas, des jus de fruits, mangeaient des bonbons, et le temps qu’ils passaient devant la télévision. Elles ont aussi rempli un questionnaire sur le comportement de leur enfant et un autre pour détecter des signes de dépression maternelle. Elles devaient aussi signaler les problèmes de violence conjugale et d’incarcération paternelle.....Résultats : 43 % des enfants consommaient des sodas au moins une fois par jour et 4 % au moins 4 fois par jour. L’agressivité, le repli sur soi et les problèmes d’attention étaient tous associés avec la consommation de sodas. "

Source

Suglia SF, Solnick S, Hemenway D. Soft Drinks Consumption Is Associated with Behavior Problems in 5-Year-Olds. J Pediatr. 2013 Aug 19. pii: S0022-3476(13)00736-1. doi: 10.1016/j.jpeds.2013.06.023.

21/08/2013

la Psycho Bio Acupressure

Je viens de recevoir une newsletter concernant l'anniversaire du décès du "fondateur"  de la Psycho Bio Acupressure, le Docteur Pierre Noël Delatte. C'est une maman adhérente de notre association qui était très contente des bienfaits de sa méthode sur son enfant. (En savoir plus et trouver des praticiens psycho-bio-acupressure)

La P.B.A. est une technique qui permet instantanément de gérer soi-même ses émotions pour des problèmes simples. 

     Mais aussi des praticiens entraînés à son utilisation, prennent en charge nos blocages émotionnels hérités du passé, pour en finir par exemple avec les échecs à répétition. C'est une sorte d'acupuncture sans aiguille donc idéale pour les enfants ! 

  Nous remettons donc en lumière ses livres parus : 5 points, un point c'est tout !, 5 points pour mon bébé, ainsi que Libérez-vous de vos blocages ! Le manuel de référence de la PBA (Psycho-Bio-Acupressure).

Une adhérente suite à la publication de ce billet nous écrit :"J'ai vu votre topo sur le PBA. J'ai essayé ça aussi pour mon fils, mon mari et moi. Mon mari a fait deux séances. Sur le moment, ça lui a fait du bien. Je ne sais pas si c'est durable. Peut-être que oui ; on n'en a pas reparlé. Sur moi, ça n'a rien fait, mais je crois que je suis une sacrée coriace. Mon fils a fait lui aussi une séance. Et je crois qu'il est moins jaloux depuis. En plus, il a bien aimé. Je le ramènerai peut-être un jour,...."

Je vous laisse aussi lire les commentaires sur cet ouvrage en cliquant sur l'image ci-dessous :  

18/07/2013

Données d’utilisation et mesures visant à sécuriser l’emploi du méthylphénidate en France

source ansm.sante Date :17/07/2013  auteur L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 

 Le méthylphénidate (Ritaline®, Ritaline LP®, Concerta LP®, Quasym LP®) est indiqué dans le cadre de la prise en charge du trouble déficit de l’attention / hyperactivité (TDAH) chez l’enfant de 6 ans et plus, lorsque les mesures correctives psychologiques, éducatives, sociales et familiales seules s'avèrent insuffisantes.

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) rend public un rapport faisant un état des lieux sur son utilisation et sa sécurité d’emploi en France.

En raison des effets indésirables potentiels du méthylphénidate, de la population pédiatrique à laquelle il s’adresse et du risque de mésusage, les médicaments en contenant font l’objet d’une surveillance renforcée en pharmacovigilance comme en addictovigilance et de mesures de minimisation des risques mises en place par l’ANSM et l’agence européenne du médicament (EMA).

Les données collectées et présentées dans ce rapport montrent que ces mesures ont permis de limiter les dérives d’utilisation et de confirmer la balance bénéfice/risque positive du méthylphénidate lorsqu’il est utilisé sur la base d’un diagnostic bien établi et dans le respect des conditions d’utilisation définies par les Autorisations de Mise sur le Marché (AMM). L’ANSM maintient le suivi national de pharmacovigilance et d’addictovigilance des médicaments contenant du méthylphénidate mis en place depuis 2006.

L’ANSM met par ailleurs à disposition des patients et de leur entourage, une brochure informative intitulée « Vous et le traitement du trouble déficit de l’attention / hyperactivité par méthylphénidate » qui a pour but de rappeler les risques liés au méthylphénidate, les modalités de surveillance et les règles de bonne utilisation.

Le méthylphénidate est un psychostimulant dont la structure chimique est apparentée à celle de l’amphétamine. Il est indiqué dans le trouble déficit de l’attention / hyperactivité (TDAH) chez l’enfant de 6 ans et plus dans le cadre d’une prise en charge globale, lorsque les mesures correctives psychologiques, éducatives, sociales et familiales seules s’avèrent insuffisantes.

Plusieurs spécialités de méthylphénidate sont disponibles et se distinguent en fonction de leur cinétique de libération : Ritaline®, Ritaline LP®, Concerta LP® et Quasym LP®.

Le rapport de l’ANSM présente un état des lieux sur l’utilisation et la sécurité d’emploi du méthylphénidate en France :

Restée presque confidentielle jusqu’en 2004, l’utilisation du méthylphénidate en France est depuis en constante croissance. Elle reste cependant très limitée par rapport à d’autres pays européens ou à l’Amérique du Nord. Le nombre de patients traités en 2012 est d’ailleurs faible comparé au nombre d’enfants qui seraient atteints d’un TDAH en France.

La prescription initiale et les renouvellements annuels réservés réglementairement aux spécialistes et/ou aux services hospitaliers spécialisés en neurologie, psychiatrie ou pédiatrie, n’est pas toujours respectée, on estime qu'environ 10 % des prescripteurs initiaux sont des médecins généralistes exerçant en libéral. L’ANSM a donc rappelé les conditions particulières de prescription et de délivrance de ce stupéfiant, aux professionnels de santé, par une lettre qu’elle leur a adressée en septembre 2012 1.

L’utilisation du méthylphénidate peut engendrer des effets indésirables, notamment en cas d’utilisation au long cours. Une surveillance doit être apportée, en particulier en raison des risques d’effets indésirables neuropsychiatriques, cardiovasculaires et cérébro-vasculaires. Chez l’enfant, il existe un risque potentiel de retard de croissance staturo-pondéral. Les risques de mésusage et de dépendance nécessitent également une surveillance particulière.

Un suivi régulier, en particulier de la tension artérielle, de la fréquence cardiaque, de la taille et du poids chez l’enfant, de l’humeur et du comportement, une réévaluation régulière de la nécessité de poursuivre le traitement 2, ainsi que le respect des conditions d’utilisation permettent de limiter la survenue d’effets indésirables graves.

En raison du profil de sécurité d’emploi du méthylphénidate, de la population pédiatrique à laquelle il s’adresse et du risque de mésusage, des mesures particulières de surveillance et de minimisation des risques (suivi national de pharmacovigilance et d’addictovigilance, analyse des données de vente, conditions particulières de prescription et de délivrance, plan de gestion des risques) ont été mises en place pour ce médicament au niveau national et au niveau européen. Les données de suivi montrent que ces mesures ont permis de limiter les dérives d’utilisation et de confirmer la balance bénéfice/risque positive du méthylphénidate lorsqu’il est utilisé sur la base d’un diagnostic bien établi et dans le respect des conditions d’utilisation définies par les AMM. Les données sur la sécurité d’emploi à long terme du méthylphénidate sont encore limitées. Des études européennes sont en cours dans le cadre du plan de gestion des risques européen.

La brochure informative est destinée à apporter aux patients et à leur entourage les informations nécessaires avant de démarrer un traitement par méthylphénidate :

Une brochure d’information à destination des patients et de leur entourage a été conçue en lien avec les laboratoires et l’association de patients HyperSupers - TDAH France. Intitulée « Vous et le traitement du trouble déficit de l’attention / hyperactivité par méthylphénidate », elle a pour but de rappeler les risques liés à l’utilisation du méthylphénidate, les modalités de surveillance du traitement ainsi que les règles de bonne utilisation.

Pour vous procurer cette brochure :

L’ANSM rappelle que les professionnels de santé doivent déclarer immédiatement tout effet indésirable suspecté d’être dû à un médicament dont ils ont connaissance au centre régional de pharmacovigilance dont ils dépendent géographiquement et dont les coordonnées sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM : www.ansm.sante.fr

Les patients et les associations agréées de patients peuvent également signaler tout effet indésirable à leur centre régional de pharmacovigilance.

Lire aussi :

Lire l'article en entier ansm.sante.fr/Donnees-d-utilisation-et-mesures-visant-a-s...

13/07/2013

Nuage ne se sent pas à la hauteur : La confiance en soi, A partir de 6 ans de Sylvie Sarzaud

Bonjour

Un adhérent nous recommande vivement un petit livre sur l'estime de soi. J'ai voulu en savoir plus et découvert qu'il y avait toute une collection (les caprices, l'arrivée du petit frère, le deuil, la timidité ....)

Description de l'ouvrage

20 octobre 2011 Les contes thérapeutiques
Nuage se sent nul : il ne sait pas voler aussi haut que le majestueux Etoile, et il n'est pas aussi rapide que le vif Eclair. Quand son tour arrive à l'entraînement, c'est avec terreur qu'il regarde le ciel. Il a la tête qui tourne et entend les autres ricaner. Selon lui, il n'a aucune des qualités qu'on attend d'un faucon. Mais un face-à-face avec un serpent du désert va lui prouver le contraire...
 
 Sylvie Sarzaud a été professeur des écoles. Elle est actuellement sophrologue et s'est formée aux techniques métaphoriques sur lesquelles reposent ces contes. Elle exerce en Bretagne.

Les contes thérapeutiques sont des histoires à lire entre parents et enfants pour traverser les petites épreuves du quotidien.

 

Les contes proposés dans cette collection illustrent les stratégies mises en place par l'enfant pour résoudre son problème et proposent, de façon métaphorique, des possibilités de dénouement utiles à son équilibre et à son bien-être psychologique.

Les héros de ces contes offrent à l'enfant des occasions de percevoir la situation autrement, d'un autre point de vue, plus positif.

En s'identifiant à eux, l'enfant va puiser à son tour dans ses propres ressources pour trouver un dénouement heureux.

Chaque conte se termine par un « Mode d'emploi » qui explique le problème de chaque protagoniste (Grinzing, Caneton, Petite Feuille, Nuage...). L'auteur nous rappelle ici en quoi un conte est thérapeutique et ce que l'on peut en attendre mais également comment renforcer son intention thérapeutique.

Sylvie Sarzaud est sophrologue. Elle exerce son métier dans le Morbihan. Sylvie Sarzaud est également présente chez les libraires.

Les enfants lui doivent déjà une poignée de Contes thérapeutiques ayant de très jolis titres. Petite sélection :

Petit violon : le trio se sépare (Organisation Eds D’, 2011) qui traite de la séparation et du divorce.
Nuage ne se sent pas à la hauteur (Organisation Eds D’, 2011) traitant de la confiance en soi.
Petite feuille n’aime pas le vent (Organisation Eds D’, 2011) illustrant l’autonomie.

- See more at: http://www.sophrologie-actualite.fr/2012/06/22/livre-cap-vers-une-grossesse-paisible-ou-presque-de-sylvie-sarzaud/#sthash.3FsqVYWP.dpuf

Sylvie Sarzaud est sophrologue. Elle exerce son métier dans le Morbihan. Sylvie Sarzaud est également présente chez les libraires.

Les enfants lui doivent déjà une poignée de Contes thérapeutiques ayant de très jolis titres. Petite sélection :

Petit violon : le trio se sépare (Organisation Eds D’, 2011) qui traite de la séparation et du divorce.
Nuage ne se sent pas à la hauteur (Organisation Eds D’, 2011) traitant de la confiance en soi.
Petite feuille n’aime pas le vent (Organisation Eds D’, 2011) illustrant l’autonomie.

- See more at: http://www.sophrologie-actualite.fr/2012/06/22/livre-cap-vers-une-grossesse-paisible-ou-presque-de-sylvie-sarzaud/#sthash.3FsqVYWP.dpuf

Sylvie Sarzaud est sophrologue. Elle exerce son métier dans le Morbihan. Sylvie Sarzaud est également présente chez les libraires.

Les enfants lui doivent déjà une poignée de Contes thérapeutiques ayant de très jolis titres. Petite sélection :

Petit violon : le trio se sépare (Organisation Eds D’, 2011) qui traite de la séparation et du divorce.
Nuage ne se sent pas à la hauteur (Organisation Eds D’, 2011) traitant de la confiance en soi.
Petite feuille n’aime pas le vent (Organisation Eds D’, 2011) illustrant l’autonomie.

Sylvie Sarzaud a également proposé Petits dialogues initiatiques avec son chat (Ambre Editions, 2011), un texte original qui nous rappelle que le bonheur est souvent tout près de nous.

La sophrologue sort ce mois-ci un ouvrage intitulé Cap vers une grossesse paisible , ou presque chez Ambre Editions.

Le livre raconte le parcours d’une femme enceinte et s’adresse essentiellement à celles qui vivent une grossesse faite de sautes d’humeur, de grosses fatigues et de petits tracas.

La sophrologie est l’un des moyens qui permettent de mieux vivre cette étape de la vie. Elle permet notamment de mieux préparer son accouchement.

Si vous souhaitez communiquer avec Sylvie Sarzaud, vous pouvez le faire via la page FaceBook dédié au livre.

- See more at: http://www.sophrologie-actualite.fr/2012/06/22/livre-cap-vers-une-grossesse-paisible-ou-presque-de-sylvie-sarzaud/#sthash.JbdoNWGF.dpuf

Sylvie Sarzaud est sophrologue. Elle exerce son métier dans le Morbihan. Sylvie Sarzaud est également présente chez les libraires.

Les enfants lui doivent déjà une poignée de Contes thérapeutiques ayant de très jolis titres. Petite sélection :

Petit violon : le trio se sépare (Organisation Eds D’, 2011) qui traite de la séparation et du divorce.
Nuage ne se sent pas à la hauteur (Organisation Eds D’, 2011) traitant de la confiance en soi.
Petite feuille n’aime pas le vent (Organisation Eds D’, 2011) illustrant l’autonomie.

Sylvie Sarzaud a également proposé Petits dialogues initiatiques avec son chat (Ambre Editions, 2011), un texte original qui nous rappelle que le bonheur est souvent tout près de nous.

La sophrologue sort ce mois-ci un ouvrage intitulé Cap vers une grossesse paisible , ou presque chez Ambre Editions.

Le livre raconte le parcours d’une femme enceinte et s’adresse essentiellement à celles qui vivent une grossesse faite de sautes d’humeur, de grosses fatigues et de petits tracas.

La sophrologie est l’un des moyens qui permettent de mieux vivre cette étape de la vie. Elle permet notamment de mieux préparer son accouchement.

Si vous souhaitez communiquer avec Sylvie Sarzaud, vous pouvez le faire via la page FaceBook dédié au livre.

- See more at: http://www.sophrologie-actualite.fr/2012/06/22/livre-cap-vers-une-grossesse-paisible-ou-presque-de-sylvie-sarzaud/#sthash.JbdoNWGF.dpuf

26/06/2013

Apprendre Autrement avec la Pedagogie Positive - A la maison et à l'école, (re)donnez à vos enfants le goût d'apprendre de Florence Servan-Shreiber, Audrey Akoun, Isabelle Paille

Description de l'ouvrage

28 mars 2013
Votre enfant a des difficultés pour se concentrer et retenir ses leçons ? Vous en avez assez des "crises de tête" qui finissent en pleurs ? Vous rêvez de faire rimer travail scolaire avec plaisir, découverte et réussite ? La Pédagogie positive est faite pour vous. Facile à mettre en oeuvre, cette pédagogie offre une démarche pour apprendre à apprendre, mémoriser, comprendre et structurer... Elle aide les enfants à retrouver le goût de faire leurs devoirs et les ados à adopter une méthode de travail efficace grâce à des outils innovants et simples tels que le Mind Mapping, la gestion mentale... Dans cet ouvrage gaiement illustré, les auteures, psychologues spécialistes de l'éducation, réhabilitent le questionnement et la curiosité des enfants de la maternelle à la fin de leurs études et redonnent confiance aux adultes qui les accompagnent. Leur mission est de révolutionner les méthodes d'apprentissage pour permettre à chacun de réveiller son profond désir d'apprendre, dans la joie et la bonne humeur !
 

BiBiographie de l'auteur

Audrey Akoun est thérapeute cognitivo-comportementaliste et Isabelle Pailleau est psychologue clinicienne du travail et des apprentissages. Thérapeutes familiales et formatrices certifiées en Mind Mapping et gestion mentale, elles sont très actives sur les réseaux sociaux : lafabriqueabonheurs et la page Facebook associée. A elles deux, elles ont sept enfants.

10/06/2013

Témoignage d'Angèle, Paris

Notre association a été approchée par une mamie parisienne en 2010. Elle adhérait pour Gabin "très, très gigoteur" de 7 ans. Il était au bord de l'exclusion. Nous avons donné les coordonnées de deux médecins "micronutrition". Les parents sont allés voir l'un d'eux et son petit fils s'en est trouvé vite mieux. Nous avons sympathisé avec Angèle. Nous nous sommes même vues pendant un séjour à Paris. C'était en 2011, elle me disait que ses enfants étaient inquiets car ils trouvaient qu'elle devenait de plus en plus confuse. Son médecin de ville venait de la mettre sous anti-dépresseur et somnifère. Je lui ai conseillé d'aller voir un neurologue qui préconise la nutrithérapie proche de chez elle.

Vu l'âge d'Angèle, cela a mis du temps à agir, 3 mois pour rétablir la clarté des idées/ 6 mois pour avoir 4/5 heures de sommeil nocturne d'affilé. Son médecin de ville lui fait la tête. Mais cela lui est égal.

C'est Angèle qui aide maintenant ses amies plus jeunes. Mais elle n'ose pas leur parler de la micronutrition.

Je viens d'avoir au téléphone le papa de Gabin. Il venait enfin de lire le livre du Dr Mousain-Bosc. Cela lui a fait tilt car il a réalisé le lien génétique entre Angèle et son fils. Lui-même est dyslexique et il présente des symptomes de jambe sans repos. Il m'a avoué avoir été sceptique sur les prescriptions du neurologue mais vu l'amélioration de son fils il a laissé faire (sa mère a jeté les autres médicaments à la poubelle ....). Il regrette que ce genre de médecine ne soit quasiment pas prise en charge par la Sécurité Sociale. Il va aller voir pour lui-même le médecin qui a pris en charge sa maman.


08/06/2013

La Fondation David Lynch

La Fondation David Lynch (*),  a été créé en 2005 pour financer la mise en œuvre de méthodes anti-stress scientifiquement prouvées ( y compris la méditation transcendantale), pour les populations à risque comme les élèves des quartiers urbains mal desservis; anciens combattants souffrant de stress post-traumatique et de leurs familles; Amérindiens souffrent de diabète, les maladies cardiovasculaires et les taux élevés de suicide, les hommes sans-abri qui participent aux programmes de rentrée qui s'efforcent de surmonter les dépendances et les adultes incarcérés.

La Fondation finance aussi la recherche universitaire et l'école de médecine pour évaluer les effets du programme sur le rendement scolaire, le TDAH et les autres troubles de l'apprentissage, l'anxiété, la dépression, la toxicomanie, les maladies cardiovasculaires, le syndrome de stress post-traumatique, et le diabète.

(*) David Lynch est un cinéaste, photographe,musicien, peintre américain. 

En savoir plus : davidlynchfoundation.org/schools

Revue de presse juin 2013

J'avoue qu'à l'heure d'internet "pour tous" avoir du mal à comprendre que des parents donnent aussi facilement du méthylphénidate. D'autant que les effets secondaires très lourds ne sont pas décrits que sur la toile mais aussi sur la notice d'accompagnement. Nous avons par exemple des jeunes adhérents à notre association qui sont devenus dépendants. Les parents dans ce cas là sont plus que démunis, ils sont délaissés par les médecins prescripteurs. Notre blog permet aux parents d'envisager une voie plus "soft" (je ne dirai pas naturelle car la micronutrition a aussi des composés allopathiques).

La ritaline®, c'est comme la nicotine !!!! 

En tapant le mot ritaline sur un moteur de recherche, voici des exemples non exhaustifs d'articles alarmants que l'on trouve sur ce sujet.

Source pourquoi-docteur.nouvelobs.com › Question d'actu‎ par avec | Publié le 31 Mai 2013 Citer " Les ventes de ce médicament prescrit aux enfants souffrant d'hyperactivité ont bondi de 70% en 5 ans  ...Lire en entier :  Faut-il s'inquiéter de l'augmentation des ventes de Ritaline® ...

  • Source    www.elle.fr › Societe › News‎ 
    Par Norine Raja - Le 29/05/2013
     
    ""....Autre constatation : sur la même période, l’âge médian des consommateurs de ces médicaments est passé de 15 ans à 13 ans. Aussi surnommé la « Kiddy Coke  (la drogue des enfants), ce médicament est classé parmi les stupéfiants.""Lire en entier : Hyperactivité: l'explosion des ventes de Ritaline® inquiète - societe ...
  •  

    Source  www.viva.presse.fr/ritaline-les-prescriptions-ont-augmente-de-55-en-cin...
     
    Par Clémentine Ronseaux Date 29 mai 2013 – "Pourtant, malgré ces incertitudes, le laboratoire de recherche Celtipharm a fait le constat que le nombre de boîtes vendues en France s'est accru d'environ 70 % en cinq ans. Plus de la moitié ont été vendues sous la marque Ritaline® (55 %), devant Concerta (24,5 %) et Quasym (20,1 %). Le nombre de patients traités a augmenté encore plus fortement au cours de la même période : +83 % et même +114 % chez les moins de 20 ans. Lire en entier Ritaline® : les prescriptions ont augmenté de 55% en cinq ans | Viva ...
  • Source  www.marieclaire.fr › Bien-être › Actualités santé‎ Par marieclaire.fr / News Publié le 30 mai 2013 |
  • Citer " Surnommée "la cocaïne des enfants", la Ritaline® a connu une progression de ses ventes de 70 % en cinq ans ........ L’Ordre national des Pharmaciens indique que la prescription de ce médicament est initialement « réservée à certains médecins spécialistes exerçant dans les centres du sommeil, en neurologie, en pédiatrie et en psychiatrie. » Pire, la Haute autorité de santé (HAS) recommande de n’utiliser la Ritaline® qu’en « seconde intention » et insiste sur le fait que« des incertitudes demeurent sur les effets à moyen et long terme.»  .... les experts de la HAS évoquent un « risque d’usage détourné, de mésusage ou d’abus », notamment dû au risque de dépendance. " Lire en entier: La ritaline®, une drogue en vente libre pour les enfants ? - Marie Claire

07/06/2013

Troubles de l'attention chez l'enfant : Prise en charge psychologique de Jacques Thomas, Célia Vaz-Cerniglia, Guy Willems

Voici le livre que je suis en train de lire en ce moment ....

Description de l'ouvrage

28 novembre 2007 Psychologie
Distrait, dispersé, souvent agité, l'enfant souffrant de troubles de l'attention se décourage souvent, devient passif, poreux aux sollicitations extérieures. De moins en moins capable d'établir une continuité dans ses pensées, l'enfant n'arrive plus à se concentrer. Les mauvaises notes et autres conséquences scolaires s'accompagnent des critiques des enseignants et des parents. Le psychologue qui prend en charge cet enfant se pose de nombreuses questions : comment observer et comprendre l'enfant, les parents et les enseignants ? Comment apprécier les signes discrets d'inattention et les cas de décrochage ? Par quels moyens distinguer les troubles de l'attention des difficultés de langage, de lecture et d'écriture ? Comment remédier aux difficultés de mémorisation ? Cet ouvrage a pour objectif de puiser dans la psychologie, la psychanalyse, la neuropsychologie, les sciences cognitives et la pédagogie des outils pour accompagner efficacement l'enfant inattentif : compréhension du contexte (famille, enseignants), moyens d'évaluation et de prise en charge de l'enfant, suivi de l'entourage. Les psychologues, orthophonistes, pédiatres ainsi que toutes les personnes confrontées aux troubles de l'attention et aux difficultés de scolarité s'intéresseront à ce sujet.

Biographie de l'auteur

Jacques Thomas est pédopsychiatre.
Célia Vaz-Cerniglia est psychologue, maître de conférences en psychologie du développement.
Guy Willems est neuropédiatre et neuropsychiatre.

23/05/2013

Les secrets d'une bonne concentration : Se concentrer pour tout réussir de Florence Vertanessian

Qui ne s'est retrouvé un bon livre en main envahi d'idées parasites, de pensées obsédantes empêchant la lecture, la détente, le calme… Cette difficulté à canaliser sa pensée signe que la concentration fait défaut ! La fatigue,l'anxiété, la confusion, la déprime et le manque de mémoire en sont les symptômes. Ne plus être la proie de bruits intérieurs et extérieurs perturbants, savoir focaliser son attention sur une idée, une tâche, une situation en se détachant du reste, voilà ce que vise l'apprentissage de la concentration. Grâce aux exercices ici proposés, chacun pourra : Porter toute son attention sur soi (corps/mental) et faire la part de ce qu'il maîtrise et de ce qui lui échappe. Se débarrasser des pensées « toxiques » et des tensions du corps pour gagner en énergie. Etre efficace et se fixer un objectif précis sans se laisser distraire, mobiliser toutes ses facultés pour atteindre le résultat. La concentration, ça s'apprend… et la réussite aussi !
 
L'auteur, Florence Vertanessian est sophrologue à Montpellier 

 

Un livre pour les parents et pour les enfants!

Conseils, exercices de respiration, recettes de cuisines et tests, ce livre fourmille d'idées et de conseils très efficaces pour booster sa concentration et celle de nos enfants 

10/05/2013

Le bon choix au supermarché : 700 aliments analysés de Thierry Soucca

Parce que la première disposition à prendre pour améliorer le bien être d'un enfant ou d'un jeune c'est son alimentation, voici le livre d'un journaliste scientifique

 

25 avril 2013 MANGEZ CECI
Il existe des milliers d'aliments en supermarché. Comment être sûr(e) de faire le bon choix pour la santé lorsqu'on fait ses courses ? Comment faire la différence entre les produits sains et ceux qui sont bourrés de calories, d'amidon modifié, d'additifs et de graisses dangereuses ? Impossible sans ce livre, devenu une référence.

Dans cette nouvelle édition entièrement mise à jour, nous avons analysé et évalué plus de 700 aliments du supermarché. Vous n'avez plus qu'à suivre le guide !
Rayon par rayon, vous identifiez visuellement les produits de bonne qualité nutritionnelle et ceux qu'il vaut mieux éviter. Vous saurez notamment que :

- Les yaourts Taillefine sont allégés en graisses mais bourrés d additifs inutiles
- Les bâtonnets de crabe contiennent plus de sucres que de protéines
- L'huile isio4 est bien meilleure pour la santé que Fruit d Or oméga 3 et 6
- Le jambon sec d'Auvergne est deux fois moins salé que le jambon d'Aoste

Notre avis : 

Ce guide permet de mieux s'y retrouver dans son supermarché et de mieux choisir les produits en fonction de leur composition. C'est clair, pédagogique, des pages entières sont réservées à la comparaison des produits entre eux (les meilleurs yaourts et les pire...) dans chaque catégorie, pain, gateaux, desserts, plats cuisinés, biscuits apéritifs... A recommander vivement pour déjouer les arguments marketing souvent trompeurs et choisir des produits bons ou meilleurs pour la santé.

12/04/2013

Suites à la pétition

Notre association se fait le relais de la pétition d'une maman (petition/Halte_aux_traitements_par_psychostimulants_stupe...) .

Voici quelques réactions de "signataires"

"Bonjour,

J'ai bien sûr signé la pétition et diffusé autour de moi...d'autant que nous avons maintenant un service hospitalier entièrement dévoué au traitement médicamenteux

Alors que je continue dans ma pratique d'orthophoniste à constater l'inefficacité et la dangerosité de ces traitements, jeunes en échec scolaire et en état de dépendance psychique après des années de traitement !!

Bien cordialement"" 


"Voici le portrait de ma fille a 5 ans : Pour les enseignants ( dès la maternelle)  : "agitée", "hyperactive", "inépuisable" "fatigante"....
Pour le CHU  : hyperactive, "troubles de l'attention"....  leur proposition : méthylphénidate, orthophonie.
Nous avons tout refusé 
Aujourd'hui notre fille a 20 ans , est en études supérieures, est "hors norme" dans son énergie et son autonomie, croque la vie à pleines dents, déteste l'ennui , est très heureuse et complètement socialisée.
Notre "instinct" de parents et notre patience (il en a fallu beaucoup) ont évité sa marginalisation scolaire et la perte de son tempérament.
Alors un petit conseil : croire les médecins et les enseignants oui mais ne pas forcément accepter les solutions "de tranquillité"qui peuvent détruire un enfant."

14/01/2013

Asthme, allergies, eczéma: la nourriture fast-food augmenterait ces risques de maladies pour les enfants

source huffingtonpost.fr Date : 14/01/2013 Par Stanislas Kraland

Selon une étude publiée lundi 14 janvier, les enfants et les adolescents qui consomment de la nourriture de type fast-food plus de trois fois par semaine ont un risque accru de souffrir d'asthme sévère, de rhinite allergique et d'eczéma.

Trois fois, c'est beaucoup, mais cela arrive. L'étude se fonde sur des données obtenues sur 319.000 adolescents âgés de 13 à 14 ans, et 181.000 enfants âgés de six à sept ans, participant à une grande étude internationale sur l'asthme et les allergies pendant l'enfance (ISAAC) entamée en 1991 et impliquant une centaine de pays au total.

Asthme : une augmentation de 39% chez les adolescents ...

Lire l'article en entier nourriture-fast-food-risque-maladies-enfants

06/01/2013

Le sommeil de votre enfant [Poche] d'Anne Bacus

La méthode D'anne Bacus est très bien, simple et rassure les parents sur le sommeil de leurs enfants. Ses conseils sont efficaces et pérennes. Des habitudes qui rassurent bébé et lui assurent un sommeil de qualité. De toute façon mieux vaut tout tenter plutôt que de dormir avec son enfant pour éviter qu'il ne pleure...

 

23/12/2012

Le bon choix pour vos enfants : Les meilleurs aliments de 0 à 16 ans

Il existe des centaines d'aliments destinés aux 0-16 ans. Comment être sûr(e) de faire le bon choix pour ses enfants lorsqu'on fait ses courses ? Quels menus privilégier dans une chaîne de restauration rapide ? Les réponses sont dans ce livre. Nous avons passé à la loupe, analysé et évalué plus de 600 aliments du supermarché et de la restauration rapide, spécifiquement destinés aux enfants. Vous n'avez plus qu'à suivre le guide ! Rayon par rayon, vous identifiez visuellement les produits de bonne qualité nutritionnelle et ceux qu'il vaut mieux éviter. Vous saurez notamment : Quel est le meilleur lait premier âge ; Quels petits pots sont les plus riches en légumes verts ; Quelles barres de céréales contiennent le moins d'additifs. Quels biscuits donner au goûter ; Quels poissons panés acheter ; Quel sirop est le plus riche en fruits ; Quels colorants posent vraiment problème. Illustré et facile à utiliser, ce livre est aussi un guide complet de nutrition pratique qui donne toutes les règles pour se nourrir sainement, décoder une étiquette et déjouer le marketing des vraies et fausses promesses. Afin que vos enfants grandissent bien, en bonne santé et sans carence.

04/11/2012

Aider Son Enfant à gérer l'Impulsivité et l'Attention

Présentation

Souvent démuni devant le manque d’attention ou de maîtrise de soi de votre enfant, vous ne disposez pas toujours des ressources nécessaires pour l’aider à apprivoiser ses lacunes et, plus tard, à les corriger. Attentix à la maison propose bon nombre d’outils éprouvés en clinique qui vous aideront à atteindre cet objectif.

 

Pratique, simple à utiliser, souple et laissant une large place à votre créativité, cette méthode d’intervention novatrice vise à stimuler l’imaginaire de votre enfant afin qu’il développe les compétences qui lui permettront d’être plus attentif et moins impulsif.

 

C’est dans l’univers d’Attentix et de toute sa bande que votre enfant découvrira avec vous des stratégies gagnantes.

12/10/2012

Coup de coeur octobre 2012

Deux professeurs de médecine français viennent de faire un livre référence (le Guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux) dans lequel ils recensent 50 % de médicaments inutiles, 20 % de mal tolérés et 5 % de "potentiellement très dangereux". Ils en extraient, une liste de 56 médicaments à retirer dans l'intérêt des malades, sans tenir aucun compte de l'impact industriel ou des chantages à l'emploi. Parmi ceux-ci figurent des médicaments psychiatriques et neurologiques: des antidépresseurs, qui selon ce guide, présentent des risques importants d'accidents psychiatriques (hallucinations, violences, suicides).Les psychostimulants Ritaline et Concerta (méthylphénidate) dont la prescription est controversée pour les troubles de l'attention chez l'enfant. Vous ne pouvez vous imaginer le soulagement de voir dénoncé les redoutables dérives d'une médecine technocratique, monopoliste, financiarisée et industrialisée à outrance. Ce guide ravive la mémoire des praticiens selon laquelle SCIENCE SANS CONSCIENCE N'EST QUE RUINE DE L’ÂME.

05/09/2012

La Revanche des nuls en orthographe d'Anne-Marie Gaignard

Description de l'ouvrage Date de publication: 29 août 2012 | Série: Documents, Actualités, Société « Anne-Marie ne sera même pas capable de balayer les couloirs d’un hôpital ! » Cette sentence familière à bon nombre de naufragés de l’orthographe, Anne-Marie Gaignard l’a entendue enfant, avant d’être diagnostiquée dyslexique et abandonnée à son sort. Elle-même persuadée d’être « nulle », elle traîne sa mauvaise orthographe jusqu’à la première partie de sa vie professionnelle. Lire un livre, écrire une carte, rédiger un mail : les gestes du quotidien deviennent une épreuve et un véritable tourment. Son ras-le-bol monte jusqu’à ce qu’elle découvre tardivement qu’elle n'est pas dyslexique, mais dysorthographique. Elle n'a simplement pas assimilé la méthode d'apprentissage utilisée par ses instituteurs. Et cela se corrige ! Dans La revanche des nuls en orthographe, Anne-Marie Gaignard raconte ses blessures et son expérience, celles aussi des enfants stigmatisés, des adultes méprisés, autant d’êtres en souffrance auxquels elle propose une approche iconoclaste faisant la part belle à l’empathie. Sans concessions, elle tacle une certaine catégorie d’enseignants, de médecins, de spécialistes en tout genre, avec une gouaille volontiers provoc. Aujourd’hui, son combat n’est plus seulement personnel. La dysorthographie n’est pas une maladie et les solutions existent. Les nuls en orthographe prennent la plume, et ils ont beaucoup de choses à dire.

22/03/2012

Mon ami Ben : Un chat sauve un enfant de l'autisme de Julia Romp

Ici, à Pétille Santé nous aidons aussi des enfants autistes Voici une idée de lecture

Présentation de l'éditeur

Comment communiquer la joie de vivre à son enfant lorsqu'il est atteint d'autisme ? C'est la question à laquelle se heurte, Julia, mère célibataire londonienne en élevant George, son fils de neuf ans, qui montre une grande violence envers les autres en général, et sa mère en particulier. L'arrivée d'un chaton aussi seul et perdu que lui va permettre au petit garçon de s'ouvrir aux autres et rendre à sa mère tout l'amour qu'elle lui a donné. Mais, un jour, cet équilibre retrouvé bascule. Laissé seul durant quelques jours, le chat Ben s'échappe. George se replie alors irrémédiablement sur lui-même tandis que Julia, sa mère, va se livrer à une quête désespérée pour retrouver le seul être capable de donner le sourire à son fils. Six mois passeront sans entamer sa volonté, et elle devra traverser le pays malgré la neige et les centaines de kilomètres, pour pouvoir enfin déposer Ben dans les bras de son fils pour Noël. Un témoignage bouleversant prouvant une nouvelle fois combien l'amitié entre l'homme et l'animal peut faire des miracles.

16/03/2012

Renforcer la confiance en soi à l'école d'Alain Soleilhac

Présentation de l'éditeur

 Besoins de contrôle de soi, de présence accrue, de concentration, de décentration; sensation d'énergie, de confiance en soi; capacité à vouloir; n'est-ce pas là des aspects de la vie à faire découvrir aux élèves. La méthode Vittoz est adaptée à ces différentes préoccupations grâce à des exercices concrets. Lorsque la confiance en soi est restaurée, lorsque la sensation d'énergie est ressentie, lorsque le choix et la décision sont devenus plus aisés, l'élève est amené à s'investir dans sa scolarité et s'inscrit dans un parcours de réussite scolaire, personnelle et sociale. La simplicité de la méthode donne à l'enseignant la possibilité d'une adaptation au vécu de l'élève depuis les classes primaires jusqu'aux plus âgés d'entre eux. L'intérêt de cette approche ne se résume pas seulement au gain possible sur le plan personnel, mais profitera, comme nous le verrons, à l'apprentissage de la vie en société. La portée symbolique de bien des exercices est idéale pour faire saisir la notion de respect dans la manière de vivre ensemble.

Biographie de l'auteur

Alain Soleilhac a investi la méthode Vittoz lorsqu'il était professeur des écoles (Le Puy en Velay). Les élèves ont bénéficié d'initiations leur permettant de renforcer leur capacité à apprendre, à vivre en relation. Actuellement, thérapeute Vittoz, il assure des accompagnements individualisés d'enfants, de jeunes ou d'adultes.

03/02/2012

Limiter le temps de jeu sur ps3

Limitez le temps de jeu de votre enfant rapidement et facilement. Affichage LCD pour une meilleure compréhension du paramétrage et du temps restant. Temps de jeu protégé par un mot de passe. A la fin du temps alloué, la manette s'éteint et se vérouille

28/12/2011

Le sommeil de votre enfant Anne Bacus Poche

Parce que la manière de dormir a, dès l'enfance , des conséquences tout au long de l'existence, Anne Bacus nous fait comprendre les mécanismes du sommeil afin de mettre en place, le plus tôt possible, de bonnes habitudes, en donnant les clés pour réussir cette éducation au sommeil.
Anne Bacus nous explique ensuite comment vaincre les troubles du sommeil : difficultés du coucher, souhait de l'enfant de dormir dans le lit parental, réveils, cauchemars et terreurs nocturnes. Elle nous livre une méthode pour s'en débarrasser de donner à l'enfant le plaisir d'aller au lit. Un ouvrage pour l'équilibre des enfants comme celui des parents.
Anne Bacus est docteur en psychologie, psychothérapeute et mère de deux enfants. Elle a travaillé en crèche et formé des assistantes maternelles. Elle est l'auteur de nombreux best-sellers sur l'éducation chez Marabout, dont Votre bébé de 1 jour à 1 an, Votre enfant de 1 an à 3 ans et Votre enfant de 3 ans à 6 ans.