Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/05/2013

Le syndrome dys-exécutif chez l'enfant et l'adolescent d'Alain-Clément Moret et le Dr Mazeaud

Description de l'ouvrage

8 mai 2013 Neuropsychologie
Parmi les troubles dys-, ou troubles cognitifs spécifiques développementaux, ceux affectant les fonctions exécutives sont encore trop méconnus. Touchant des fonctions dites « transversales », qui irriguent et gèrent toutes les autres, ils n ont pas de répercussions circonscrites, ce qui rend leur repérage difficile. Favoriser l établissement d un diagnostic précoce et rigoureux et ainsi permettre aux sujets qui en souffrent de bénéficier des stratégies thérapeutiques et pédagogiques susceptibles de les améliorer : tel est le double objectif de ce livre.

Cet ouvrage est composé de deux parties aux approches très différentes mais qui s imbriquent pour atteindre le même but : aider tous ceux qui seront amenés à côtoyer et à accompagner les jeunes souffrant de troubles dys-exécutifs.

La première partie fait un point synthétique sur les aspects médicaux du syndrome dys-attentionnel (TDA/H) et dys-exécutif. Après une description du développement normal de ces fonctions chez l enfant, sont abordés leurs aspects pathologiques : symptômes, répercussions dans les apprentissages, puis les stratégies et évaluations qui conduisent au diagnostic. Enfin, sont indiquées les grandes lignes des préconisations thérapeutiques (médicamenteuses et éducatives).

La seconde partie est consacrée au jeune dys-exécutif à l école. C est dans ce cadre en effet qu il passe une bonne part de sa vie, où s exprime l essentiel de ses difficultés et où se décide son avenir, personnel, professionnel et social. À travers un grand nombre d exemples de devoirs choisis dans l éventail des disciplines scolaires (sciences, littérature, histoire-géographie...) et de tous les niveaux (collège et lycée), les auteurs dessinent une « méthodologie générale de l adaptation » et au delà jettent les bases d une réflexion sur les principes qui aideront à l élaboration de stratégies palliatives pertinentes, indispensables pour ces jeunes.

Ce livre s adresse à tous ceux, professionnels du soin (médecins pratiquant la neuropsychologie infantile, médecins et psychologues scolaires, neuropédiatres, neuropsychologues), professeurs (enseignants, spécialisés ou non, enseignants référents), auxiliaires de vie scolaire (AVS), parents qui cherchent à comprendre les ressorts de ces troubles et à apporter une aide efficace aux jeunes qui en souffrent. Son originalité réside dans le fait d articuler le médical et le pédagogique.rééducatives).

La seconde partie est consacrée au jeune dys-exécutif à l école. C est dans ce cadre en effet qu il passe une bonne part de sa vie, où s exprime l essentiel de ses difficultés et où se décide son avenir, personnel, professionnel et social. À travers un grand nombre d exemples de devoirs choisis dans l éventail des disciplines scolaires (sciences, littérature, histoire-géographie...) et de tous les niveaux (collège et lycée), les auteurs dessinent une « méthodologie générale de l adaptation » et au delà jettent les bases d une réflexion sur les principes qui aideront à l élaboration de stratégies palliatives pertinentes, indispensables pour ces jeunes.

Ce livre s adresse à tous ceux, professionnels du soin (médecins pratiquant la neuropsychologie infantile, médecins et psychologues scolaires, neuropédiatres, neuropsychologues), professeurs (enseignants, spécialisés ou non, enseignants référents), auxiliaires de vie scolaire (AVS), parents qui cherchent à comprendre les ressorts de ces troubles et à apporter une aide efficace aux jeunes qui en souffrent. Son originalité réside dans le fait d articuler le médical et le pédagogique.

Les secrets d'une bonne concentration : Se concentrer pour tout réussir de Florence Vertanessian

Qui ne s'est retrouvé un bon livre en main envahi d'idées parasites, de pensées obsédantes empêchant la lecture, la détente, le calme… Cette difficulté à canaliser sa pensée signe que la concentration fait défaut ! La fatigue,l'anxiété, la confusion, la déprime et le manque de mémoire en sont les symptômes. Ne plus être la proie de bruits intérieurs et extérieurs perturbants, savoir focaliser son attention sur une idée, une tâche, une situation en se détachant du reste, voilà ce que vise l'apprentissage de la concentration. Grâce aux exercices ici proposés, chacun pourra : Porter toute son attention sur soi (corps/mental) et faire la part de ce qu'il maîtrise et de ce qui lui échappe. Se débarrasser des pensées « toxiques » et des tensions du corps pour gagner en énergie. Etre efficace et se fixer un objectif précis sans se laisser distraire, mobiliser toutes ses facultés pour atteindre le résultat. La concentration, ça s'apprend… et la réussite aussi !
 
L'auteur, Florence Vertanessian est sophrologue à Montpellier 

 

Un livre pour les parents et pour les enfants!

Conseils, exercices de respiration, recettes de cuisines et tests, ce livre fourmille d'idées et de conseils très efficaces pour booster sa concentration et celle de nos enfants 

19/05/2013

Vidéo "premiers goûts"........

Petit cadeau pour la fête des mères avec cette vidéo  Coup de coeur ! .  

"FIRST TASTE " est réalisée spécialement pour TEDxSydney 2013 par Saatchi & Saatchi à Sydney. Il montre, au ralenti  une gamme d'enfants découvrant leurs premiers goûts de différents aliments (amères ou acides ou connus).Et le gagnant est ..?  à vous de choisir ! 

18/05/2013

Tristesse Business - Le scandale du DSM 5

Source France Info Mardi 23 Avril 2013 à 10:55 par Brigitte Fanny-Cohen, journaliste et spécialiste des questions de santé

Citons "Le DSM, c'est la bible de la psychiatrie, le manuel de référence, utilisé partout dans le monde pour le diagnostic des troubles psychiatriques. Il est actuellement sous le feu d'une polémique, alors que la prochaine édition devrait sortir en mai........

....... Du nouveau dans la 5e version On est passé d'un peu moins de 150 troubles mentaux en 1980, à 400 actuellement sans que cela reflète un progrès scientifique, explique le Dr Patrick Landman, psychiatre et psychanalyste. Il y aura plusieurs douzaines de maladies supplémentaires, des maladies nouvelles comme l'hyperphagie (la gourmandise), les colères infantiles, le syndrome prémenstruel... "Il y a une surpathologie évidente avec une surprescription de psychotropes."

Biographie de l'auteur Pedopsychiatre, psychanalyste et juriste, Patrick Landman fut président de la Convention Psychanalytique, membre du Conseil d’administration d’Espace Analytique et est auteur de plusieurs ouvrages.

12/05/2013

Une introduction à l'intolérance alimentaire

Avec  Sue Dengate découvrez les effets de l'éviction des additifs sur le comportement des enfants 

10/05/2013

Le bon choix au supermarché : 700 aliments analysés de Thierry Soucca

Parce que la première disposition à prendre pour améliorer le bien être d'un enfant ou d'un jeune c'est son alimentation, voici le livre d'un journaliste scientifique

 

25 avril 2013 MANGEZ CECI
Il existe des milliers d'aliments en supermarché. Comment être sûr(e) de faire le bon choix pour la santé lorsqu'on fait ses courses ? Comment faire la différence entre les produits sains et ceux qui sont bourrés de calories, d'amidon modifié, d'additifs et de graisses dangereuses ? Impossible sans ce livre, devenu une référence.

Dans cette nouvelle édition entièrement mise à jour, nous avons analysé et évalué plus de 700 aliments du supermarché. Vous n'avez plus qu'à suivre le guide !
Rayon par rayon, vous identifiez visuellement les produits de bonne qualité nutritionnelle et ceux qu'il vaut mieux éviter. Vous saurez notamment que :

- Les yaourts Taillefine sont allégés en graisses mais bourrés d additifs inutiles
- Les bâtonnets de crabe contiennent plus de sucres que de protéines
- L'huile isio4 est bien meilleure pour la santé que Fruit d Or oméga 3 et 6
- Le jambon sec d'Auvergne est deux fois moins salé que le jambon d'Aoste

Notre avis : 

Ce guide permet de mieux s'y retrouver dans son supermarché et de mieux choisir les produits en fonction de leur composition. C'est clair, pédagogique, des pages entières sont réservées à la comparaison des produits entre eux (les meilleurs yaourts et les pire...) dans chaque catégorie, pain, gateaux, desserts, plats cuisinés, biscuits apéritifs... A recommander vivement pour déjouer les arguments marketing souvent trompeurs et choisir des produits bons ou meilleurs pour la santé.

09/05/2013

L'enfant et le temps de Bernadette Gueritte-Hess

Extrait

Mesurer l'insaisissable.

Pour introduire, sur un plan théorique, un livre sur le temps, il m'a semblé indispensable de vous faire prendre conscience de ce qu'impliquait sa mesure. Car le temps, aussi immatériel et insaisissable soit-il, se mesure. Sinon comment pourrions-nous nous situer dans le temps - exister, tout simplement ?
Cela va être un petit peu technique, mais il est important que vous puissiez faire, en connaissance de cause, la différence entre le comptage (spécifique du domaine que je qualifie de «discontinu») et la mesure (spécifique du «domaine du continu»). Vous serez alors à même d'apprécier en quoi la mesure du temps n'est pas une mesure comme les autres...

Discontinu et continu, deux domaines différents
Le temps fait partie du domaine du continu. Avant de poursuivre cette lecture, arrêtons-nous un moment pour nous demander ce que cela signifie... A quoi pourrait-on opposer ce terme de «continu» ? À discontinu, peut-être ?
Une illustration concrète va nous permettre de situer chacun des deux domaines, et de les différencier.
Dylan, 6 ans, est en train de goûter avec sa petite soeur. Il y a deux bols sur la table de la cuisine : l'un rempli de sucre en morceaux, l'autre de sucre en poudre. En montrant le premier bol, je lui demande : Donne m'en 3, s'il te plaît.
Sans hésitation, il prend un à un les 3 morceaux de sucre et me les tend. Je lui propose de les déposer dans une assiette.
Le comptage réalisé sous nos yeux associe un geste à l'énumération successive des nombres «1, 2 et 3».
Les morceaux de sucre, dans ce cas, représentent le discontinu (aussi appelé «discret», du latin discretus, «séparé». Ainsi une quantité discrète est-elle composée d'éléments séparés, à l'inverse d'une quantité continue).
En montrant le second bol, celui du sucre en poudre, je pose la même question : Peux-tu m'en donner 3, s'il te plaît ?
Dylan est désarçonné, je le sens réfléchir intensément et il finit par secouer la tête négativement : Je ne peux pas !
Je lui propose alors une cuiller à soupe :
- Et avec cela, peux-tu m'en donner 3 ?
- Oui, dans quoi faut-il les mettre ?
Je lui tends une autre assiette et il exécute trois gestes successifs en remplissant 3 cuillerées plus ou moins équivalentes de sucre en poudre, qu'il verse dans l'assiette.
- Il y en a trois là ?
- Oui, tu as bien vu que j'en ai mis trois !
- Oui, mais dans l'assiette, je ne vois pas les 3...
- Elles sont mélangées.
 

Biographie de l'auteur

Cet ouvrage est l'ouvrage d'une vie : rééducatrice de la pensée logicomathématique, Bernadette Guéritte-Hess a consacré 50 ans à guider les pas des enfants dans l'existence, tant dans son cabinet d'orthophoniste et de psychomotricienne, que dans les classes d'enfants de tous âges. Ce livre s'adresse à tous ceux soucieux de comprendre comment la pensée de l'enfant se structure dans et avec le temps. Loin de n'être que théorique, il propose mille et une idées pour aider votre enfant, votre élève, votre patient à apprivoiser ou à ré-apprivoiser cette dimension magique qu'est le temps.

08:54 Publié dans Livres | Tags : livre, guéritte-hess, temps, maths, enfant, aide | | Commentaires (0)

08/05/2013

100 idées pour aider les élèves dyscalculiques d'Isabelle Causse-Mergui

Extrait de l'introduction 

L'objectif principal de ce livre est de donner des pistes de réflexion et des conseils pratiques à toute personne qui s'intéresse aux difficultés d'apprentissage en mathématiques : enseignants, éducateurs, rééducateurs, psychologues, parents ; il s'adresse aussi à tous ceux qui ont «souffert des maths» à un moment ou un autre de leur vie.
Les compétences en mathématiques se développent en lien avec la maturation neurologique tout autant qu'avec le développement des fonctions langagières, cognitives, psychomotrices et le développement affectif. Les troubles de la dyscalculie ont donc des origines multifactorielles et complexes. En conséquence, travailler sur les contenus ne suffît pas, il faut aussi restaurer les fonctions cognitives déficientes, comme la mémoire, l'attention...
Sans attendre que les chercheurs établissent une définition plus précise de ce que l'on peut décrire sous le nom de dyscalculie (leurs travaux ont plusieurs décennies de retard sur ceux portant sur la dyslexie), didacticiens des maths, psychologues et orthophonistes ont adapté leur pratique à ceux qu'ils rencontrent quotidiennement et ont élaboré depuis longtemps des formations efficaces dans ce domaine. Les orthophonistes ont intégré dans la nomenclature de leurs actes les «troubles logico-mathématiques» depuis 1992, car ils ne rencontrent pas de jeunes présentant des troubles du calcul sans troubles du raisonnement.
Les difficultés à raisonner logiquement ont des conséquences invalidantes dans les domaines scolaire et professionnel, mais elles en ont également dans tous les domaines de la vie : on a sans cesse besoin d'être capable de dire ce qu'on fait, ce qu'on voit, ce qu'on ressent, ce qu'on pense. Beaucoup d'habiletés dont nous parlons dans cet ouvrage sont utiles en dehors des maths.
Notre monde évolue très vite : Georges Charpak, prix Nobel de physique 1992, disait que la masse des connaissances double tous les huit ans, et qu'en 1 an 2020 ce laps de temps sera d'un an seulement. Il y a tellement de choses a savoir que le rôle des éducateurs est actuellement non plus seulement de dispenser des connaissances mais de donner des outils : pour expérimenter, faire des choix, observer, parler (de ses sensations, ses observations, ses actions), déduire, parcourir tous les possibles, imaginer, spatialiser, coder, dessiner, communiquer, éditer, généraliser à partir d'informations devenues bien plus facilement accessibles.
Tous les thèmes retenus dans ce livre, loin d'être exhaustifs, sont des thèmes fondamentaux pour les apprentissages en maths. Certains d'entre eux ont des retombées importantes, y compris jusqu'à l'âge adulte.
Nous mêlons tour à tour conseils de prévention, idées théoriques, propositions d'activités sous forme d'exercices ou de jeux et conseils spécifiques. On trouvera donc entremêlés des points de vue différents, nés de l'expérience d'une enseignante en maths et d'une rééducatrice, deux métiers bien distincts. Les activités proposées relèvent aussi bien de l'école que de la maison ; elles sont plutôt déclinées pour des enfants entre 3 et 12 ans, mais elles sont généralisables à d'autres âges avec un autre habillage. Un adulte en difficulté peut aussi les reprendre à son compte.
 

Présentation de l'éditeur

La dyscalculie est un trouble méconnu, mais pourtant présent chez de nombreux élèves dans les classes d’écoles. Elle se manifeste par l’incapacité d’un enfant à retenir les nombres ou effectuer un calcul simple. L’apprentissage des mathématiques devient alors extrêmement difficile pour l’élève et peut même devenir un vrai cauchemar tant pour élève que pour l’enseignant et les parents.
 
 

08:30 Publié dans apprentissage | Tags : livre, apprentissage, dyscalculie, maths | | Commentaires (0)