Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/11/2013

Tom, Tome 2 : Ado hyperactif

Présentation de l'éditeur : ....quelques claquements de porte théâtraux, des épaules arrondies par la flemme et un regard hébété par la carence en légumes. L’ado utilise par ailleurs son intelligence de façon désarmante : il pourra être le dernier de la classe, mais le premier en rhétorique pour convaincre ses parents de lui acheter de nouvelles baskets...Découvrez ou redécouvrez les dures lois de l’adolescence, dans le deuxième tome des aventures de Tom et sa famille.

Un album d'humour de qualité.Tom est un adolescent de son époque, un peu gaffeur, un peu graffeur, adepte des piercings et mal à l'aise question sexe. Sous des apparences d'assurance de soi, il est un jeune timide, en conflit avec ses parents, capable de la plus grande intelligence comme de la plus grande bêtise. Les auteurs de cette bande dessinée pleine d'énergie sont Jim et Rudowski. Le premier est au scénario quand le second est au scénario et au dessin. Les auteurs signent ici le deuxième opus de la série Tom, et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est une association gagnante. Les sujets traités sont fait avec humour (c'est mieux pour une série d'humour !), mais surtout avec justesse : le piercing, la sexualité, la mode des coupes de cheveux éclatées ... L'album commence d'ailleurs par un Tom, propre sur lui, bon élève à l'école, passant ses week-ends en riant avec ses professeurs. Ses parents, devant ce tableau angoissant, conjurent leur fils de ne surtout pas changer. Le ton est donné. On va rigoler, ou au moins sourire sur 48 pages. A son corps défendant,  Tom a un père qui se croit aussi jeune que lui. Ce qui pour un adolescent, doit être le traumatisme ultime.

Vous l'aurez compris, les auteurs tapent juste. Peut-être est-ce trop identifiable dans le temps et dans 10 ou 20 ans, les jeunes auront changé et cette bande dessinée sera totalement désuète. Mais dans ce futur, d'autres albums de Tom seront sortis (c'est en tout cas ce que l'on souhaite à ses auteurs) en espérant que la série garde cette exactitude tout au long.

Si le dessin est très classique, on n'en demande pas plus. Il correspond à l'atmosphère de l'album. Tous les personnages sont niaiseux, aucun n'est à son avantage. Une bonne surprise.

Les commentaires sont fermés.