Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/09/2015

TDAH: une pilule qui passe mal

Article par Alexandre Vigneault La Presse 

Publié le 21 septembre 2015 à 07h46 | Mis à jour à 07h46

"Après L'envers de la pilule et Tous fous ?, Jean-Claude St-Onge continue à critiquer vertement l'industrie pharmaceutique et le recours rapide aux médicaments. Son quatrième essai s'attaque à un sujet délicat : le diagnostic du trouble du déficit de l'attention et la médication des enfants.

Pourquoi écrire sur le TDAH ?

Parce que les diagnostics de TDAH ont explosé. Au Québec, les prescriptions de psychostimulants ont été multipliées par quatre au cours de la dernière décennie ......Les critères diagnostiques n'ont aucune validité. Je ne suis pas le seul à le dire ....Les symptômes du TDAH, c'est quoi ? Des comportements qu'ont les enfants : ils ne prêtent pas attention aux détails, ils sont souvent inattentifs durant les jeux ou le travail, ils n'écoutent pas... Il y a neuf critères comme ça. Si vous en avez six, vous êtes TDAH. Pourquoi six et non pas huit comme c'était le cas jusqu'en 1994 ? Pire encore, les critères sont redondants ....

....Qu'avez-vous à dire aux parents dont l'enfant a eu un diagnostic après un processus qu'ils jugent sérieux, qui ont choisi la médication et qui constatent une différence ?

Oui, effectivement, à court terme, ça fait une différence. C'est vrai qu'ils peuvent être plus attentifs, mais Parmi les études indépendantes à long terme - j'en cite quatre dans le livre -, il n'y en a pas une qui montre que c'est efficace à long terme. [...] Après trois ans, les enfants qui n'étaient pas médicamentés ne se portaient pas plus mal que ceux qui continuaient à être médicamentés, au contraire : ils n'avaient pas de moins bonnes notes, ils n'avaient pas plus de problèmes de comportement.

Lire l'article en entier en cliquant ici : tdah-une-pilule-qui-passe-mal

Retrouvez notre association sur remedya.fr

Acheter le livre à paraître en novembre 2015 (5% sont reversés à notre association) 

15/09/2015

Témoignage micronutrition septembre 2015

Premier contact avec notre association : mi juillet 2015

"Bonjour je suis maman d'un petit Jens 9 ans. Il présente depuis son plus jeune âge des troubles de l'attention, sans hyperactivité . Il serait dyspraxique , précoce Nous suivons des cours d'orthophonie, d orthoptie, 'ergothérapie . Je m'interesse à la micronutrition et à votre site

 Notre fils était sur mode "off". C'est notre deuxième enfant. Accouchement par voie basse, classique.

Depuis petit on avait consulté : autisme?. Il est très colérique et impulsif
Climat familial très très perturbé. Nous avons suivi un programme : cogmed pour développer l' attention.
Actuellement nous utilisons lumosity ++++++
Nous avons fait la méthode : calme et attentif comme une grenouille
Nous avons fait également de l' art thérapie


Cela va faire un mois que Jens prend le traitement de micro-nutrition : voilà nos constatations : il dort moins en journée , il accepte de dormir la porte de la chambre fermée ( avant il avait peur) , il est heureux d’aller à l’ecole , ( les poésies sont apprises très vite) il est heureux tout court et même arrive à faire du vélo ( avant n’avait pas de force dans les jambes pour faire du vélo)
Donc nous sommes hyper contents et lui surtout de toutes ces nouveautés .
Afin d'éviter l'effet miroir ou l'accoutumance, nous allons changer de sel de magnésium et faire 1 pause 1 jour par semaine et moitié des vacances scolaires.

A l’école nous n’avons pas encore le retour de la nouvelle maitresse : Jens a eu beaucoup de bilan , orthoptie avec un spécialiste troubles neuro-visuels ( son strabisme s’est par ailleurs nettement amélioré) et séances de rééducation, ( aujourd’hui terminées)
Il a de l’orthophonie avec une spécialiste de la dyscalculie
Il a aussi des séances d’ergothérapie à l’école ( il écrit maintenant très bien )
Il a même accepté de faire le dessin de la poésie ( avant les dessins étaient très pauvres)

Mon mari très sceptique au départ, a commencé à lire des livres de micro-nutrition  car il note effectivement qu’il y a un vrai changement

Mais nous avons rendez vous mi novembre , avec le médecin qui risque de prescrire le méthylphénidate.

J ‘espère que Jens aura fait assez de progrès d’ici là .

J'ai lu votre article sur les interactions médicamenteuses (*) Cela m'a permis de réaliser que pendant ma grossesse j ‘ai eu une intervention avec anesthésie générale et pas mal des médicaments mentionnés ( antibiotiques et anti acide : omeprazole,  levothyrox.

Personne ne nous a jamais parlé de votre solution.
Depuis le début du traitement Jens semble pouvoir mener des activités  à terme et peut réfléchir pour trouver des solutions
Pour l' instant un vrai bonheur Familial

* www.remedya.fr /l'épuisement des nutriments d'origine médicamenteuse

03/09/2015

Quésaco ?

C'est la rentrée

Voici des questions non exhaustives que notre association posait aux familles qui nous interrogeaient:  

- étiez vous sous pilule contraceptive juste avant sa conception (1 à 4 mois avant?)

- est il jumeau ou plus ?

- adopté dans un pays en sous développement ?

- lorsque vous étiez enceinte avez vous eu un souci de diabète ? de thyroïde ? 

Pourquoi toutes ces questions de notre part ?

Simplement pour tenter de cerner une carence en magnésium car très peu de médecin acceptent de prescrire la prise de sang qui permet de le faire (celle-ci n’est plus remboursée … tout comme le magnésium d’ailleurs)

Très peu de parents ont daignés y répondre, ou de nous faire un petit écrit à 3 ou 6 mois pour nous donner des nouvelles.

Ainsi notre association ne fait pas sa rentrée et est en pause :

-  car nous n'avons plus assez de bénévoles

- du fait que nous mettions en lien avec des professionnels de santé tenus au secret professionnel.

Pour autant, nous espérons pouvoir dégager du temps afin de rédiger un petit livret ressource qui vous sera proposé à la vente d'ici la fin de l'année.

Si vous voulez nous encourager à continuer, nous vous remercions de cliquer sur les liens proposés, 5% des montants sont en effet reversés à notre association.

Bien à vous /Marie/ Association Remedya

Le magnésium, une médecine sur mesure du Dr Marc Schwob

Présentation de l'éditeur / Quel serait le traitement idéal ?

- Celui qui serait bien sûr très efficace.
- Celui qui n aurait pas d'effet secondaire.
- Celui qui ne présenterait aucun risque, notamment pour la femme enceinte ou le jeune enfant.
- Celui qui serait économique.
- Celui qui serait délivré sans ordonnance.

Ne nous leurrons pas, un tel traitement n'existe pas. En revanche, le magnésium est sans doute celui qui s'en approche le plus. Pendant longtemps négligé, il revient sur le devant de la scène ces dernières années. En effet, ses vertus sont nombreuses, tant pour le système nerveux, les maladies cardio-vasculaires, le système digestif...

- Quels sont nos besoins en magnésium ?
- Quelles sont les véritables conséquences d'un déficit en magnésium sur l'organisme ?
- Comment bénéficier d'un apport en magnésium optimal de manière naturelle ?
- Comment renforcer notre alimentation en magnésium ?

Ce livre vous répond de manière claire, simple et précise et vous permettra de prendre la mesure de cette médecine à taille humaine.
 

Biographie de l'auteur

Le Dr Marc Schwob est psychiatre et président de l association France-Migraine et créateur du site. Il est l'auteur de Migraine et maux de tête et de Les rythmes du corps. Ses ouvrages ont été traduits dans près d'une dizaine de langues.

Notre avis : On parle beaucoup du magnésium. Depuis le déremboursement (octobre 2010) de nouvelles et nombreuses variétés fleurissent dans les rayons des pharmacies. Cet ouvrage vous permettra de savoir si il s'agir d' un produit miracle , à qui s’adresse la complémentation, quel genre de maux il prend en charge.

Ne zappez pas la publicité svp Vos achats via nos liens permettent de payer nom de domaine, documentation etc .... Nous vous remercions de votre aide par avance !

21/08/2015

Témoignage pour un jeune de 18 ans

Bonjour

J'ai eu la grande chance en 2011 de rencontrer le Pr Robert Rapin pharmacologue et enseignant à la faculté de médecine à la faculté de Dijon. Cela m'avait permis de lui poser la question sur la durée de la prescription de magnésium pour les problèmes de Tdah. Il m'avait répondu que tout dépendait de la maturation du cerveau entre 16 à 18 ans voire plus.

Cet éminent Professeur est décédé depuis mais le comportement de mon fils devenu adulte depuis n'est toujours pas équilibré sans ce précieux minéral.

Nous avons craint en effet qu'il n'ait pas son baccalauréat. L'été a ensuite été très difficile. Primo car la chaleur le déminéralise, ensuite car il déteste le changement contrairement à nous qui aimons bien "bourlinguer". Il a ainsi très mal voyagé et a en partie gâché nos congés. La moitié seulement car nous avons réintroduit son magnésium habituel. Je pense aussi qu'il s'est "sevré" du sucre qu'il consommait en trop grosse quantité grâce à sa carte libre service du lycée (achat de canettes de boissons sucrées+ bonbons/ pour la maison je n'achète que du très bon chocolat).

Ainsi à la veille de la rentrée universitaire nous testons une nouvelle forme de magnésium associé avec deux acides aminés. Ceci car ces manques le rend léthargique, dépressif et désintéressés de la vie.

En bref mon aîné a commencé le magnésium (et plus) à 9 ans. Il en a toujours besoin à 18 ans mais avec une formulation plus poussée! 

   

20/08/2015

Témoignage sur la prise de sang dépistant une carence en magnésium

mi 2013

Mon fils de 8 ans a présenté un problème de langage oral entraînant un retard scolaire.Il est dyscalculique. Il va mieux grâce a une prise charge orthophonique depuis l’âge de 5 ans à raison de 2 séances par semaine actuellement.

Comme il présente des troubles de concentration, de mémoire, neuro-visuels, d’écriture ,de lecture, un comportement impulsif (n’anticipe pas la possibilité d’une punition), des tics ,n’a pas confiance en lui….. en cherchant des solutions, je suis tombée sur les travaux du DR Mousain. J’ai lu le livre où j’ai trouvé des points communs avec les troubles de mon petit garçon.J’ai demandé le bilan sanguin au médecin traitant qui a refusé de me prescrire le Mg érythrocytaire. Je l’ai fait faire contre son avis par le labo mais le biologiste a tenu à m’informer que le magnésium ne règlerait pas les soucis de mon fils , que si le magnésium était miraculeux pour ces enfants , ça se saurait, et qu’il n’y avait pas de raison pour le Mg érythrocytaire soit bas si le plasmatique était normal!

J’ai tenu bon tout de même pour faire le bilan : j’ai l’habitude de me battre seule contre des “professionnels” de différents corps de métiers depuis l’entrée en maternelle de mon fiston.

Bref.Résultat, le Mg plasmatique est dans la norme supérieure et l’érythrocytaire dans la norme inférieure.

Je ne n’ai même pas envie d’aller demander au biologiste si ces écarts sont normaux

Début 2014

Je reviens donner des nouvelles. Grace à l’association, j’ai été mise en contact avec un médecin qui a bien voulu envisager la piste d'un déficit en magnésium. Nous avons fait le bilan sanguin mon mari, ma fille et moi et idem pour nous 3. Donc voilà toute la famille sous Magnésium depuis plusieurs jours.

Quant à mon fils(sous Mg depuis 14 semaines), il n’a pour l’instant plus de tics et son orthophoniste est épatée par le fait qu’il se concentre et cherche à trouver des solutions! Pourvu que ça dure! Si c’est le cas, c’est un immense espoir pour tous nos petits dys…. et autres qui ont des troubles de concentration et les rééducations entreprises pourront être plus efficaces avec des efforts récompensés!

Sinon mon fils a eu vers 5 ans une période particulièrement difficile: il nous poussait au bout des limites en permanence et se moquait des sanctions. Ca devenait de plus en plus dur et j’ai consulté une psychologue qui nous a aidé à revenir à des relations plus normales. Maintenant il va avoir 9 ans et il faut souvent hausser le ton pour qu’il daigne écouter mais ce n’est presque plus jamais dans l’énervement.Les enfants ont le don de sentir notre stress et plus on est mal, plus ils en rajoutent une couche.

Je pense que quand on a des enfants qui nous poussent à bout, il faut absolument trouver quelque chose pour se sentir plus zen, et pour pouvoir reprendre le contrôle, que ce soit du sport, de la lecture, je prends parfois une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée sous la langue….

 

Il est sûr que notre comportement influence leurs réactions, mais de là à dire que c’est de la faute des parents si les enfants sont hyperactifs ou repoussent les limites, je n’approuve pas. Je trouve qu’il est beaucoup plus constructif d’essayer d’aider les familles en souffrance (et pour ça, il est parfois dur de trouver professionnels compétents).

12/04/2015

Herman, ou la merveilleuse histoire d'un petit garçon hyperactif – Pascale Poncelet

Présentation de l'éditeur
Il était une fois un petit homme qui s'appelait Herman. " Herman est un petit garçon intelligent e créatif, mais il n'arrive ni à se concentrer, ni à dominer son corps. Ce gros moteur qui semble le gouverner lui cause beaucoup de souffrance. Herman est un petit garçon hyperactif. On entend souvent parler de cette sacrée hyperactivité sans pouvoir vraiment la décrire. L'histoire d'Herman aborde avec des mots simples et des images très parlantes ce sujet. Cette histoire qui ravira les enfants mais aussi les parents explique avec tendresse et simplicité les difficultés que rencontrent quotidiennement les enfants TDA/H. Toutes les personnes confrontées à un enfant hyperactif pourront, grâce à ce livre, lui expliquer ainsi qu'à ses proches, dans ses mots à lui, qu'être différent c'est aussi une force.
Nos commentaires : 
Je viens de lire un "petit bonheur " de livre et les mots manquent...
..... simple, poétique, coloré et instructif ! Pour une fois ces enfants "Thada" ne sont pas pris pour des attardés. L'auteur a compris que ces enfant aussi étaient capables et voulaient comprendre des problèmes susceptibles de les entourer à l'école ou dans leurs familles...  Je pense que cet ouvrage ferait beaucoup de bien à certains enseignants ou professionnels de la santé ! L'admin du blog pétille 
****

L'avis de A., 8 ans, concernée par le TDAH :

"Le livre explique bien ce que c'est, avec des images justes. C'est vrai qu'on a parfois l'impression de ne pas arriver à arrêter le moteur qu'on a dans le dos, et d'avoir la concentration dans les chaussettes !"

L'avis de sa maman : 

Un joli petit livre, avec de belles illustrations, et un discours bien adapté aux enfants. Seul regret, le fait qu'il associe explications destinées aux enfants et informations aux adultes : cela ne me semble pas toujours très pertinent.

08/03/2015

Haute Autorité de Santé (TDAH) : repérer la souffrance, accompagner l’enfant et la famille

La Haute Autorité de Santé (HAS) vient de publier un rapport au sujet de la "Conduite à tenir en médecine de premier recours, devant un enfant ou un adolescent susceptible d’avoir un trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité"-Projet de recommandations de bonne pratique pour les professionnels de santé

La Haute Autorité de Santé (HAS) a en effet réuni un groupe de travail pour rédiger des recommandations de bonne pratique sur la conduite à tenir face à un enfant/adolescent susceptible d’avoir un trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité.

Ces recommandations sont destinées au médecins de premier recours, en particulier les médecins généralistes et les pédiatres mais elles concernent aussi les autres professionnels de santé ainsi que d'autres acteurs de la société : professionnels de l’Education Nationale, associations de famille d’enfants présentant des troubles de l’attention/hyperactivité ou des difficultés scolaires, professionnels des secteurs éducatifs, institutions publiques, etc.

La HAS a souhaité recueillir l'avis des divers organismes, associations et institutions se sentant partie prenante dans un contexte de repérage d’un enfant ou d’un adolescent susceptible d’avoir un trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité. Notre association ainsi qu'un médecin enseignant à la faculté de médecine a demandé à participer à la consultation publique menée par la Haute Autorité de Santé. Nos candidatures n'ont pas été retenues. 

Nous vous laissons prendre connaissance du communiqué de Presse publié le 12/02/2015 : has-sante.fr/tdah-reperer-la-souffrance-accompagner-lenfa...

Si vous voulez aussi en savoir plus vous pouvez consulter notre site internet http://remedya.fr 

05/03/2015

Magnésium : Vive les vieux remèdes !

Notre association a souhaité répondre à un article paru le 26 février 2015. Nous espérons que notre billet fera l'objet d'une parution.

Madame la journaliste,

Nous faisons suite à votre article de la gazette de Nîmes N°821 auquel nous répondons : « Magnésium : Vive les vieux remèdes ! "

Nous sommes une association familiale du sud de la France. Certains de nos adhérents ont bénéficié des conseils de la pédiatre Marianne Mousain-Bosc.

De rares praticiens de l’hexagone et au-delà se font le relais de cette prise en charge à base de magnésium en cas d’hyperactivité.

Depuis 2008 nous constatons plutôt le bénéfice que peut en tirer un petit patient atteint d’une telle pathologie. 

Certes le remède n’est pas universel. Ceci pour plusieurs raisons :

- car il existe de nombreux sels de magnésium auxquels chacun réagit de façon différente

- il faut quelquefois y adjoindre un fixateur (acide aminé, vitamine … )

- le dosage et le moment d’administration sont importants

- l’aide d’un praticien de santé est primordiale or, depuis la mise à la retraite de la pédiatre  Marianne Mousain-Bosc, ils sont peu nombreux à s’être penchés sur ses travaux.

En effet, comme elle le rappelle dans son livre que vous citez dans votre article ce minéral a été oublié par quasiment toutes les facultés de médecine. 

En France à l’heure actuelle, le parent qui ose évoquer cette piste avec son médecin par exemple se fait la plupart du temps moquer voire réprimander(cas récent d’une  maman vétérinaire de profession qui prescrit ce minéral pour certains animaux qu’elle soigne et qui s’était rangée à notre idée pour son enfant très «hypertonique» !). 

 A quoi assiste notre association ? 

A la mise en place d’une médecine à deux vitesses. Des parents informés, à l’aise financièrement se tournent vers la micronutrition (aux consultations plus longues avec dépassement d’honoraires). Ils n’hésitent pas à faire prescrire des bilans sanguins hors prise en charge Sécurité sociale.

Voilà le pire risque que court une famille qui se lance dans la prescription du magnésium : une atteinte à son porte-monnaie (car sa contre indication principale est l’insuffisance rénale, très rare chez les enfants, à savoir que nous avons eu des enfants n’ayant qu’un seul rein qui ont bénéficié tout de même de ce traitement).

Au moins aucun risque de porter atteinte à notre système de protection sociale.

 La consultation jusqu’en 2008 de la pédiatre Marianne Mousain-Bosc au C H U Caremeau avait le grand avantage d’être accessible pour toutes les bourses. Nous ne pourrions en dire de même de nos jours puisque ce minéral a été déremboursé par la Sécurité Sociale. Ceci présente au moins l’avantage de voir éclore sur le marché de nouvelles formules pour la plupart bien tolérées par l’organisme.

 Il ne reste pour l’instant que les familles d’usagers pour porter le message selon lequel le magnésium prescrit précocement (bien avant le CP) traite bien souvent la cause du déséquilibre. Ce d’autant que la thérapie à base de méthylphénidate n’est préconisée qu’à partir de l’âge de 6 ans. 

Enfin, loin de nous l’idée de faire passer le magnésium pour une solution exclusive. Cette indication se doit d’être posée dans un cadre pluriel : hygiène de vie, alimentation équilibrée, aide à la parentalité, école bienveillante,etc ….

En bref, le magnésium est un socle sur lequel un spécialiste peut bâtir une stratégie très personnalisée dès le plus jeune âge. 

J’espère que vous diffuserez notre réaction à votre article. 

 (*)  Le magnésium n’agit pas que pour l’hyperactivité. Nous avons aidé des enfants épileptiques, autistes non verbaux, des «dys» en tous genres ……..

 

Bien cordialement

Marie 

Association Remedya

 

www.remedya.fr

26/02/2015

Infos association 2015

Bonjour

Notre association fait une pause concernant l'aide aux parents et ne s'occupera plus que des adhérents à jour de leur cotisation à décembre 2015.

Pour autant, ceux qui ont acheté le livre du docteur Mousain-Bosc peuvent tenter d'écrire à son éditeur dans le Gard. Je pense qu'il fait suivre les courriers destinés à ses auteurs.

Les autres peuvent interroger leur pharmacien pour connaître le nom d'un praticien qui prescrit ce minéral.

Marie

Association Remedya

 

16/12/2014

Max et Lili en ont marre de se dépêcher

Max est souvent en retard, il s'intéresse trop à tout... Et Lili, quand on lui dit de se dépêcher, elle a envie de ralentir ! Ils en ont assez de se presser et d'être surbookés. Ils décident de faire grève... Ce livre de Max et Lili parle du temps, celui qu'on laisse passer ou qui est imposé, à l'école et à la maison, à notre époque où tout va plus vite et où on n'a même plus le temps de s'ennuyer. Chaque enfant a son rythme et n'a pas la même notion du temps qu'un adulte. Il a besoin de se reposer, de jouer, de rire, d'imaginer, de partager ce qu'il vit avec ses parents et de savoir dans quel but il fait les choses. Pour arriver à choisir, à prévoir, à s'organiser, et pour réapprendre à ses parents le plaisir du moment présent !

Biographie de l'auteur

Après des études de sociologie, Dominique de Saint Mars a été journaliste à Astrapi. Elle écrit des scénarios qui donnent la parole aux enfants et traduisent leurs émotions. Elle dit en souriant qu'elle a interviewé au moins 100 000 enfants... Ses deux fils, Arthur et Henri, ont été ses premiers inspirateurs ! Engagée dans les causes contre la maltraitance et la souffrance psychique, elle est aujourd'hui marraine de l'Oeuvre Falret. Prix de la Fondation pour l'Enfance. L'illustrateur Serge Bloch : Cet observateur plein d'humour et de tendresse est aussi un maître de la mise en scène. Tout en distillant son humour généreux à longueur de cases, il aime faire sentir la profondeur des sentiments.

29/11/2014

Calme et attentif comme une grenouille + CD de Eline Snel

Livre testé et approuvé par une de nos adhérentes "Un outil fantastique pour initier nos enfants à la méditation. Utile pour apprendre à maîtriser l'impulsivité, à se concentrer, à observer ce qui se passe en soi."

Biographie de l'auteur 

Eline Snel est une thérapeute néerlandaise. Elle a mis au point une méthode de méditation adaptée aux enfants et a créé l’'Académie pour l'’enseignement de la pleine conscience, où elle assure des formations pour les instituteurs, les psychologues, les parents et les enfants. Sa méthode est pratiquée dans les écoles primaires aux Pays-Bas et en Belgique. Son livre connaît un succès considérable.    
Voici un extrait  du CD de méditation. N'hésitez pas à cliquer rien que pour la voix de Sara Giraudeau.         

17/11/2014

L'histoire de novembre 2014

Bjr ou bsoir,

Je vais essayer de vs mettre "en épingle" une petite histoire par mois.

Là il s'agit d'une famille en Région parisienne. La petite est née prématurée. La grossesse a été stressante. Cette enfant  a maintenant 6,5 ans. Elle a été diagnostiquée hyperactive. Elle a un retard de langage, souffre d'agitation et d'une concentration courte qui lui pose des pbm d'apprentissage scolaires et dans sa vie de tous les jours. Il y a eu prescription de méthylphénidate mais vu tous les effets secondaires, sa maman a cherché un plan"B". Elle souhaite aussi éviter l'auto-médication.  

Nous lui avons communiqué les coordonnées de plusieurs médecins à choisir en fonction de ses moyens financiers. Nous espérons qu'elle nous donnera des nouvelles avant la noël pour vous le faire partager.  

L'admin du blog Pétille

 

 

14/11/2014

Mon enfant est difficile : Concrètement que faire ? de Francine Lussier

Mais qu'est-ce qu'un enfant difficile ? Un enfant tyrannique ? Qui souffre d'un trouble du comportement, d'hyperactivité, de crises de colère ? Un enfant atteint du syndrome de Gilles de la Tourette ou d'une forme d'autisme ? Ou de bien d'autres troubles encore, ou tout simplement un enfant qu'on a du mal à élever, qui résiste, qui s'oppose, voire qui agresse ? Ce livre, qui vise à indiquer des pistes concrètes pour aider les parents dans leur éducation d'un enfant difficile, fait d'abord le point sur la psychologie de l'enfant, de son développement et sur les différents troubles dont il peut être atteint. Puis il propose quelques marches à suivre pour que règne l'harmonie entre parents et enfants. Même s'il n'y a pas de réponse univoque face à des mauvais comportements, il y a bien sûr des règles générales qui président à une bonne éducation : comprendre la nécessité de l'autorité parentale et de la discipline pour favoriser l'autonomie, mais faire la différence entre rigueur et rigidité. Quelques techniques comportementales sont proposées pour faciliter l'application et le respect des règles établies pour la bonne marche familiale. Comment régler diverses problématiques qui empoisonnent la vie quotidienne ? Comment aménager les routines du matin, du soir, pour faciliter leur implantation ? Comment gérer le temps d'utilisation des tablettes numériques et autres jeux vidéos ? Comment répondre aux comportements irrecevables : le mensonge, le manque d'empathie, la paresse chronique, les crises explosives de colère ou de violence, le manque de respect, le refus obstiné d'obéir à toute demande ? Comment réagir devant la rivalité entre frères et soeurs, devant la difficulté à se faire des amis, devant les peurs irrationnelles ? Que faire lors de moments précis : les repas, les devoirs, le coucher, les sorties en famille, les courses, les repas au restaurant ? Comment se fait-il que je ne reconnaisse pas mon enfant dans les valeurs que je lui ai inculquées ?

Présentation de l'éditeur

Mais qu'est-ce qu'un enfant difficile ? Un enfant tyrannique ? Qui souffre d'un trouble du comportement, d'hyperactivité, de crises de colère ? Un enfant atteint du syndrome de Gilles de la Tourette ou d'une forme d'autisme ? Ou de bien d'autres troubles encore, ou tout simplement un enfant qu'on a du mal à élever, qui résiste, qui s'oppose, voire qui agresse ? Ce livre, qui vise à indiquer des pistes concrètes pour aider les parents dans leur éducation d'un enfant difficile, fait d'abord le point sur la psychologie de l'enfant, de son développement et sur les différents troubles dont il peut être atteint. Puis il propose quelques marches à suivre pour que règne l'harmonie entre parents et enfants. Même s'il n'y a pas de réponse univoque face à des mauvais comportements, il y a bien sûr des règles générales qui président à une bonne éducation : comprendre la nécessité de l'autorité parentale et de la discipline pour favoriser l'autonomie, mais faire la différence entre rigueur et rigidité. Quelques techniques comportementales sont proposées pour faciliter l'application et le respect des règles établies pour la bonne marche familiale. Comment régler diverses problématiques qui empoisonnent la vie quotidienne ? Comment aménager les routines du matin, du soir, pour faciliter leur implantation ? Comment gérer le temps d'utilisation des tablettes numériques et autres jeux vidéos ? Comment répondre aux comportements irrecevables : le mensonge, le manque d'empathie, la paresse chronique, les crises explosives de colère ou de violence, le manque de respect, le refus obstiné d'obéir à toute demande ? Comment réagir devant la rivalité entre frères et soeurs, devant la difficulté à se faire des amis, devant les peurs irrationnelles ? Que faire lors de moments précis : les repas, les devoirs, le coucher, les sorties en famille, les courses, les repas au restaurant ? Comment se fait-il que je ne reconnaisse pas mon enfant dans les valeurs que je lui ai inculquées ?
 

Biographie de l'auteur

 

"Retrouver l'harmonie avec son enfant", tel est depuis plusieurs années, le mandat que s'est donné la docteur Francine Lussier, neuropsychologue de renommée internationale. Après avoir enseigné 15 ans au Québec dans le secondaire puis le primaire, elle est devenue neuropsychologue pour intervenir auprès de ces enfants différents : enfants en troubles d'apprentissage, mais aussi enfants en troubles de comportement. Ce livre s'adresse aux parents, parfois dépassés, et à tous ceux à qui ils demandent conseil : éducateurs, médecins, psychologues et qui, eux aussi, ont en charge ces "enfants difficiles"

10/11/2014

Et si la réponse se trouvait au plafond de Chantal Wyseur

« Tous les jours, je rencontre des enfants intelligents qui ne lisent pas, mais qui devinent ; des adolescents qui étudient par coeur sans comprendre ; des adultes qui se croient limités intellectuellement. Leur point commun ? Ils apprennent en touchant et en bougeant, et ils pensent en films. » Ce que les méthodes pédagogiques classiques, étudiées pour les penseurs en mots, ne leur ont pas permis de faire. C est pour eux que Chantal Wyseur a mis au point son système 1-2-3. Au fil de sa pratique, elle a pu en effet constater que les difficultés d apprentissage pouvaient disparaître quand on réintroduisait au préalable une étape, cruciale pour les kinesthésiques : celle de la troisième dimension, où l on met les mots en contexte, pour qu ils puissent prendre leur sens. Car si l école utilise principalement la parole et l image fixe en deux dimensions pour enseigner, les penseurs en films ont un fonctionnement différent et ont besoin d outils concrets pour apprendre. Et si la réponse se trouvait au plafond ? Si l on y projetait mentalement ses propres films, pour rendre vivantes les représentations du réel imprimées sur papier ? Reprenant pas à pas les fondamentaux scolaires, ce livre pratique illustré, sérieux mais sans prétention scientifique, est conçu pour être utilisé sans intermédiaire à partir de 13 ans. Il aidera utilement les enseignants, les parents d élèves en difficultés et les enfants directement, ainsi que les autodidactes qui souhaitent corriger leurs mauvaises méthodes.

Après avoir analysé le fonctionnement des dyslexiques au travers des outils de la gestion mentale et de la méthode Davis, l'auteure propose des pistes et des conseils inspirés de sa pratique quotidienne, pour ne pas se perdre dès la maternelle. Elle propose aux dyslexiques mais aussi aux apprenants kinesthésiques, une méthode qui compare le cerveau à un lecteur DVD.

08/11/2014

Avant j'avais une vie, maintenant j'ai des enfants

Femmes enceintes, futurs papas, jeunes parents débordés, parents d’ado ou grands-parents gagas ? Ce livre est fait pour vous – enfin, si vous avez de l’humour et de l’autodérision… car dans cette fresque familiale, tout le monde a le droit à son coup de pinceau ! Des interviews loufoques aux questions (presque) existentielles de parents, en passant par des lettres ouvertes de trentenaires ou encore le classement des arnaques de mômes, voici une balade de chroniques décalées en billets décapants. Un panorama de la vie de famille surprenant, réjouissant et toujours attendrissant… Vous vous y reconnaîtrez forcément !

un livre à prix mini avec beaucoup d'humour mais en même temps tellement réaliste une pure merveille! vous verrez que vous n'êtes pas seule à vous poser des questions qui sont toujours sans réponse mdr Bonne lecture à tous.....

06/11/2014

Concernant les troubles, il y a plus d'actualités qu'avant sur le métabolisme

 

Touche d'espoir.

Là nous sommes en train de refondre la plaquette de présentation de l'association Remedya. Nous citerons notamment les références scientifiques notables. Ce faisant, il y a, je trouve un recrudescence ces dernières années de publications scientifiques autour du métabolisme (carence en magnésium, zinc, fer ..) donc gageons que nos petits enfants auront une prise en charge des carences et que le renforcement des gènes d'une future mère sera dans toutes les têtes. 

On prépare mieux un grand voyage qu'une grossesse ne trouvez vous pas? Pourtant il y a des médicaments qui font interférences et provoquent des carences. Ainsi la nutrithérapie ou micronutrition se doit d'être engagée dès le désir de grossesse.

J'ai comme anecdote une maman qui est venue à un de nos groupes de parole. Non seulement son aîné était sous méthylphénidate mais elle aussi. A la fin de notre réunion, elle nous a remercié car elle avait compris pourquoi le petit frère était plus calme et apprenait mieux : "son gynécologue vu sa première  grossesse lui avait prescrit très vite du magnésium" (peut être dès qu'il a vu le baby blues). 

En attendant il y a une génération qui pâtit du fait de ne pas remédier à la cause du trouble. Tant mieux pour les parents qui trouvent nos coordonnées.  

Je pense que les laboratoires pharmaceutiques ont bien conscience des bienfaits du magnésium car en ce moment, il y en a pleins qui sortent.

Sachez que les adhérents ont accès sur le site privé aux "retours d'expérience" des parents quant à l'administration d'une marque, plutôt qu'une autre. 

 

01/11/2014

L'enfant et la concentration : Comment aider l'enfant à retrouver le contrôle de soi selon la méthode du Dr Roger Vittoz de Solange Le Chevalier

Mise au point par le Dr Roger Vittoz au début du XXe siècle, sa méthode  est une thérapie qui apaise l'hyperactivité et les difficultés de concentration. .

Présentation de l'éditeur

L'échec scolaire étant devenu l'un des principaux sujets d'inquiétude de notre époque, ce livre est bien évidemment d'une activité brûlante. Nombreux sont les parents et les enseignants désemparés devant le manque d'attention et de concentration, l'instabilité, le comportement agressif, voire violent, lié à l'angoisse des enfants. Nombreuses sont les solutions proposées, mais elles sont rarement efficaces ! Cependant, est-on allé au fond du problème, à savoir l'état de tension cérébrale dans lequel l'élève aborde son travail scolaire ? Et comment peut-on y remédier ? Les éducateurs soucieux d'aider efficacement l'enfant ou l'adolescent, apprendront avec intérêt que cela est possible et avec des moyens fort simples. L'auteur a en effet adapté, pour les jeunes, une méthode de contrôle de soi qui a déjà fait ses preuves chez bien des adultes depuis près d'un siècle : la "Méthode du Docteur Vittoz". Dans ces pages elle nous explique, clairement et concrètement, les bases de cette méthode. De nombreux exemples nous montrent les heureux résultats qu'on peut en attendre, et les témoignages apportés par les jeunes praticiens aujourd'hui nous prouvent que dans un monde sans cesse en mouvement, la "Méthode Vittoz" est plus que jamais d'actualité. En lisant ce livre, on découvre avec joie qu'il y a quelque chose à faire...

31/10/2014

Test visuel ou d'attention

Description : C'est un test visuel ou d'attention. Comptez le nombre de passes de l'équipe blanche. Ne lisez pas la suite avant de voir la vidéo. Il s'agit d'une campagne de sensibilisation pour la sécurité routière de Londres (Transport for London), pour faire attention aux cyclistes.

Personnellement j'ai trouvé le bon nombre de passes mais j'ai aperçu certes un truc bizarre que j'ai occulté pour bien me concentrer sur le comptage C'est affolant !  


Test Visuel : Comptez le nombre de passes - Zapping

27/10/2014

Hyperactivité - La solution magnésium, du Dr Marianne Mousain-Bosc

Notre association a lu ce livre qui vient de sortir. Rendez vous sur le site internet de l'association pour plus d'informations. 

Présentation de l'éditeur :

""Quelle alternative naturelle aux médicaments lorsqu'un enfant est hyperactif ? Les prescriptions de Ritaline, un médicament apparenté aux amphétamines, ont explosé ces dernières années. Pour le Dr Mousain-Bosc, qui ne cesse d'interpeller les médecins et les pouvoirs publics, on fait fausse route. L'hyperactivité, comme de nombreux troubles de l'enfant, tels que l'autisme, l'épilepsie, la spasmophilie, est liée le plus souvent à une carence en magnésium.
Devant l'inertie des institutions médicales, elle a écrit ce livre pour alerter les familles et les informer. Donner de la Ritaline a un enfant, c'est lui faire courir un risque inutile. À l'inverse, le magnésium n'a pas d'effets indésirables. Le Dr Mousain-Bosc montre comment un traitement à base de ce minéral améliore de façon spectaculaire le quotidien d'enfants hyperactifs, autistes, épileptiques... ainsi que celui de leur famille.
Découvrez :
- Les vrais dangers de la Ritaline
- Comment éviter de donner de la Ritaline à un enfant hyperactif
- Comment le déficit en magnésium se développe et pourquoi il est si fréquent
- Comment corriger un déficit
- Quelles spécialités à base de magnésium privilégier
Écrit dans un langage simple et clair, ce livre est aussi le récit émouvant de nombreuses guérisons. Il constitue en cela un message d'espoir pour de nombreuses familles.""

23/10/2014

Album "Charlie" pour aider à la concentration

Trouver Charlie perdu dans un dessin complexe et coloré. On y  arrive en faisant appel à l'attention soutenue, l'attention sélective, l'inhibition (capacité de se couper des autres stimulations pour se concentrer sur le personnage)....

 

22/10/2014

Le TDAH, une force à rééquilibrer – 1 mars 2014 de Diane Dulude

Je tiens à vous faire part d'un livre que je viens de découvrir.Ce n'est pas un énième bouquin sur le tdah, c'est une façon décalée et différente de le voir  non comme un handicap ou une tare à combattre, mais, comme le titre l'indique, comme une force à rééquilibrer. Cela traite des frontières interpersonnelles et de leur perméabilité, de l'intelligence émotionnelle et de la sensibilité, du sentiment de contrôle et de la confiance en soi. Cela parle beaucoup de l'enfant, mais on peut l'adapter à l'adulte. Il y a des exemples concrets.

Présentation de l'éditeur

Le Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH) est actuellement essentiellement abordé sous l’angle du handicap à compenser. Travaillant depuis maintenant plus de dix ans auprès de jeunes affectés par cette problématique et de leur famille, Diane Dulude affirme que le TDAH n’est pas que handicap. Ce défi constitue une force à rééquilibrer. En effet, les jeunes affectés d’un TDAH ont des frontières interpersonnelles très souples, ce qui les rend particulièrement vulnérables à la décentration. Par ailleurs, cette même caractéristique leur permet de percevoir les atmosphères, d’avoir un processus de pensée très rapide, de pouvoir penser aussi en dehors du cadre et de porter facilement un regard créatif sur les choses... L’approche proposée ici est fondée tant sur une vaste expérience clinique que sur les plus récents développements de la recherche sur le TDAH, en neurosciences et en psychologie de la résilience. Cette perspective ne nie pas que le TDA/H constitue un réel problème, ni le dérèglement physiologique bien ressenti chez la personne affectée à cette problématique. L’auteure adhère à la valeur du travail interdisciplinaire et c’est dans cette optique qu’elle propose une nouvelle façon de penser et présente de nouvelles pistes de solutions.

    Biographie de l'auteur

 Titulaire d'un doctorat en psychologie, Diane Dulude travaille à Montréal en pratique privée, et donne des conférences et des ateliers. Au fil des années, elle a développé une spécialité en famille, en TDA/H, en concept de soi et en résilience.

J'arrête d'avoir peur !: 21 jours pour changer [Format Kindle] Emmanuel Ballet de Coquereaumont

Pour guérir de nos peurs !

Peur de l'autre, peur de l'échec, peur de s'exprimer, peur des araignées, peur de perdre l'amour... Accessible et étayé de témoignages émouvants de patients, cet ouvrage mêle de façon innovante les approches analytiques de la peur (éclairer et comprendre les origines de nos peurs) et les approches comportementalistes (apprendre à dominer nos peurs en les affrontant régulièrement). Il répond à des questions fondamentales : quelles place et fonction occupent les peurs dans notre monde psychique ? Quelles facettes essentielles de notre être dissimulent-elles ? Quels messages peuvent-elles nous délivrer ? Et enfin, comment s'en libérer ?

Grâce à des outils éprouvés et ludiques (méditations, rituels et exercices), vous saurez décrypter vos peurs pour mieux les apprivoiser.

Indispensable pour transcender ses peurs

Un livre profond, facile à lire, concret, et tellement réaliste que tout le monde peut s'y retrouver.Les auteurs ont su écrire pour que ce soit accessible à tous, et en plus c'est rempli d'exercices simples rapides, efficaces.Enfin un livre qui permet de vraiment comprendre les peurs et de découvrir que c'est un petit enfant au coeur de soi qui a peur. 

Newsletter Blog pétille de l'automne 2014

 Ce blog est ouvert en lecture à tous  depuis 2008. Il a évolué vers un site internet ouvert à tous et depuis octobre 2014 s'est ouvert en plus un site réservé aux adhérents avec notamment les témoignages passés les plus représentatifs. 

 Les mots clés qui permettent d'aboutir à ce blog sont "alternative à la ritaline, hyperactivité et magnésium, adolescent surdoué hyperactif, docteur mousain bosc, ....."

 

Certains peuvent s'étonner que les commentaires soient impossibles mais il s'agit d'une initiative bénévole afin que des moyens "légers" soient tentés en première intention en cas de troubles d'apprentissage, de comportement, de développement (autisme non verbal). 

 

En fait certains sont à la recherche d'un "plan B" suite aux effets secondaires produits par le méthyphénidate. En 2008, nous nous sommes d'abord appliqués à répondre en nous mettant en lien avec le médecin traitant ou référent. A chaque fois il nous a été répondu "comment est ce qu'un petit pédiatre du Gard peut en savoir plus que le "grand" Dr ... ou le Professeur "machin"  ? de surcroit elle est à la retraite" et nous étions éconduits à peine poliment. Rappelons que nous ne sommes que des parents avec rien à vendre du tout (cette phrase là est pleine de sous-entendu).

 

Ce n'était pas l'objet premier de notre initiative d'avoir à gérer le service après vente du méthylphénidate. Tous ces effets secondaires sont décrits par exemple dans le Vidal de la famille (http://www.eurekasante.fr/medicaments/s-active/recherche/substance-15317-Methylphenidate-chlorhydrate.html ).

 

Même pour les dyslexies on prescrit du méthylphénidate alors que le magnésium b6 en tant que neurotransmetteur agissant sur la fatigabilité ayant causé le trouble est LUI efficace (en faveur aussi des dysphasies, dyspraxies et bien sur tda avec ou sans h).

 

Depuis 2010, aucun magnésium n'est plus pris en charge par la Sécurité Sociale. Ainsi, à l'association on assiste des parents avertis (la plupart enseignants et dans l'environnement médical), certains ont les moyens (d'autre pas), certains se disent prêt à tout pour aider leur enfant (des centaines de kilomètres nous écrit on et quand on demande d'adhérer il n'y a plus personne au bout du mail ...). Bref, pour éviter cette médecine à 2 vitesses, l'association s'est approchée d'un grand service pédiatrique en lui confiant (avec le OK des parents) le témoignage de famille sur l'évolution de leur enfant.

 

C'est votre engagement au côté de l'association qui nous permet de faire bouger les choses.

 

Lorsque le docteur Mousain-Bosc avait été mise à la retraite en 2008, elle avait fait une conférence sur ses travaux sur le magnésium pour ses confrères dans une maison des professions libérales. Peu étaient venus et les présents n'étaient plus en exercice  ou occupaient un poste administratif. Son exposé était introduit par l'excellent pharmacologue aujourd'hui décédé : le professeur Jean-Robert Rapin. C'était un des initiateurs du Diplôme Universitaire de micronutrition à Dijon,  un fin connaisseur de la biochimie nutritionnelle, l’un des meilleurs spécialistes français du stress. J'étais allée trouver cet homme remarquable à l'issue de sa conclusion. Selon lui, il ne restait que les familles pour infléchir "l'establishment" et remettre en lumière ce minéral clé de voute de notre métabolisme. Je suis contente aujourd'hui de me faire le relais de ses paroles. 

Il faut avouer que la rencontre d'une telle personnalité est un bon carburant pour continuer ! 

 


 

 

 

  

21/10/2014

Mémoire sur la prise en charge des enfants hyperactifs via ....

 L'association a été interrogée par une jeune femme infirmière de profession mais qui a suivi un cursus universitaire " D.U. pathologies neuro-fonctionnelles" . Elle souhaitait des informations pour son mémoire sur la prise en charge des enfants hyperactifs, notamment sur le rôle de l'alimentation, de la micronutrition et le rôle des parents, et des différents intervenants auprès des enfants. 

Elle m'a déjà bien remercié mais j'apprends ce jour "Merci pour l'information sur la sortie du livre du Dr Mousain-Bosc que je ferai suivre. Je continue mon travail en plus de celui de thérapeute. J'ai obtenu mon D.U avec une super note à mon mémoire". Cela fait plaisir à lire ! 

Nutrition : les sodas font vieillir autant que la cigarette

Source : top santé Nutrition Le 20 octobre 2014 à 20h00 - par Catherine Cordonnier

Citer : "Une nouvelle étude américaine affirme que boire des sodas tous les jours peut vieillir nos cellules immunitaires de près de deux ans."

"Une nouvelle étude, publiée sur le site de l'American Journal of public health annonce "faire le lien entre la consommation de sodas avec sucre et la longueur des télomères chez les adultes en bonne santé". Pour résumer, les chercheurs de l'Université de Californie à San Francisco, ont montré que boire quotidiennement des sodas avec sucre (et non avec édulcorant) avait une influence sur la région située à l'extrémité de nos chromosomes (les fameux télomères) qui est responsable (entre autres) du vieillissement cellulaire."

"Celle-ci souligne qu'il n'y a rien d'irréversible dans la longueur des télomères. Il est en effet possible d'augmenter leur longueur de 10% en 5 ans en adoptant une alimentation saine... et sans sodas !"

Lire l'article en entier la-sante-par-les-aliments/risques-sante/nutrition-les-sodas-font-vieillir-autant-que-la-cigarette

 

17/10/2014

La discipline positive Poche – de Jane Nelsen et Béatrice Sabate

Un livre qui sort en poche (donc à prix sympa) clair et efficace !
Ce livre fait du bien à toute la famille ! Il aide à mettre de coté cris, énervements, punitions pour se centrer sur l'implication de chacun et la recherche de solution "ensemble", c'est une révolution familiale!! Beaucoup de bon sens de base dans ce guide mais aussi des outils pour être à l'écoute des besoins de chacun : parents comme enfants, les parents se déculpabilisent, les enfants se responsabilisent..(il existe aussi la version "ado"...) 

Présentation de l'éditeur

 En famille, à l'école, comment éduquer avec fermeté et bienveillance. Mettre en confiance, donner des outils d'encouragement, impliquer et faire grandir l'enfant : c'est ce que propose cet ouvrage à travers de nombreux cas pratiques du quotidien.

Aujourd'hui, de nombreux parents et enseignants sont frustrés par le comportement des enfants, bien éloigné des manières qu'ils ont connues. L'ouvrage de Jane Nelsen leur offre des clés, des outils concrets ainsi qu'une méthode d'apprentissage ni permissive, ni punitive, dans un cadre à la fois ferme et bienveillant. Ferme, pour respecter le monde de l'adulte et bienveillant, pour respecter celui de l'enfant. Un nouvel élan éducatif ! Cette méthode permet aux enfants, quel que soit leur âge, de développer avec confiance les compétences de vie dont ils ont besoin pour devenir des adultes épanouis, autonomes, responsables et engagés dans la société.
 

 Biographie de l'auteur

Jane Nelsen, psychologue américaine de renom, éducatrice et mère de 7 enfants, est l'auteur de nombreux ouvrages traduits dans le monde entier.

Béatrice Sabaté, psychologue clinicienne, signe l'adaptation française de cet ouvrage. Elle développe cette approche éducative en France avec une équipe de formateurs dédiés. Ses conférences et ateliers pour parents et enseignants rencontrent aujourd'hui un succès grandissant.

 

Nb vos achats via ce clic permettent une petite rentrée d'argent à notre association D'avance merci

12/10/2014

Les dragons de Nalsara ( 8 ans et +) : pour faire aimer la lecture

Les plus jeunes lecteurs ont enfin leur série de fantasy ! Action, magie, mystère et tendresse. A partir de 8 ans

"Une collection (près de 20 tomes ) présentant une finesse d'écriture. Au fur et à mesure des tomes, l'histoire reste captivante sans être surréaliste. Il n'y a pas de violence. Je recommande vivement cette collection.

Cette série raconte l'histoire fantastique de deux enfants (Cham et Nyne) à la découverte des dragons."

 

09/10/2014

l'hyperactivité autrement

Vidéo d'explication de l'hyperactivité, réalisée avec le soutien de la revue ANAE et ANAE formation. Intégrée avec l'aimable autorisation de l'auteur.

Cette vidéo sur l'hyperactivité a été réalisée par Adrien Honnons, graphiste ayant suivi l’école supérieure des arts décoratifs de Strasbourg en 2005. Durant son parcours, il explore les différents champs de la représentation, du graphisme à l'animation vidéo. Ses travaux s'attachent à révéler le potentiel didactique et pédagogique de l'image. Dyslexique lui-même, il décide de réaliser, pour son diplôme en 2010, un document global en animation traditionnelle pour aider à expliquer, à faire connaître et reconnaître les troubles le Club des Dys. S'entourant des conseils et de l'aide de spécialistes, ce document se compose de 4 portraits. Chacun d'eux s'attache à un des troubles en particulier (dyslexie, dyspraxie, dysphasie et TDAH).

Hyperactivité from adrien honnons on Vimeo.

Pour une fois les commentaires sont ouverts (cliquer sur ce mot)

01/10/2014

Bêtisier "magnésium"

Sur le site de l'association, je vous relate certaines "Idées reçues sur le tdah" remedya.fr 

Là j'ai envie de vous raconter certaines réactions sur le magnésium (je laisse les fautes d'orthographes) Mes commentaires perso sont en italique: 

Venant de visiteurs (je n'ose dire lecteurs de ce blog)

"grave d'entendre enfin de lire des soi-disant remedre contre l'hyperactivité comment des parents peuvent croire cette méthode débiles" 

" c  aux parents de prendre des médoc pas aux enfants " 

" si le magnésium marchait, ça se saurait " (mais il n'y a que les parents qui ont intérêt à ce que cela se sache et cela n'est pas dans le cac40, il y a vraiment des bisounours dans mes lecteurs

"Quel type de magnésium préconisez vous? Les médecins rencontrés sont très dubitatifs et peu enclins à donner du magnésium à mon fils" (le secteur de la santé en France étant très contrôlé je vais au devant de grands ennuis si je réponds "cash" à cette question ....). 

" Tout ça pour une maladie imaginaire..."

«  Je ne peux pas adhérer à votre association car je suis au R S A pouvez vous tout de même m’aider ? Sandra « envoyé de mon iphone » 

Parmi les paramédicaux/médecins

" du magnésium ? Et pourquoi ne pas se rouler dans l'herbe ? (une neuropsychologue)

"je n'ai pas fait 10 ans de médecine pour prescrire du magnésium"

" votre enfant va mieux grâce au magnésium, c'est que vous avez eu de la chance"

" Ah, il n'a plus de troubles grâce au magnésium, c'est l'effet placebo"

" l'étude sur le magnésium et l'hyperactivité ? Mais c'est une si petite étude"

Parmi les adhérents

"j'ai parlé du magnésium à la neuropédiatre de mon fils, je me suis pris une volée de bois vert" Sophie, vétérinaire qui constate dans l'exercice de son métier les bienfaits de ce minéral. 

Dialogue de ? 

La maman :" Docteur, ma fille va mieux depuis qu'elle prend du magnésium, je ne comprends pas pourquoi vous ne lui en prescrivez pas"

Lui : "hum"

La maman "mais ma parole, y a t-il de si gros effets secondaires avec ce minéral?"

Lui "euh, pas vraiment sauf en cas d'insuffisance rénale et c'est très rare chez les enfants"

La maman " bon, nous en tous les cas on continue, j'espère que vous mettrez d'autres petits patients sous magnésium"

(il se fait que son associée est ma kinésithérapeute  et qu'elle est bien contente de me connaître lorsqu'elle a un parent confronté à un "tdah" ) Soit dialogue de sourd au final.

Je vous en passe .....

Marie l'admin