Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/10/2013

Danemark : Psychostimulants chez l'enfant,5 fois plus de prescriptions en 10 ans

Voici une étude danoise qui recoupe les constations "terrains" de notre association ou de nos orthophonistes correspondantes à savoir que concernant les troubles autistiques "les  psychostimulants ... n'ont pas forcément fait la preuve de leur efficacité et de leur sécurité dans ces pathologies". 
Source : Medscape France Auteurs : Caroline CasselsAude Lecrubier date : 9 octobre 2013
citer "" Aarhus, Danemark — L'utilisation des psychostimulants au Danemark chez les enfants et les adolescents a quintuplé au cours de la dernière décennie. Or, d'après une nouvelle étude prospective danoise, le trouble de déficit de l'attention/hyperactivité (TDAH) n'est pas la seule pathologie à l'origine des prescriptions. Les psychostimulants sont de plus en plus souvent utilisés dans d'autres troubles neuropsychiatriques et en particulier dans les troubles autistiques. Pourtant, ils n'ont pas forcément fait la preuve de leur efficacité et de leur sécurité dans ces pathologies, indiquent les auteurs, le Pr Søren Dalsgarrd et coll. (Aarhus University, Aarhus, Danemark)....."" Pour lire l'article en entier, il faut s'abonner (gratuit) medscape.psychostimulant 

Quelle supplémentation en micronutriments des femmes enceintes ?

La majorité d'entre nous se prépare pour un voyage qu'il soit grand ou petit mais peu se préparent à la grande aventure humaine qu'est la grossesse. Il est important pourtant de renforcer les gènes et de pallier aux carences en vitamine et autre dès le désir de grossesse et ce autant pour la mère que pour le père.

Source :www.medscape.fr/  Brigitte Blond 22 mars 2012 

Citer : "Organisé à l'initiative du Dr Christine Van Egroo, nutritionniste, le 1er Congrès de médecine périconceptionnelle In Utero "  a permis de faire le point sur les indications de la supplémentation en période périconceptionnelle, en fonction des carences des femmes françaises et des corrélations entre déficit d'apports et pathologies de la mère et/ou de l'enfant.

Les femmes enceintes en France sont manifestement en déficit d'apport d'un certain nombre de micronutriments........ toute substance ingérée peut laisser des traces, indirectement sur la machinerie épigénétique ou directement des marques épigénétiques, qui peuvent perdurer et dont on ne sait pas si leurs effets sont réversibles… . »

>Pourquoi une supplémentation ? 

La vitamine D en fin de grossesse

L'iode et les folates à cette période cruciale, périconceptionnelle

Le fer, à doser en début de grossesse

Lire l'article en entier (gratuit mais sous abonnement) medscape.fr/pediatrie