Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/03/2015

Haute Autorité de Santé (TDAH) : repérer la souffrance, accompagner l’enfant et la famille

La Haute Autorité de Santé (HAS) vient de publier un rapport au sujet de la "Conduite à tenir en médecine de premier recours, devant un enfant ou un adolescent susceptible d’avoir un trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité"-Projet de recommandations de bonne pratique pour les professionnels de santé

La Haute Autorité de Santé (HAS) a en effet réuni un groupe de travail pour rédiger des recommandations de bonne pratique sur la conduite à tenir face à un enfant/adolescent susceptible d’avoir un trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité.

Ces recommandations sont destinées au médecins de premier recours, en particulier les médecins généralistes et les pédiatres mais elles concernent aussi les autres professionnels de santé ainsi que d'autres acteurs de la société : professionnels de l’Education Nationale, associations de famille d’enfants présentant des troubles de l’attention/hyperactivité ou des difficultés scolaires, professionnels des secteurs éducatifs, institutions publiques, etc.

La HAS a souhaité recueillir l'avis des divers organismes, associations et institutions se sentant partie prenante dans un contexte de repérage d’un enfant ou d’un adolescent susceptible d’avoir un trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité. Notre association ainsi qu'un médecin enseignant à la faculté de médecine a demandé à participer à la consultation publique menée par la Haute Autorité de Santé. Nos candidatures n'ont pas été retenues. 

Nous vous laissons prendre connaissance du communiqué de Presse publié le 12/02/2015 : has-sante.fr/tdah-reperer-la-souffrance-accompagner-lenfa...

Si vous voulez aussi en savoir plus vous pouvez consulter notre site internet http://remedya.fr 

Les commentaires sont fermés.